Followers

vendredi 28 septembre 2018

JAUNE SOUFRE 
de Jacques Bablon








Résumé :

D'un côté il y a Rafa pour qui le boulot se fait rare et qui, diplôme en poche, se voit contraint d'enchaîner des jobs merdiques. Avec sa chance insolente, il est même possible qu'une bande de cons viennent braquer la caisse de la station-service où il bosse... De l'autre il y a Warren, parti à l'autre bout du pays sur une moto volée à la recherche d'une petite sœur qu'il n'a jamais vue. Elle, c'est Marisa, une forte tête n'ayant que moyennement confiance en l'homme, et qui après avoir incendié un dépôt de nourriture et tenté d'empoisonner les animaux du zoo, ne compte vraiment pas s'embarrasser d'un frère dont elle n'a rien à faire ! Une mère excessive d'un côté, un père tué par balle de l'autre, un pactole qui tombe du ciel, un assassin qui court toujours... Tout est apparemment là pour que les retrouvailles n'aient rien d'un conte de fées et se règlent à coups de flingues...


Avis :

Jaune soufre est un court roman (192 pages) diablement efficace.
Dès les premières pages, une jeune adolescente planifie et exécute le meurtre de l'ancien compagnon violent de sa mère, pendant qu'elle est hospitalisée pour son accouchement. Lors de l'enquête, elle est logiquement lavée de tout soupçons. Des années plus tard, les enfants de l'homme assassiné réclameront vengeance.

Jacques Bablon nous livre ici un roman noir, nous décrivant des personnages violents et à la dérive avec une écriture très cinématographique.
Tous ces personnages vont se retrouver dans une histoire qui les dépasse, les enfants payant pour les erreurs de leurs parents...
Une histoire dense où les relations familiales sont au cœur du récit, que ce soit les relations mère-fils ou fraternels. Ces relations si naturelles se retrouvent ici dénaturées et douloureuses.

Jaune soufre est un polar noir qui sent le soufre (c'est le cas de le dire^^).
Une ambiance poisseuse, des personnages paumés et à fleur de peau, un mal être en épée de Damoclès, cependant un roman résolument humain avec une fin pour l'un des personnages augurant des jours meilleurs.

Ce polar est une belle découverte, condensée et rythmée que je vous conseille :)

Je remercie Lucile du blog L'oeil de Luciole dans les livres et les éditions Jigal Polar pour leur confiance ;)

JAUNE SOUFRE
de Jacques Bablon
Sorti le 08 février 2018
chez Jigal Polar
192 pages

jeudi 27 septembre 2018

DISPARUE 
de Darcey Bell








                  ADAPTÉ AU CINÉMA SOUS LE TITRE 
              L'OMBRE D'EMILY LE 26 SEPTEMBRE 2018


Résumé :

Tout oppose en apparence Stéphanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son " blog de maman ", et Émily, une femme d'affaires sophistiquée et mariée. Elles s'entendent pourtant à merveille et ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié aussi forte que celle qui lie leurs deux garçons de cinq ans.

Et lorsqu'Émily lui demande de récupérer son fils Nicky à la sortie de l'école, Stéphanie accepte tout naturellement. Mais les jours passent et Emily ne revient pas. Insidieusement, Stéphanie prend alors sa place auprès de Sean, le mari d'Émily. Car on peut toujours compter sur elle pour s'occuper d'autrui. De façon peut-être un peu trouble, ambiguë et excessive parfois. C'est aussi ce que semble penser l'ombre qui, cachée, épie Stéphanie et Sean, bien décidée à ce que
chacun finisse par payer pour ses crimes.



Avis :

Sorti en avril 2017, Disparue de Darcey Bell fait peau neuve avec une nouvelle couverture à l'occasion de la sortie de son adaptation cinématographique.

Ce thriller m'avait échappé l'année dernière, j'ai donc eu envie de le lire avant sa sortie ciné^^

Disparue est un thriller psychologique, dit domestique, avec un trio principal de personnages.
Ces personnages ont chacun leurs secrets, plus ou moins avouables, et cette situation va servir l'intrigue en plongeant le lecteur dans une narration révélant les personnages au fur et à mesure.

De forme assez classique, la narration va adopter le point de vue de chacun des trois personnages, remontant dans le passé et se plaçant dans le présent afin de révéler au lecteur de plus en plus d'informations au mystère autour de la disparition.

Sans révolutionner le genre, Disparue est un bon thriller psychologique donnant la part belle aux femmes, car si le rôle du mari de la disparue est central, c'est bien les personnalités de Stéphanie et d'Émily, qui amènent tout le piquant de l'intrigue.

