Followers

vendredi 1 novembre 2019

IMBROGLIO : FRILLER
 de Nil Borny









Résumé :

Léo se réveille en pleine nuit avec un terrible mal de tête.
Que fait-il dans un lit qui n’est pas le sien et qui est cette charmante inconnue endormie à ses côtés ?
Le jeune homme s’interroge quand un couple armé débarque dans l’appartement avec perte et fracas. Effrayé, Léo prend la fuite en tenue d’Adam.
Il n’a pas encore conscience qu’une véritable chasse à l’homme vient de commencer.
Qui sont ces deux tueurs et que lui veulent-ils ?
Dans quel guêpier s’est-il encore fourré ?
C’est avec l’aide de la jolie Elsa, embarquée malgré elle, que tous deux vont tenter de démêler le fin mot de cette histoire.
Parviendront-ils à échapper à leurs redoutables poursuivants qui n’hésitent pas à semer la mort sur leur route ?


Avis :

Nil Borny, pour son troisième roman, a troqué ses zombies contre une intrigue noire, pleine de rebondissements, d'action et d'humour, avec des personnages caricaturaux dans des situations très cocasses.

Lire un Nil Borny, c'est s'offrir une parenthèse d'humour, une évasion livresque de détente absolue.

Sur un point de départ assez rocambolesque, le lecteur est entraîné dans une course effrénée pour la survie de Léo et Elsa, un couple qui s'est rencontré dans ses circonstances ubuesques et se retrouve lié pour échapper à un duo de tueurs, prêts à tout pour leur mettre la main dessus.

J'ai une nouvelle fois beaucoup aimé ce roman de l'auteur, qui m'a offert une belle tranche de rigolade, bien que tout soit loin de porter à rire.

Un Friller, le thriller selon Nil Borny, laissez-vous tenter pour passer un bon moment de lecture où vous apprendrez de nouvelles expressions et de nouveaux mots (il a du vocabulaire l'auteur et ressorti les expressions de ses anciens dîners de famille^^) et musclerez vos zygomatiques.
 
L'auteur nous offre encore une histoire originale avec une petite romance en fond (quel romantique ce Nil^^) et un personnage gauche et tellement attachant.

IMBROGLIO : FRILLER
de Nil Borny
Sorti le 31 octobre 2019
en auto-édition chez Bookelis
246 pages
4/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire