Followers

lundi 31 août 2020

Bilan Livresque : Août 2020

 BILAN LIVRESQUE 

DU MOIS D'AOÛT 2020

 

 


 

 

Un mois de lectures variées une fois de plus avec une seule lecture graphique cette fois-ci mais un peu plus de romans... De très bonnes lectures et quelques déceptions. Un très bon mois livresque en ce qui me concerne... 

 

Romans :



- Pièces Détachées de Phoebe Morgan  3.5/5

- Comme les pièces d'un puzzle de Richard Colombo  4.5/5

- First d'Albane Mondetour  2.5/5

- L'ami Imaginaire de Stephen Chbosky  4/5

- Nuit sombre et sacrée de Michael Connelly  4.5/5

- The Best Lies de Sarah Lyu  4/5

- Le réveil des Légendes de Sophie Ginisty  4/5

- Vise la lune et au-delà! de Marilyse Trécourt  4/5

- La fille sans passé de Sarah Everett  3/5

- Un tueur sur la route de James Ellroy  2/5

- Le Nantais de Carl Pineau  Coup de 💜

- Madame B de Sandrine Destombes   4/5

 

Lectures graphiques :



- Escape This de Stéphane Betbeder et Federico Pietrobon  2/5

 

 

 

dimanche 30 août 2020

Madame B. de Sandrine Destombes

 MADAME B. 

de Sandrine Destombes

 

 


 

Résumé (4e de couverture) :

Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages et meurtriers, tous font appel à elle pour qu’il ne reste plus une trace de leurs crimes et délits. Après plusieurs années passées à s’imposer dans ce monde d’hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau- père qui l’a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire.
Si après chacune de ses interventions Madame B garde un indice comme « assurance-vie », elle n’est pas la seule à accumuler les preuves compromettantes.
En menant l’enquête sur le maître-chanteur qui la persécute et la fait douter chaque jour un peu plus de sa santé mentale, Blanche revient sur son passé et réalise que malgré les nettoyages, toutes les taches ne sont pas effacées. Et que chaque acte entraîne des conséquences.




Avis :

Ce roman est sorti moins de quinze jours avant le confinement et fait partie des livres qui ont été un peu "sacrifiés", je trouve; qui ont souffert d'un manque de publicité ou malheureusement dont la publicité a trouvé peu d'écho puisqu'il était impossible de se le procurer pendant le confinement.

J'étais restée plutôt mitigée avec le précédent roman de l'auteure "Le prieuré de Crest" mais j'avais beaucoup aimé les précédents donc c'est avec une certaine appréhension que j'attendais le nouveau livre de Sandrine Destombes.

Quand j'ai lu la 4e de couverture, j'étais très enthousiaste car ça parlait d'une nettoyeuse, métier assez rare dans les livres et je me disais que ça augurait un livre original.

Je vais être franche, Madame B. n'est pas aussi original que je le pensais car le milieu du "nettoyage" est assez peu évoqué au profit d'un thriller assez classique. MAIS, je l'ai beaucoup aimé!

Sandrine Destombes a repris la recette des Jumeaux de Piolenc avec des chapitres assez courts et qui finissent par un suspense, obligeant le lecteur à continuer chapitre après chapitre.

On avance petit à petit dans l'enquête, se demandant si tout n'est pas dû au trouble mental de Blanche ou si vraiment quelqu'un lui en veut et on se demande vraiment qui cela pourrait être, comment et pourquoi?

Beaucoup de fausses pistes et de faux semblants et quelques longueurs mais l'ensemble tient la route (faut pas être trop regardant quand même^^) et on passe un très bon moment de lecture.

Dans les points négatifs, j'aurai aimé que le milieu des nettoyeurs soit plus explicite (quand on me parle de nettoyeur, j'ai l'image de Jean Réno dans Léon, alors forcément, Blanche, ça change^^) et un petit peu moins de longueurs.

Dans les points positifs, de très bons personnages, une intrigue assez originale même si le déroulement est plus classique, un bon rythme, une plume fluide et un côté "page-turner" que j'ai beaucoup aimé.

