Followers

mercredi 31 juillet 2019

BILAN LIVRESQUE 
JUILLET 2019








La canicule a eu raison de mon envie de lire, il faisait tellement chaud que j'alternais entre boire et dormir^^ Heureusement, il y a eu des périodes plus clémentes qui m'ont permis de faire de jolies découvertes et lectures. 

ROMANS  :

1- Le Masque de la Mort de David Gemmell
2- Droneboy de Hervé Jubert
3- On s'est aimés comme on se quitte de Charlie Wat 
4- De cauchemar et de feu Nicolas Lebel 
5- Un alibi flou de Gina Dimitri
6- Flic sans frontières de Philippe Muratet
7- Nouvelles Voies de Laurence Martin
8- Et si on oubliait l'avenir...? de Virginie Sarah Lou
9- Les Mutilés de Gwen Aël
10- Ils étaient vingt et cent de Stanislas Petrosky
11- UK Serial Killers de Emily Tibbats
12- La dernière étape d'Alfred Azkabade
13- La lumière ne fait pas de bruit, sauf en talons aiguilles de Audrey Lucido
14- J'avais prévu autre chose de Cécile Blanche 




MANGAS / BD :

1- King of Ants tomes 2 à 7 de Nagahusa Tsukawaki
2- Kiss Army of Darkness de Chad Bowers et Chris Sims

LA LUMIÈRE NE FAIT PAS DE BRUIT, SAUF EN TALONS AIGUILLES 
d'Audrey Lucido









Résumé :

Hélène, parisienne jusqu’au bout des ongles, a tout pour être heureuse : argent, vêtements de luxe, vie de rêve dans un manoir, voiture de collection… Jusqu’au jour où elle décide de tout plaquer pour aller rejoindre sa meilleure amie, Andréa, retournée auprès de sa famille et de ses amis, dans son village natal.
C'est alors que son roadster, une Morgan de 1976, tombe en panne juste devant le garage de Marlon. Une aubaine ? Pas si sûr, tant ce monde semble diamétralement opposé au sien.
Qu'est-ce qu'Hélène fuit ? Pourquoi son arrivée tonitruante fait-elle exploser en mille morceaux la trompeuse tranquillité de ce village ?
Dès les premiers cliquetis de ses talons aiguilles sur les pavés, toute la lumière sera faite sur des secrets enfouis depuis des siècles, déclenchant un cocktail pétaradant de querelles familiales et de quiproquos !


Avis :

Le premier roman d'Audrey Lucido est très surprenant, par son contenu et par sa forme.

Hélène quitte brusquement le domaine familial après avoir découvert une chose qui l'a totalement bouleversée. On n'en sait pas plus. Elle part et tombe en panne dans un village paumé, Lumen, totalement hors du temps, où elle va retrouver sa meilleure amie. Une société très matriarcale où les hommes sont très peu nombreux.

Dès son arrivée, elle va vite se rendre compte que la population farfelue semble cacher de nombreux secrets et va soulever de nombreux mystères vieux de plusieurs siècles.

Étrange mélange de styles que ce roman qui vogue entre la chick-lit, le drame, le fantastique, l'historique, ...

Je suis assez mitigée par cette lecture car de nombreux aspects sont sympathiques comme le titre et la couverture qui ont attiré mon œil de lectrice immédiatement, les personnages de ce roman qui sont tous assez farfelus sans être des caricatures, ce village, qui fut pour moi un personnage à part entière avec les nombreux mystères qui se révèlent et la portée historique de ses paysages, nature et pierres.
J'ai eu plus de mal avec la forme, les événements sont assez mal amenés : le pourquoi du départ de Paris d'Hélène, le fait que le fameux village soit le nouveau lieu de résidence de sa meilleure amie, les divers secrets révélés à la va vite et surtout la fin abrupte qui m'a totalement frustrée.

Je ne sais pas si ce livre est sensé connaître une suite mais en l'état, le livre a de sérieuses lacunes, bien que complet, il est assez mal équilibré.

Comme je vous le disais plus haut, ma lecture est mitigée car j'ai par contre beaucoup apprécié l'ambiance et les personnages...
Un roman qui mériterait d'être remanié pour être plus limpide et surtout si aucune suite n'est prévue.