Plus on avance dans le récit, plus les certitudes s'évanouissent. La plume de l'auteure est fluide et amène le lecteur à se poser de plus en plus de questions qui le font avancer rapidement dans l'intrigue.

Disparue est un thriller à l'intrigue diabolique qui fait beaucoup référence aux films noirs des années 40-50 ainsi qu'aux romans de Patricia Highsmith.

Pour ma part, je regrette que la personnalité de certains personnages ne soit pas plus étoffée et le côté gratuit dans les mauvaises actions des personnages.

Un thriller psychologique qui fait le boulot sans être une référence, une lecture divertissante, qui, je l'espère, donnera un bon film de suspense :)

Je remercie les éditions Hugo Thriller pour leur confiance :)


DISPARUE
de Darcey Bell
Sorti le 06 avril 2017
chez Hugo Thriller
354 pages


mardi 25 septembre 2018

BLIND 
de Joseph Kochman








Résumé :

Suite à l’horrible massacre de six adolescents, Johan, jeune Orshenois de 16 ans, se réveille dans un étrange tribunal dirigé d’une main de fer par Blind, monstrueux aveugle à la peau brûlée.
Le voici à présent obligé de résoudre tous les mystères d’Orshen :une fille aux cheveux bleus battue puis tuée, un tatou bipède géant meurtrier, un amoureux transi suivi par de sombres nuages…
Johan parviendra-t-il à faire justice dans cette ville où la neige semble ne jamais s’arrêter ?


Avis :

Blind est un drôle de roman mêlant thriller, romance, action et fantastique.

Dans la petite ville d'Orshen, des meurtres se succèdent, tous plus énigmatiques les uns que les autres. Johan, jeune adolescent, se retrouve comme juré dans un étrange tribunal où de nombreuses révélations seront faites sur les habitants de la ville et sur les meurtres.

Blind est un roman un peu fou : on y croise des adolescents menant l'enquête, un proviseur pervers, un enfant surdoué, des robots, un aveugle à la peau brûlée, un tatou géant, ... Tout ce petit monde forme la communauté d'Orshen et cohabite tant bien que mal.

Autant le côté enquête et tribunal m'ont bien plu, autant j'avais du mal avec les éléments fantastiques que je trouvais sortis du fond d'un chapeau de magicien, voire d'un épisode de Scoubidou.
La fin m'a permis de relativiser tout ça avec un twist final que j'étais loin d'imaginer.

Blind est un roman puzzle où chaque élément apporte sa pierre à l'édifice. Un roman déjanté, plein d'humour et de rebondissements.

J'ai une lecture plutôt mitigée de ce roman. J'ai beaucoup aimé l'aspect enquête et tribunal mais j'ai trouvé la construction du roman assez bancale et un peu répétitive.

Cependant, la lecture demeure addictive et le suspense haletant.

Une lecture plutôt bonne, étrange et originale que je conseille à ceux qui veulent lire un thriller atypique :)

BLIND
de Joseph Kochman
Sorti le 07 septembre 2018
en auto-édition
495 pages

samedi 22 septembre 2018

HELLRAISER - EDITION COLLECTOR
 de Clive Barker








Résumé :

Le grand classique de Clive Barker en édition collector

« Frank avait commis, en ouvrant la boîte de Lemarchand, une funeste erreur.
― Ah, vous avez donc fini de rêver, dit la Cénobite qui l’observait tandis qu’il reposait, haletant, sur le plancher nu. Parfait. Maintenant, nous pouvons commencer. »

C’est ainsi que s’ouvre Hellraiser, le roman culte de Clive Barker qui a engendré ces figures mythiques de l’horreur littéraire et cinématographique : les Cénobites, Pinhead et le fameux cube gravé de Lemarchand, à la fois promesse de plaisirs ultimes et portail vers des douleurs sans pareilles.


Avis :

Bragelonne nous offre, avec cette sublime édition collector d'Hellraiser de Clive Barker, trois textes.

Tout d'abord une préface de Benoît Domis, retraçant la carrière de Clive Barker (théâtre, cinéma, littérature, peinture...).
Ensuite, nous avons le court roman Hellraiser que j'ai pris un grand plaisir à découvrir, n'ayant jusqu'ici vu que l'adaptation cinématographique.
En troisième partie de cet ouvrage, nous trouvons un entretien, Dans les collines datant de mars 2010, entre Clive Barker et Peter Atkins, auteur et ami de l'auteur qui fut également co-scénariste dans la saga cinématographique des Hellraiser.

De quoi parle Hellraiser?