Madame B. est pour moi un très bon thriller qui me réconforte et me rassure vis-à-vis de l'auteure, qui aborde encore la psychologie féminine et les femmes en général et personnellement, je la préfère dans ce genre que dans son précédent livre, mais c'est un avis strictement personnel.

Madame B. vous fera passer un très bon moment de lecture et vous triturera bien les méninges, c'est un thriller efficace... bien malin celui qui aura la clé de l'énigme dès le début de l'enquête, tellement on est pris dans un sac de nœuds, difficile à démêler.

Et n'oubliez pas, Chaque Acte Entraîne Une Conséquence...

Je remercie les éditions Hugo Thriller pour leur confiance.
MADAME B.
de Sandrine Destombes
Sorti le 05 mars 2020
chez Hugo Thriller
332 pages
19.95€
4/5

 

Le Nantais de Carl Pineau

 LE NANTAIS 

de Carl Pineau

 

 


 

Résumé (4e de couverture) :

Nantes, à l’aube des années 2000.
Greg Brandt, enquêteur retraité, s’occupe de sortir des drogués de l’enfer…
Cette mission dérange les dealers, le milieu nantais et certains cadres de la Crim’.
Une jeune policière est assassinée, puis c’est aux proches de l’ancien flic que l’on s’attaque.
Raison de ce déchaînement de violence : soixante-dix kilos d’héroïne volés au 36, quai des Orfèvres…



Avis :

Avec ce roman, Carl Pineau conclut avec brio sa trilogie sur les Nuits Nantaises.
Tout au long de cette série, nous avons suivi 30 ans de la vie de Greg Brandt, enquêteur.

Un personnage attachant qu'on a suivi dans son quotidien difficile. Les enquêtes sont indépendantes et les livres peuvent être lus indépendamment mais vous vous priveriez d'un background captivant et je vous recommande donc de lire la trilogie dans l'ordre : L'Arménien, qui se situe dans les années 80 (chronique :ici ), le Sicilien, dont l'action se passe dans les années 90 (chronique : ) et donc Le Nantais, qui nous intéresse ici et qui prend place dans les années 2000.

On retrouve ici un Greg Brandt, retraité, qui travaille pour une association qui aide les jeunes à se sortir de la drogue. Ce n'est pas sans énerver les dealers du coin qui perdent de la clientèle et certains policiers, comme Joss, un ancien collègue de Greg, fraîchement nommé, et qui n'hésite pas à parader tel un shériff dans un western.

Pris entre deux feux, Greg Brandt est plus que jamais désabusé par la violence qui engrange Nantes et les autres villes de France, surtout en ce moment où les émeutes font rage avec la mort de deux jeunes en Ile-de-France. Pas une nuit, sans émeutes, voitures carbonisées.

Bientôt, Greg apprend qu'une collègue parisienne est morte, égorgée, et que soixante-dix kilos d'héroïne ont été dérobés au 36 quai des Orfèvres, et que cette drogue semble arriver tout droit sur Nantes...

Impossible, dans de telles conditions, de ne rien faire pour Greg, surtout quand ses deux associés de l'association sont pris pour cible...

Greg Brandt part en guerre contre le trafic nantais...

J'ai trouvé ce tome totalement captivant et bien écrit. C'est noir, prenant, immersif et bien écrit. Le Sicilien avait déjà été un coup de cœur, c'est la trilogie complète qui en est un.

Si vous n'avez toujours pas découvert Carl Pineau et sa trilogie et que vous aimez les polars... mais QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ?

Cette trilogie comporte tous les ingrédients d'un bon polar, j'ai quitté Greg Brandt avec une certaine émotion...