Je remercie l'auteure pour sa confiance.
LA LUMIÈRE NE FAIT PAS DE BRUIT, SAUF EN TALONS AIGUILLES
d'Audrey Lucido
Sorti le 22 juin 2018
chez Librinova
354 pages
3/5


dimanche 28 juillet 2019

LA DERNIÈRE ÉTAPE 
d'Alfred Azkabade









Résumé :

Sur le Tour de France, la mort peut frapper à chaque étape.

Le Tour de France ? Une hérésie pour Hugo Taquelin, jeune journaliste allergiques aux coureurs bariolés et aux hôtesses Cochonou. Mais quand, la veille du départ, le patron de la Grande Boucle est retrouvé la tête éclatée dans son bureau, Hugo n'a d'autre choix que d'intégrer la caravane pour suivre l'enquête. Pendant trois semaines, épaulé par un collègue déroutant et un père longtemps absent, il va devoir se fondre dans cet univers qui le dépasse. Mais c'est en acceptant de s'y perdre qu'il découvrira la face cachée du Tour, son organisation tentaculaire, ses légendes lumineuses, ses secrets inavouables. Et qu'étape après étape, il finira par approcher la vérité.


Avis :

Le Tour de France se termine aujourd'hui, je vous propose de jouer les prolongations avec ce Tour de France un peu différent, plus dynamique et surtout avec un meurtre à élucider, ce qui devrait vous réveiller de votre sieste sur le canapé^^

Hugo Taquelin, jeune journaliste, déteste le cyclisme.
A la veille du grand départ, le patron du Tour de France est assassiné, il se retrouve entraîné dans la caravane à suivre les progrès de l'enquête et à tenter d'écrire le scoop qui lui ouvrira les portes.
Lors des trois semaines du Tour, Hugo va connaître les coulisses de ce sport qu'il subissait enfant par son père, grand fan de cette discipline sportive. Il va se rendre compte que ce sport, sous des aspects pépères cache de nombreux conflits et abrite de nombreux secrets...

Pourquoi ai-je accepté de lire un roman sur le Tour de France, moi qui exècre ce sport, mis à part quelques beaux paysages qu'on arrive à capturer par ci, par là et qui est entaché par des scandales de dopage depuis de nombreuses années à l'insu du plein gré des coureurs...?
Déjà parce qu'il y avait un meurtre et donc enquête et que ce milieu pour un polar me semblait original.

Aussi parce que je me suis, dès la quatrième de couverture, identifiée au personnage principal du roman, qui aime le cyclisme autant que moi...

La dernière étape est un polar simple et efficace, qui n'est pas dénué d'humour et rempli de personnages complexes, antipathiques et sympathiques.

Un peu trop de personnages peut-être pour moi, qui me suis mélangée quelquefois les pinceaux entre tous ces personnages.

Une lecture que j'ai fait d'une traite tant l'intrigue est fluide et la plume agréable.

Un polar bien sympathique idéal en cette période post Grande Boucle :)

Je remercie les éditions Hugo and Cie pour leur confiance.
 
LA DERNIÈRE ÉTAPE
d'Alfred Azkabade
Sorti le 06 juin 2019
chez Hugo Poche
Collection : Sport
286 pages
4/5


vendredi 26 juillet 2019

UK SERIAL KILLERS 
de Emily Tibbats









Résumé :

Pour la première fois en librairie : les dix plus effroyables tueurs en série de Grande-Bretagne.

Si les tueurs français et américains ont largement nourri la littérature criminelle et le cinéma, les serial killers d'outre-Manche restaient, jusqu'à ce livre noir, inconnus du grand public.

Dans l'ombre de Jack l'Éventreur, ce sont des hommes et des femmes noyés dans la masse, cannibales, nécrophiles, éventreurs, empoisonneurs, pédophiles et prédateurs qui ont tué et massacré en nombre durant des décennies.


Avis :

Je suis fascinée par les serial killers, je ne les admire pas, loin de là, mais je suis toujours en quête de ce qui fait vriller l'être humain, le pourquoi de tels actes, les motivations et surtout l'ingrédient déclencheur.
Ces personnes sont ma plus grande peur, en effet, il suffit souvent d'être au mauvais endroit au mauvais moment ...de croiser leur route...

Dans ce documentaire, