Followers

mercredi 31 octobre 2018

BILAN LIVRESQUE 
DU MOIS D'OCTOBRE








De très belles lectures dont 1 coup de cœur : des romans et des mangas, la base donc^^

Romans :

1- L'égarée de Donato Carrisi ****
2- Apocryphe de René Manzor *****
3- Piranhas de Roberto Saviano ****
4- Le dernier festin de Fabio Mitchelli ****
5- La mort selon Turner de Tim Willocks *****
6- Par omission d'Erin Kelly ****
7- Alma de Cizia Zykë ****
8- Juste de l'autre côté de la mer d'Ingrid Thobois ***
9- Enfermé.e de Jacques Saussey *****
10- Le Manufacturier de mattias Köping 💓💓💓
11-Meurtre au manoir des fées de Delphine Biaussat ***
12- Le loup d'Hiroshima de Yuko Yusuki ****


Mangas :

1- Wonderland, tome 2 de Yugo Ishikawa ****
2- Chimères, tome 2 de Kaili Sorano ****
3- Double Me, tome 2 de Miki Matasu et Oto San ****
4- Silencer, tome 2 de Yuka Nagate ****
5- Talentless, tome 2 de Furuya Iori et Looseboy ****
6- La malédiction finale, tome 2 de Jun Watanabe ****
7- He's a beast, tomes 1 et 2 de Saki Aikawa ***
8- Moriarty, tome 1 de Ryosuke Takeuchi ****

LE LOUP D'HIROSHIMA 
de Yuko Yuzuki








Résumé :

Juin 1988. Préfecture d'Hiroshima.
Le commandant Ôgami a la réputation d'être l'un des meilleurs enquêteurs du Japon. Mais selon la rumeur, il serait trop proche des yakuzas. Sa hiérarchie le trouve ingérable, pourtant elle ne peut se passer de lui. Surtout au moment où une nouvelle guerre des gangs menace, après la disparition du comptable d'une officine de prêt dirigée par la pègre.
Sur la côte nord de la Mer intérieure, l'été est un étouffoir et la tension monte vite entre bandits d'honneur et truands vicieux. C'est dans ce contexte périlleux que le jeune lieutenant Hioka est propulsé adjoint du commandant.
Il découvre rapidement que l'image de loup solitaire d'Ôgami est justifiée. Ses méthodes sont très personnelles voire brutales et il ne lâche jamais sa proie. Le commandant va d'emblée créer une relation de maître à disciple avec sa nouvelle recrue et l'entraîner dans une course contre la montre. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?
Hioka, candide au pays des coups tordus et témoin de tous les instants, n'aura d'autre choix que de s'engager dans un rude voyage initiatique dont personne ne sortira indemne.



Avis :

Une innovation avec cette lecture pour moi, puisque c'était mon premier polar japonais. J'avais l'habitude de voir des films, marqués par une noirceur qu'on ne trouve pas ailleurs, et l'envie m'a titillée de lire un roman pour voir l'univers littéraire d'un polar :)

Le loup d'Hiroshima reprend le schéma assez classique du policier aguerri et taciturne qui prend sous son aile une nouvelle recrue.
L'originalité vient des rapports qu'entretient le commandant avec les Yakuzas, qui amène le lecteur et le jeune lieutenant à se poser des questions sur l'intégrité d'Ôgami.

J'ai beaucoup aimé les personnages, que ce soit du côté des policiers que celui des yakuzas, avec leurs forces et leurs faiblesses ainsi que leur code de l'honneur.
L'intrigue nous plonge dans le milieu de la guerre des gangs que se livrent les yakuzas, leurs règles et leurs méthodes. Parallèlement, on suit les moyens dont dispose la police japonaise pour contrer la criminalité.

Par les yeux du novice Hioka, nous découvrons les us et coutumes du Japon et la complexité des personnages où la corruption n'est pas toujours là où on s'attend à la voir...