Je remercie les éditions Lajoinie et Carl Pineau pour leur confiance.
LE NANTAIS
de Carl Pineau
Sorti le 05 juin 2000
aux éditions Lajoinie
Collection : Roman Policier mais pas que...
275 pages
18€
Coup de 💜

 

samedi 29 août 2020

Un tueur sur la route de James Ellroy

 UN TUEUR SUR LA ROUTE

 de James Ellroy

 

 


 

 

Résumé (4e de couverture) :

Il existe une dynamique dans la mise en œuvre de l'horreur : servez-la garnie d'hyperboles fleuries, et la distance s'installe même si la terreur est présente, puis branchez tous les feux du cliché littéral ou figuratif, et vous ferez naître un sentiment de gratitude parce que le cauchemar prendra fin, un cauchemar au premier abord trop horrible pour être vrai. Je n'obéirai pas à cette dynamique. Je ne vous laisserai pas me prendre en pitié. Charles Manson, qui déblatère dans sa cellule mérite, lui, la pitié ; Ted Bundy, qui proteste de son innocence pour que les femmes solitaires lui écrivent, mérite le mépris. Je mérite crainte et respect pour être demeuré inviolé jusqu'au bout du voyage que je vais décrire, et puisque la force de mon cauchemar interdit qu'il prenne fin un jour, vous me les offrirez. Ainsi parle Martin Michael Plunkett, âgé de 35 ans, coupable de plusieurs dizaines de meurtres sexuels couvrant tout le territoire des États-Unis sur une période de dix années. Avec un tueur sur la route, James Ellroy s'est attaché à faire le portrait, de l'intérieur , d'un serial killer .


Avis :

Première incursion dans l’œuvre de James Ellroy et malheureusement c'est un rendez-vous manqué.

Autant, la plume est littéraire et plaisante, autant le livre m'a plongé dans les méandres de l'ennui avec une construction déroutante, des articles de journaux et comptes-rendus de policiers, trop présents, qui perdent le lecteur et l'éloignent de l'intrigue principale et le sujet du livre, les pensées du serial killer Martin Michael Plunkett.

Le roman commence avec l'arrestation de Plunkett, qui ne fait qu'une déclaration avant de garder totalement le silence. Il avoue avoir assassiné les deux couples pour lesquels il était suspecté, allant jusqu'à donner l'emplacement exact des armes.

Puis, commence le long récit de Plunkett, son enfance, son adolescence, ses pulsions meurtrières et enfin sa longue série de meurtres où il est compliqué de lui attribuer car il changeait à chaque fois de modus operandi.

Il y a de bonnes choses dans ce roman comme la rencontre et la relation particulière avec un autre serial killer. Tous deux s'admirent et se craignent à la fois. On voit aussi le côté provocateur de Plunkett qui croise le chemin des journalistes et des enquêteurs durant ces dix années et il arrive de voir son témoignage dans les nombreux extraits de journaux et de comptes-rendus de la police qui jalonnent le récit.

Malheureusement, il y a eu beaucoup trop de longueurs pour moi pour que le roman emporte mon adhésion.

Je relirai un autre Ellroy pour savoir si c'est un problème de livre ou d'auteur car j'ai appris que l'auteur reniait ce roman et que c'était une commande.

Ce roman a été l'objet de la lecture commune d'août et à l'unanimité, le roman a été une expérience difficile (première lecture commune à être un échec!).


UN TUEUR SUR LA ROUTE
de James Ellroy
Sorti en poche le 01er avril 1991
chez Rivages / Noir
352 pages
9.65€
2/5

 

vendredi 28 août 2020

La fille sans passé de Sarah Everett

 LA FILLE SANS PASSÉ

 de Sarah Everett

 

 


 

Résumé :

Le souvenir d'un amour est à jamais gravé dans le cœur...Depuis qu'Addison a subi un accident, elle a des trous de mémoire et elle parle à un garçon qu'elle est la seule à voir. Est-elle en train de devenir folle ? Addison décide de s'inscrire à un programme médical qui est censé lui permettre de récupérer la mémoire. Mais rapidement, elle découvre que ce n'est pas sa première visite à la clinique : elle y est déjà venue pour effacer certains de ses souvenirs... Dont le souvenir d'un garçon. Qui est ce garçon ? Pourquoi l'a-t-elle effacé ? L'a-t-elle aimé ? Addison est prête à tout pour le retrouver et retrouver celle qu'elle a été..


Avis :

Addison est une jeune fille de 17 ans, qui, depuis son accident, a tendance à perdre la mémoire.