Hellraiser est un court roman d'horreur où nous avons un chapitre d'introduction diablement efficace, annonçant la couleur du livre : mysticisme et horreur sur un fond d'une extrême noirceur.

Un homme, Frank, ouvre, chez lui, à Lodovico Street, une boîte énigmatique, appelée la boîte Lemarchand. Cette boîte qu'il a ramené, après de nombreuses recherches à travers le monde, est une promesse aux plaisirs ultimes.
Frank, homme blasé par sa vie et cynique, va avoir la désagréable déconvenue d'ouvrir en fait un portail vers un monde de douleurs inédites en faisant la connaissance des créatures appelées les Cénobites.

Quelques temps après, Frank ayant disparu, son frère Rory emménage dans la maison familiale avec sa femme Julia. Bientôt, des faits vont amener Julia à ressentir la présence de Frank en ces murs et tenter de le ramener dans le monde des vivants... Mais le prix à payer pour faire revenir Frank va semer le sang et les meurtres dans cette maison...

Hellraiser (littéralement démon des enfers) est un roman horrifique de 130 pages où le sang coule à flots.
Clive Barker a créé une mythologie inédite avec des créatures surprenantes que sont les Cénobites, une sorte de créature qui ne s'épanouit qu'à travers les tortures qu'elle fait subir aux êtres humains trop inconscients pour ouvrir cette boîte Lemarchand (sorte de boîte de Pandore), déchaînant les enfers et les pires souffrances à la personne l'ayant ouverte.

Au delà de ces créatures sadiques, le couple diabolique, Frank et Julia, va se révéler bien plus sanguinaire que ces créatures, semant les cadavres autour d'eux pour leur égoïste bien être.
Qui sont les vrais monstres de ce roman?

Un roman culte, une mythologie ingénieuse et inédite, des frissons et du sang à foison, voici le cocktail d'Hellraiser de Clive Barker, que Stephen King surnomma le futur de l'horreur, tant il fut impressionné par le talent de l'auteur.
Une effroyable évasion livresque que j'ai lue avec un plaisir sadique :)

Âmes sensibles s'abstenir^^

Je remercie les éditions Bragelonne pour leur confiance.

HELLRAISER - ÉDITION COLLECTOR
de Clive Barker
Sorti le 19 septembre 2018
chez Bragelonne
191 pages

jeudi 20 septembre 2018

ORGANIGRAMME 
de Jacques Pons








*** SORTIE AUJOURD'HUI DANS LES LIBRAIRIES ***


            💓💓💓 ATTENTION COUP DE CŒUR💓💓💓


Résumé :

Vous pensez que le monde de l'entreprise est parfois cruel? Que l'univers de la mode est sans pitié? Oubliez ce que vous croyez savoir. La réalité est bien plus terrifiante.

Chez Louis Laigneau, fleuron du luxe français, la direction n'a jamais épargné à ses salariés ni le stress, ni les humiliations. Mais au retour d'un séminaire de créativité censé stimuler les forces vives de l'entreprise à l'approche de la prochaine fashion week, ce ne sont pas les mannequins, mais les cadavres qui défilent...
L'open space est moins accueillant quand on imagine qu'un tueur est peut-être juste là, assis en face de vous...
Dans ce milieu hostile où tout n'est qu'apparences, chacun s'observe avec défiance. Entre le burn out général qui menace et la psychose qui s'installe, un serial killer rôde. Qui est cette ombre menaçante qui semble tout connaître sur Louis Laigneau et qui décime méthodiquement l'organigramme?

Dans l'enfer feutré de la mode parisienne, personne n'est à l'abri.



Avis :

Ce roman, qui fait suite à un concours Fyctia, est le coup de coeur RTL 2018, en association avec Fyctia, Hugo Thriller, VSD et RTL.
Ce roman succède au très bon Itinéraire d'une mort annoncée de Fabrice Barbeau qui avait remporté ce prix en 2017.

Ce thriller nous projette dans une entreprise qui œuvre dans le milieu de la mode. Les tensions sont palpables ainsi que le stress que cette activité génère. Au retour d'un séminaire, la tension va être à son comble quand après plusieurs disparitions et un suicide, les menaces vont s'intensifier auprès des salariés.

De défiance en manipulations, l'auteur nous ballade dans un thriller haletant magistralement rythmé par des chapitres assez courts dans lesquels il se passe toujours quelque chose, poussant le lecteur à aller toujours plus loin dans sa lecture.

Un véritable page turner où les personnages sont passionnants. On aime autant en aimer certains qu'à en détester ou craindre d'autres.