Le bémol à ce roman pour moi fut le rythme, peu d'action, on est beaucoup dans la narration et dans la description. Beaucoup de suggestions là où être dans le moment de l'action aurait été préférable pour moi.

Cependant, Le loup d'Hiroshima est un très bon polar noir avec du suspense et une ambiance oppressante et fut une belle découverte pour moi :)
Une adaptation cinématographique est sortie cette année au Japon.

LE LOUP D'HIROSHIMA
de Yuko Yuzuki
Sorti le 21 juin 2018
chez Atelier Akatombo
320 pages

lundi 29 octobre 2018

MEURTRE AU MANOIR DES FÉES
 de Delphine Biaussat








Résumé :

Lors d'une nuit d'orage au manoir des fées, Charlotte d'Endora est assassinée. À trop vouloir causer du mal à tous ceux qui l'entourent, les suspects sont nombreux. L'auteur de ce crime est-il son mari fou amoureux d'elle mais à la personnalité explosive ? Sa pire ennemie qu'elle n'avait plus vue depuis des années ? Un ex petit-ami qu'elle a autrefois manipulé ? Son ancienne souffre-douleur ? Une jeune femme qui protège ceux qu'elle aime contre vents et marées ? Une hôtesse qui tuerait ses clients jugés trop « incorrects » ? Un commissaire qui ne cache pas son mépris pour elle ? Ou alors une personne encore inconnue...

Caroline, une des résidentes du manoir, va faire une rencontre surprenante qui va chambouler aussi bien l’enquête que ses propres croyances. Le réel va se mêler à l’irréel.



Avis :

J'avais découvert l'auteure Delphine Biaussat avec sa nouvelle, Les Survivants d'Aglot (http://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/2018/10/les-survivants-daglot-de-delphine.html) qui m'avait donné envie de découvrir d'autres romans de l'auteure.

C'est aujourd'hui chose faite avec ce roman policier teinté de fantastique, qui rappelle beaucoup les ambiances à la Agatha Christie, so british, et avec un policier, digne successeur d'un Hercule Poirot.

Tout l'aspect enquête et mystère du roman m'a beaucoup plu, le suspense étant maintenu jusqu'au bout...

Sur la forme, je suis plus mitigée...
La narration, alternant un chapitre/un personnage, est intéressante mais il est regrettable de ne pas avoir le point de vue de tous les personnages présents au manoir et que les points de vue se limitent à une poignée de personnages...
De plus, j'ai trouvé dommage que le personnage principal, Caroline, tienne des propos très naïfs, ce qui plombait l'enquête pour ma part...

Le prologue avec l'héroïne est bien trop long à mon goût pour l'intrigue qui nous intéresse...

L'aspect fantastique est intéressant également mais malheureusement survolé. Je m'attendais à plus d'interactions entre le réel et l'irréel qui auraient pu donner beaucoup plus de piquant à l'intrigue.

Une enquête sympathique donc, malheureusement trop de maladresses dans la forme pour emporter mon adhésion. La plume et la créativité de l'auteure demeurent intéressantes et je continuerai à la suivre.

Je remercie l'auteure et Évidence Éditions pour leur confiance :)

MEURTRE AU MANOIR DES FÉES
de Delphine Biaussat
Sorti le 24 février 2018
chez Évidence Éditions
Collection : Clair-Obscur
184 pages

dimanche 28 octobre 2018

LE MANUFACTURIER 
de Mattias Köping








Résumé :

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l'avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu'à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d'une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet... Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s'empare de l'affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l'inimaginable s'en échapper.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L'avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l'abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l'on croit. Crimes contre l'humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l'étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l'Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.

N'ayez pas peur.

Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n'y a pas d'autre issue.




Avis :

Le premier roman de l'auteur, Les Démoniaques, avait été un coup de cœur pour moi. La découverte d'un auteur à la plume très sombre mais, qui, au-delà des apparences, nous livrait aussi une belle histoire.

Dire que j'attendais le second roman de Mattias Köping est un euphémisme, une réelle excitation, une attente fébrile mais à la fois, la peur que l'attente soit déçue, une attente de quasi deux ans ...