Le plus étrange dans tout ça, c'est qu'elle arrive à converser avec un garçon qu'elle est la seule à voir. Ayant des doutes sur sa santé mentale, elle s'inscrit à un programme médical censé l'aider à retrouver les pans de sa mémoire perdue. Elle découvre qu'elle est déjà venue dans ce centre pour effacer des souvenirs dont celui d"un garçon. Est-ce celui avec lequel elle parle? Addison va tout mettre en œuvre pour le découvrir...

En lisant cette quatrième de couverture, j'ai pensé à de la romance alors que je pensais lire un thriller Young Adult. Je vous rassure, bien qu'il y ait bien un aspect romance, c'est bien un thriller psychologique traitant de la dépression, du deuil et des relations adolescentes difficiles.

Malheureusement, tout est très long à venir dans ce roman. A guise d'exemple, la quatrième de couverture dit qu'Addison s'inscrit à un programme médical et cela arrive quasiment à la page 200 du roman...

Beaucoup de personnages de ce roman sont assez imbuvables, heureusement le lecteur peut facilement se raccrocher au personnage d'Addison.

Dans les côtés négatifs, j'ajouterai aussi le côté prévisible de l'issue du roman que j'ai deviné assez rapidement...

Cependant, La fille sans passé n'est pas un mauvais livre car l'idée demeure originale et offre bien plus que ce que la quatrième de couverture promet aux lecteurs, bien que cela aurait mérité un développement plus approfondi...

Une lecture assez mitigée donc mais que j'ai eu plaisir à lire cependant. A noter que ce roman est le premier de l'auteure et que j'espère qu'elle arrivera à gommer ces défauts pour un roman plus solide.

Je remercie les éditions Castelmore /Fibs pour leur confiance.


LA FILLE SANS PASSÉ
de Sarah Everett
Sorti en broché le 14 mars 2018
chez Castelmore
et sorti en poche le 08 juillet 2020 chez FIBS
480 pages / 432 pages
16.90€ / 7.90€
3/5

 

jeudi 27 août 2020

Vise la lune et au-delà! de marilyse Trécourt

 VISE LA LUNE ET AU-DELÀ !

 de Marilyse Trécourt

 

 


 

Résumé (4e de couverture) :

Estelle a 39 ans et, en apparence, tout pour être heureuse. Pourtant, elle rêve d’une vie plus belle dans laquelle son mari ferait attention à elle, son fils travaillerait à l’école et son chef de service reconnaîtrait sa vraie valeur.
Lors d’une insomnie provoquée par les ronflements de son conjoint, Estelle googlise « changer de vie ». Elle tombe sur un article, inspiré par la loi d’attraction, d’après lequel il suffirait de visualiser ce que l’on souhaite et de l’écrire. Sans y croire une seconde, elle formule son vœu : « je souhaite avoir un mari beau, charmeur, attentionné, comme Brad Pitt ».
Le lendemain matin, quand Brad se réveille à ses côtés, Estelle découvre qu’elle a souscrit, bien malgré elle, à un programme de réalisation de rêves. Se prenant au jeu, elle émettra un ensemble de souhaits pour transformer sa vie. Mais, alors que tout change autour d’elle selon ses désirs les plus fantasques, Estelle se sent toujours insatisfaite... A quoi tient donc le bonheur ?


Avis:

J'ai découvert l'auteure quand elle était éditée par Librinova et depuis j'ai toujours plaisir à découvrir ses nouveaux romans. Celui-ci venant de sortir en poche, j'ai sauté sur l'occasion pour le découvrir, il faut dire que la quatrième de couverture vendait clairement du rêve (même si perso, je préfère me réveiller auprès de Jason Momoa^^).

Vise la lune et au-delà! (un mix entre Amel Bent et Buzz l'Eclair? Les vrais comprendront, les autres admettront mon humour pourri 😉 ).
En plus, à la lecture du roman, j'ai bon pour une des références, comme quoi...^^

Dans ce roman, nous faisons la connaissance d'Estelle qui n'est pas très épanouie ni dans sa vie personnelle, avec un mari qui l'ignore et un fils adolescent je-m'en-foutiste, ni dans sa vie professionnelle où ses compétences ne sont pas valorisées.