Le véritable enjeu du roman est de savoir qui est derrière tout ce jeu de massacre, pourquoi et jusqu'où ce serial killer est prêt à aller.

J'ai vraiment adoré ce roman qui nous dénonce un phénomène malheureusement d'actualité qui est la souffrance au travail et le burn out.
On se surprend à avoir un côté sadique (ou peut-être n'est-ce que moi?^^) à voir souffrir certains personnages imbuvables et qui ont plus ou moins déjà fait partie de notre quotidien : ce chefaillon avide de son petit pouvoir qui en use et en abuse, la working girl pimbêche qui a remisé son humanité au vestiaire, ...

Organigramme est un thriller tendu plein de rebondissements et qui vous tiendra en haleine jusqu'au bout.
Un très beau coup de maître de l'auteur qui faudra suivre à n'en pas douter.
Un thriller dur mais en même temps jubilatoire (oui, je sais, faut que je consulte^^).

Je vous recommande les yeux fermés ce thriller qui vous happera de la première à la dernière page.

N'hésitez pas au risque de passer à côté d'une excellente évasion livresque :)

Je remercie les éditions Hugo Thriller pour leur confiance et de m'avoir permis de découvrir ce roman en avant-première :)

ORGANIGRAMME
de Jacques Pons
Sorti le 20 septembre 2018
chez Hugo Thriller
384 pages

mercredi 19 septembre 2018

LE DOUZIÈME CHAPITRE 
de Jérôme Loubry








***SORTIE NATIONALE AUJOURD'HUI ***


Résumé :

Été 1986. David et Samuel ont 12 ans. Comme chaque année, ils séjournent au bord de l’océan, dans le centre de vacances appartenant à l’employeur de leurs parents. Ils font la connaissance de Julie, une fillette de leur âge, et les trois enfants deviennent inséparables.  Mais une ombre plane sur la station balnéaire et les adultes deviennent de plus en plus mystérieux et taciturnes. Puis alors que la semaine se termine, Julie disparaît.
30 ans plus tard, David est devenu écrivain, Samuel est son éditeur. Depuis le drame, ils n’ont jamais reparlé de Julie. Un jour, chacun reçoit une enveloppe. À l’intérieur, un manuscrit énigmatique relate les évènements de cet été tragique, apportant un tout nouvel éclairage sur l’affaire.

Avis :

Avec ce deuxième roman, Jérôme Loubry confirme son talent de conteur.
Bien loin de la moiteur et de l'horreur des Chiens de Détroit, ce thriller ne s'attaque pas à un serial killer qui sévit  dans une ville mais à un mystère surgissant du passé pour être résolu actuellement.

Dans ce thriller, les souvenirs des personnages principaux vont aider à résoudre une enquête vieille de 30 ans.
Ils vont recevoir un énigmatique manuscrit dont seul, le douzième chapitre, diffère, les mettant individuellement en situation afin de les aider à élucider ce qui avait pu leur échapper à l'époque...

L'auteur nous plonge dans une atmosphère insouciante lorsqu'il décrit ce fameux été 1986. Avec ses drames, certes, mais un été  heureux où trois amis passèrent une semaine idyllique jusqu'au soir de la disparition de l'un d'entre eux.

Cette première partie, si elle n'est pas à proprement parler un thriller, est une source d'informations pour la seconde partie. De plus, son ton léger ne prépare pas du tout le lecteur à la noirceur qui va suivre...

L'alternance entre le passé et le présent est parfaitement maîtrisée, tout se dilue à merveille.
Une maîtrise qui est une marque des plus grands romans noirs de ces dernières années.

Je me suis laissée entraîner par l'histoire, berner par le conteur :)

Bien loin d'imaginer le final, j'ai été surprise jusqu'au dénouement.

Le douzième chapitre est un excellent roman noir, passionnant, que je vous invite à découvrir au plus vite.

Bravo à Jérôme Loubry pour cette plume qui nous berce et nous surprend, un auteur de thrillers qui prend de plus en plus de place dans la cour des grands.

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance :)

LE DOUZIÈME CHAPITRE
de Jérôme Loubry
Sortie le 19 septembre 2018
chez Calmann-Lévy Noir
324 pages

dimanche 16 septembre 2018

LE CHERCHEUR D'ÂME 
de Steve Laflamme








Résumé :

ON L'APPELLE LE « CHERCHEUR D'ÂME ».
Chacune de ses victimes, retrouvée le visage ouvert. est porteuse d'un message qui semble narguer les policiers de l'Unité des crimes majeurs de la Sûreté du Québec. En présence d'un motif obscur, de références cryptiques et d'un mode opératoire aussi systématique qu'incompréhensible, le sergent-détective Xavier Martel ne ménage aucun effort pour mettre fin au cycle sanglant.