Et c'est de nouveau un coup de cœur, un énorme...
Avec ce nouveau roman, Mattias va encore plus loin dans les tréfonds de l'horreur qu'un être humain peut commettre. Pas d'élément fantastique, beaucoup de faits basés sur l'histoire de conflits (ici, le conflit serbo-croate et la guerre des Balkans), l'horreur à l'état pur, la bestialité de l'homme qui peut se camoufler dans la jungle urbaine.

Le Manufacturier n'est pas un thriller où le bien combat le mal mais où le Mal combat le Pire.

Des personnages doubles, des personnages meurtris, des victimes, des bourreaux, de la drogue, du sexe, de la violence, des meurtres, de la vengeance ... oui Le Manufacturier vous apportera tout ça mais pas que...
Une intrigue très dense avec de multiples personnages, lieux et époques mais qui s'imbrique à merveille.

Ce thriller vous plongera dans l'horreur des criminels de guerre et ceux de l'ère du Dark Web. Mais aussi dans ce que la torture physique et psychologique a de plus abject.

Oui, Le Manufacturier est pour un public averti...

Oui, Le Manufacturier va très loin dans les violences et les tortures.

Oui, Le Manufacturier ne pourra pas être prêté à tout le monde (sauf si vous avez des copains badass, fallait bien les choisir ^^)

Oui, Le Manufacturier est un thriller très bien écrit et fort bien documenté.

Oui, Le Manufacturier est très addictif malgré son propos.

Oui, j'ai adoré Le Manufacturier et je proclame Mattias Köping, grand auteur de thrillers qui dérangent autant qu'ils font réfléchir.

Oui, Mattias, t'es dingue et je t'aime toujours :)

Ah et oui, je vous le conseille si vous avez le cœur et les tripes bien accrochés ;)

Je remercie Ring pour sa confiance :)

LE MANUFACTURIER
de Mattias Köping
Sorti le 25 octobre 2018
chez Ring
552 pages


 

jeudi 25 octobre 2018

 RÉDACTRICE CHEZ BE POLAR








Une petite info pour vous informer que j'ai aussi rejoint l'équipe rédactionnelle du site BePolar depuis quelques semaines.

Un site incontournable pour tout amateur de polar ;) 

 http://www.bepolar.fr/

mardi 23 octobre 2018

ENFERMÉ.E 
de Jacques Saussey








Résumé :

Se retrouver enfermée en prison pour de longues années, alors que l’on est déjà enfermée dans un corps qui n’est pas le sien… une double peine. Est-ce possible de reprendre une vie normale, une fois la dette à la société payée, alors que les autres ne vous jugent pas normale ? L’histoire de Virginie, l’histoire d’une vie, l’histoire d’une vengeance…


Avis:

Enfermé.e est un roman très noir et bouleversant. C'est un roman qui vous bouscule violemment et vous terrasse par sa narration.

Narration qui alterne entre le passé de Virginie et un présent (qui pour nous, est le futur) où Virginie est en réinsertion professionnelle après sa peine carcérale et agit de façon étonnante.

Narration qui nous montre le calvaire de Virginie ces années d'enfance, d'adolescence, de jeune adulte et d'enfermement.

Narration étrange où personne n'est nommément nommé mais désigné par sa fonction ou une caractéristique physique ou caractérielle. Chaque personnage dans l'entourage de Virginie se retrouve désincarné, à part Fleur et Lana, ses compagnes d'armes en prison.

Narration révoltante face à la cruauté et l'ignorance des gens qui se retrouvent dans le sillage de Virginie. Le sang du lecteur bouillonne face à autant de violences gratuites, de bêtise humaine et d'injustices.

Narration qui finit par trouver tout son sens quand les deux époques finissent par se rejoindre et nous fait comprendre les sombres desseins qui habitent Virginie.