Un soir, elle va sur Internet et regarde sur Google en tapant "changer de vie", elle tombe sur un drôle de lien où il suffirait de visualiser son vœu pour le concrétiser. Sceptique, elle formule le souhait d'avoir un mari beau et attentionné comme Brad Pitt et le lendemain, elle est plus que surprise quand son Richard est transformé en sosie de Brad Pitt, plus attentionné et amoureux que jamais. Toute euphorique, elle va vite se rendre compte qu'elle n'est toujours pas heureuse...

A partir de là, Estelle va multiplier les expériences -et les vœux- pour tenter de trouver son bonheur...

A mi-chemin entre le roman feel-good mâtiné de fantastique et le roman de développement personnel (d'ailleurs à la fin du livre, il y a un dossier reprenant plusieurs expériences vécues par Estelle dans le roman afin de les appliquer à soi), Vise la lune et au-delà! est un roman plein d'humour et stimulant. Rien n'est acquis, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Si on ne peut pas vivre tous ses rêves, on peut toujours essayer de s'en approcher pour éviter les frustrations. Le bonheur, qui sait, peut attendre au bout du chemin.

J'ai bien apprécié ma lecture, j'ai juste trouvé dommage que le concept de base soit vite abandonné et soit tombé trop vite dans le spirituel et le développement personnel. Personnellement, j'aurai tenté plus de vœux, pas pour changer les autres mais pour les appliquer sur moi😃

Je remercie les éditions Eyrolles pour leur confiance 😊
VISE LA LUNE ET AU-DELÀ !
de Marilyse Trécourt
Sorti le 05 juillet 2018
en broché chez Eyrolles
Sorti le 02 juillet 2020
en poche chez Eyrolles
249 pages/ 312 pages
16.00€/ 6.40€
4/5

 

mercredi 26 août 2020

Le réveil des légendes, tome 1 : L'étoile flamboyante de Sophie Ginisty

 LE RÉVEIL DES LÉGENDES, 

TOME 1 : L’ÉTOILE FLAMBOYANTE

 de Sophie Ginisty

 

 


 

Résumé (quatrième de couverture) :

Un voyage au cœur d'un royaume oublié...

Derrière son regard flamboyant et son statut de rebut de la société, Ieven le demi-elfe n'a qu'un but depuis son enfance : retrouver le jumeau à qui on l'a arraché, faisant prévaloir ainsi la loi de l'enfant unique qui règne sur l'Empire de Gaïa.
En attendant que ce jour vienne, Ieven loue ses services en tant que guide pour tous ceux qui voudraient s'aventurer dans les Bas-Fonds, une dangereuse région isolée du reste du monde.
Se préparant pour une nouvelle mission, le demi-elfe n'a alors aucune idée de ce qui l'attend. Entre tempêtes de neige, assassinats et trahisons, il va se faire entraîner dans une véritable course contre la montre qui l'amènera peut-être jusqu'au bout de sa quête...


Avis :

Avec ce livre, l'auteure nous projette dans une saga de fantasy jeunesse (cible 13-18 ans et + 😉 ), pour l'instant ce tome seul est sorti...

On y suit Ieven, un demi-elfe (moitié humain, moitié humain), guide dans les Bas-Fonds, une dangereuse région.
Après avoir abrégé les souffrances d'une elfe, condamnée au bûcher pour sorcellerie, Irven est convoqué par le chef de la milice et est sommé de livrer une lettre au gouverneur d'une autre ville au-delà des Bas-Fonds, accompagné de deux soldats et de quatre clients qu'il guidera à leur lieu demandé. Si sa mission échoue, sa mère sera dépossédée de sa maison et pourrait risquer la mort pour pratique de la magie.

De combats en rencontres hasardeuses, d'assassinats en trahisons, du hasard à la magie, la mission d'Ieven ne sera en rien reposante mais il tient bon pour préserver sa mère adoptive qui a pris soin de lui depuis qu'il a été arraché à sa mère et à son frère jumeau (suite à la loi de l'enfant unique régnant sur l'Empire de Gaïa).