Avis :

Le chercheur d'âme est un thriller magistral qui puise dans les tréfonds de l'âme du serial killer.

Avec comme toile de fonds le milieu de la lutte québecoise, très bien documentée. Personnellement, ça m'a passionné car j'aime beaucoup le catch mais que ceux qui n'aiment pas ça se rassurent, ce n'est pas omniprésent :)

Les meurtres sont très sanglants, je préfère prévenir^^
Dans le chercheur d'âme, la noirceur est très présente que ce soit dans l'ambiance ou dans les personnages.

Steve Laflamme livre avec ce premier roman un thriller complexe, très abouti et avec de nombreux rebondissements.
Ce roman est très surprenant.
Le personnage du sergent-détective Xavier Martel est passionnant, avec un passé tortueux et qui vit de manière très marginale.
J'ai adoré ce personnage torturé, très attachant et sans concession. Un personnage de flic inoubliable qui rentre dans mon top 10 des personnages de flics préférés.

Très dense, Le Chercheur d'âme vous glacera le sang à de nombreuses reprises (bien qu'il ne soit pas horrifique, j'insiste), le suspense est savamment distillé et de nombreux rebondissements rythment parfaitement le roman.

Les petits moins, car oui, il y en a^^
Le chercheur d'âme est un roman québécois et de nombreuses expressions dans le roman le sont aussi. On arrive à comprendre dans le contexte mais pour une sortie en France, il faudrait ajouter des notes de l'auteur ;)
Quelques passages sont en anglais (très peu et dans des dialogues) et ne sont pas traduits... Je les ai compris mais je pense que ça pourrait rebuter quelques lecteurs (à faire traduire également pour une sortie française).

En ce qui me concerne, ce sont les seuls reproches que j'ai à faire sur ce roman (qui sont moindres, vous en conviendrez^^).

J'ai passé d'excellentes heures de lecture avec ce thriller machiavélique et parfaitement maîtrisé.

Un thriller hautement recommandable donc que je vous conseille vivement pour une glaçante évasion livresque.

Je remercie l'auteur Steve Laflamme et Les Éditions de l'Homme pour leur confiance :)

LE CHERCHEUR D’ÂME
de Steve Laflamme
Sorti le 10 mars 2017
aux Éditions de l'Homme
464 pages

mardi 11 septembre 2018

FLIC FLAQUE 
de Jerry Josnes









Résumé :

Jean-Pierre, gendarme dans une petite ville, est marié à Arlette. Il a aussi une maîtresse, la magnifique Babie, qui est mariée, elle aussi, au frère jumeau de Jean-Pierre, Jean-Paul. Tous deux ne s'entendent guère. Un jour, Jean-Paul et Babie imaginent un stratagème pour pouvoir vivre ensemble... Les choses vont aller de mal en pis...




Avis :

Jerry Josnes (J'ai ri jaune) est le pendant sarcastique de l'auteur Gérard Boutet, un peu comme San Antonio l'était pour Frédéric Dard.

Écrit en 1972, Gérard Boutet décide de faire publier ce roman, des années après que Jerry Josnes ait raccroché la machine à écrire, lui qui était publié dans la collection des "romans de gare".

C'est ainsi que Flic Flaque arrive chez Marivole en 2016 dans sa collection Polars du Terroir :)

Dans ce polar, on retrouve un monde désuet pour les nouvelles générations. Point d'internet, de smartphones ou de technologies modernes... Les téléphones avaient des fils, les télévisions avaient tout juste une ou deux chaînes en couleur et les femmes paradaient dans de jolies toilettes qui sont aujourd'hui estampillées vintage.

Beaucoup d'humour dans ce roman qui nous montre des personnages peu recommandables. Tous ayant le vice dans la peau ou pas les coudées franches en tout cas. Un casting de pauvres bougres qui ont la folie des grandeurs mais qui ont oublié un détail qui va les mener à leur perte^^

Un polar sympathique qui m'a plongée dans une ambiance et une période que je ne connaissais pas, bien que je sois née pas loin^^
Un polar en forme de fable sociale qui est très divertissant, avec son lot de rebondissements et sa nostalgie qui y apporte son cachet.

Une très sympathique évasion livresque au pays des femmes fatales :)

Je remercie les éditions Marivole pour leur confiance :)

FLIC FLAQUE
de Jerry Josnes
Sorti le 27 avril 2016
chez Marivole Éditions
Collection : Polars du Terroir
224 pages