Enfermé.e est un roman à part dans l’œuvre de l'auteur, un roman personnel dédié à sa nièce. Un roman sociétal où est traité le transgenre dans la vie quotidienne et dans le milieu carcéral.
Un thème peu connu et peu traité dans les romans. Jacques Saussey s'est plongé dans le sujet et, riche de ses nombreuses documentations, nous livre un roman poignant, cru et dérangeant sur les difficiles conditions de vie de ces hommes et femmes dans le quotidien et en situation d'enfermement.

Aguerri aux thrillers et polars, l'auteur réussit avec brio cette transition dans le roman noir sociétal avec sa plume riche et addictive. Et bien qu'une enquête se profile dans les toutes dernières parties du livre, c'est bien un roman noir.

J'ai été happée par l'histoire, le désarroi de Virginie, bien qu'elle m'ait aussi décontenancée par moments. Une envie de la consoler, de frapper les idiots qui l'entouraient, de lui dire que ce n'était qu'une poignée d'idiots et qu'heureusement, bien d'autres personnes la tolèrerait et ferait fi de sa "différence".

Un roman qui bouleverse et révolte, un roman qui restera ancré dans les esprits, un roman qui explique ce que des mots ne suffisent pas toujours à faire comprendre, un roman qui prend vos tripes, les retourne en vous giflant au passage.

Une grande claque!!!

Je remercie les éditions French Pulp pour leur confiance:)

ENFERMÉ.E
de Jacques Saussey
Sorti le 11 octobre 2018
chez French Pulp Editions
383 pages

dimanche 21 octobre 2018

7e édition du Salon du Fantastique 
du 02 au 04 novembre 2018








Dans 15 jours, la 7e édition de ce salon reprendra ses marques à l'Espace Champerret (Paris 17e). Avec des animations, des conférences, des projections, des initiations, des démonstrations, des concours de costumes et bien d'autres choses encore...
Cette édition proposera toujours de nombreux auteurs en dédicace ainsi que de nombreux exposants sur le thème du fantastique et de la fantasy.

Un week-end qui promet de belles heures d'enchantement le long de ses nombreuses allées, un moment de rêve et de fantasy avant les fêtes de fin d'année ;)

On récapitule les faits importants ^^

Où?

Paris, Espace Champerret
6 Rue Jean Oestreicher, 75017 Paris
Métro Porte de Champerret

 

Quand ?

Du 2 au 4 Novembre
Vendredi: 16h - 20h
Samedi: 10h - 19h
Dimanche: 10h - 18h

 

Quoi?

De la littérature, de la BD, des jeux, des artistes et artisans, du fantastique et de l'Imaginaire, du GN, des artéfacts, des costumes, de la mode et de la fête!


JUSTE DE L'AUTRE COTE DE LA MER 
d'Ingrid Thobois












Résumé :

Lilia et Medhi, 15 ans, des jumeaux qui ont grandi dans l'Atlas marocain, se retrouvent livrés à eux-mêmes dans les rues de Tanger. De l'autre côté du détroit de Gibraltar, l'eldorado européen attire Mehdi comme un aimant. Mais pour Lilia, il est hors de question de risquer sa vie pour un miroir aux alouettes...


Avis :

Avec toute la poésie qui habite le récit, Ingrid Thobois décrit dans ce roman jeunesse, la difficile et rude escapade de Lilia et Mehdi, deux jumeaux, arrachés à leur mère sous des prétextes fallacieux, qui se retrouvent séquestrés dans un atelier clandestin avant d'être livrés à eux-mêmes.

Ce roman parle de la place des femmes dans un pays régi par les hommes : la mère des jumeaux qui se retrouve dépossédée de tout et contrainte de laisser ses enfants à son frère suite à une campagne calomnieuse à son encontre. Nous avons également le personnage de Mariam, femme qui n'a jamais eu son mot à dire dans sa vie et qui va reprendre son destin en main.
Et enfin, le personnage de Lilia, jeune fille qui garde la tête sur les épaules malgré les obstacles et qui fera tout pour redresser et aider son frère qui sombre peu à peu...