Le réveil des légendes est une très bonne surprise, j'ai passé un très bon moment de lecture grâce notamment au personnage de Ieven auquel on peut facilement s'identifier, bien que ce soit un demi-elfe, grâce à ses valeurs. D'autres personnages sont très attachants mais je vous laisse la surprise de les découvrir sans vous citer leurs noms 😉

Le souci du premier tome d'une saga, c'est qu'il nous laisse avec un sentiment de frustration car il est loin de répondre à toutes les questions soulevées par l'intrigue mais on ne s'ennuie pas un instant, tant par l'action qui se déroule au fil des pages que par le suspense qui y réside.

Un très bon premier tome donc et j'attends la suite avec impatience... trop de choses laissées en suspens.

Je vous conseille vivement la lecture de cette nouvelle saga si vous êtes adeptes de fantasy ou si vous souhaitez vous y mettre en douceur...

Je remercie les éditions 404 pour leur confiance.


LE RÉVEIL DES LÉGENDES, TOME 1 : L’ÉTOILE FLAMBOYANTE
de Sophie Ginisty
Sorti le 04 juin 2020
aux éditions 404
304 pages
16€
4/5

 

lundi 24 août 2020

The Best Lies de Sarah Lyu

 THE BEST LIES 

de Sarah Lyu

 

 

 

 

Résumé (4e de couverture) :

Rémy a dix-sept ans, et ce soir-là, sa vie bascule. Jack, son petit ami, est abattu de plusieurs balles en pleine poitrine. Et c'est sa meilleure amie à elle, Élise, qui a appuyé sur la détente. Mais Rémy ne se souvient de rien, à part du bruit des coups de feu qui résonne encore à ses oreilles, et du sang de Jack sur ses mains. Cette tragédie ne peut être autre chose qu'un terrible accident, n'est-ce pas ? Élise a dû confondre Jack avec quelqu'un d'autre. Elle ne peut pas le lui avoir enlevé volontairement. Élise est sa meilleure amie, sa famille - la vraie, celle qui veut d'elle. Rémy ne peut pas la perdre en plus d'avoir perdu Jack. Alors, en même temps que la police qui l'interroge, Rémy enquête. Elle plonge dans ses propres souvenirs, et fouille sa mémoire infidèle dans l'espoir de sauver une amitié qui signifie tout pour elle. Et de comprendre, enfin, ce qui s'est réellement passé.



Avis :

The Best Lies est un thriller Young Adult (cible 15-25 ans) très addictif et bien approfondi psychologiquement.

Tout comme la jeunesse, j'aime lire du Young Adult de temps en temps, l'offre est très variée et il y a de réelles petites pépites que j'aime découvrir.

Ici, on suit Rémy qui a vu mourir son petit ami Jack dans ses bras, après qu'il ait reçu plusieurs balles tirées par Élise, sa meilleure amie.

Elle n'arrive pas à y croire, il y a sûrement une raison et elle ne peut pas se résoudre à perdre son petit ami et sa meilleure amie en même temps.

Tout en étant interrogée par la police, nous allons suivre de nombreux flashbacks qui nous amèneront à cette tragique soirée.
On va découvrir la naissance de l'amitié des deux filles qui sont aux antipodes l'une de l'autre avec une relation spéciale, l'idylle naissante entre Rémy et Jack et divers petits éléments menant à la situation de base.

Le suspense est omniprésent dans ce thriller et bien maîtrisé, la plume addictive et le trio de personnages attachant.

The Best Lies parle d'amitié, de la dépendance à autrui et de relations toxiques à l'âge où les êtres sont le plus sensible et manipulable.
Je vous recommande ce thriller adolescent qui est une bonne surprise et qui se lit très vite. Un premier roman très prometteur.

Je remercie les éditions Castelmore/Fibs pour leur confiance.

THE BEST LIES
de Sarah Lyu
Sorti le 18 mars 2020
chez Castelmore/Fibs
480 pages
17.90€
4/5