Le roman parle également des migrants avec sa dure réalité. Si beaucoup voient l'Europe comme un nouvel eldorado, peu arrivent vivants à destination et survivent sur place. Ayant pour beaucoup conscience de cet état de fait, de nombreuses personnes tentent l'aventure avec plus ou moins de réussite...

Juste de l'autre côté de la mer est un roman dur et poignant pour les jeunes à partir de 14 ans.
La fin ouverte du roman laisse beaucoup de questions en suspens et nous laisse un peu dans l'expectative... ce que je trouve difficile à appréhender dans un roman jeunesse.

Une bonne lecture poignante :)

Je remercie Babelio et les éditions Bayard Jeunesse pour leur confiance.

JUSTE DE L'AUTRE COTE DE LA MER
d'Ingrid Thobois
Sorti le 19 septembre 2018
chez Bayard Jeunesse
275 pages

vendredi 19 octobre 2018

PAR OMISSION 
d'Erin Kelly













Résumé :

Ne restez pas dans le noir
Au cours d’une éclipse totale de soleil, un jeune couple voit sa vie bouleversée : témoin d’un viol, Laura et Kit ont décidé de témoigner. Quitte à mentir par omission pour être sûrs que l’agresseur de Beth finira en prison. Mais Beth, rejetée par tous, s’est peu à peu immiscée dans leur existence. Et son agresseur, depuis quinze ans, crie vengeance.
Terrifiés, Laura et Kit ont déménagé, changé de nom. Aujourd’hui, Laura est enceinte de jumeaux. Quand Kit, en bon chasseur d’éclipse, s’absente pour les îles Féroé, elle sombre dans l’angoisse. Elle sait qu’elle a eu raison de témoigner au procès. Mais elle n’est pas la seule à avoir menti. Quelque chose lui a échappé. Une chose qu’elle n’aurait jamais pu deviner et qui, aujourd’hui, menace de tout faire s’effondrer.



Avis :

Erin Kelly s'est fait connaître en France avec la série Broadchurch, un bijou britannique de suspense.

Par omission est un thriller qui explore la thématique, jusqu'ici peu développée, des chasseurs d'éclipses. Pour ma part, c'était un sujet que je ne connaissais pas et dont je n'imaginais même pas l'existence et cet aspect du roman m'a beaucoup appris et fasciné.

Mais, Par omission est surtout un thriller psychologique où les deux personnages principaux, Laura et Kit, ont vécu un événement traumatisant en 1999 lors d'une éclipse, et se débattent toujours avec les conséquences en 2015.

Pourquoi?

Parce que le doute s'est immiscé suite à la duplicité des personnages, qu'ils soient internes ou externes au couple. Les mensonges, qui pouvaient sembler anecdotiques, ont enchaîné des catastrophes en cascades.
Par une narration alternée des deux personnages principaux en 1999-2000 et en 2015, Erin Kelly permet au lecteur de voir les conséquences d'un événement qui petit à petit se dévoile pour se livrer au lecteur, qui va de surprise en surprise jusqu'à la fin...

Par omission est un excellent thriller qui manipule le lecteur grâce à des personnages savamment développés et intrigants et à des situations ambiguës pouvant semer le trouble.

Le seul hic pour moi a été le rythme. Autant, le livre se lit à une vitesse étonnante, autant j'ai peiné quelquefois face à la lenteur dans la progression du récit.
En ayant la globalité du roman, beaucoup de ces longueurs étaient nécessaires pour le dénouement, cependant, même si ma lecture se faisait rapidement, j'avais hâte qu'on entre dans le vif du sujet à plusieurs reprises.

Par omission est donc pour moi une très bonne lecture et si vous êtes comme moi, accrochez-vous à la lecture même si vous y voyez des longueurs car le jeu en vaut la chandelle ;)

Je remercie les éditions Bragelonne pour leur confiance :)

PAR OMISSION
d'Erin Kelly
Sorti le 12 septembre 2018
chez Bragelonne
480 pages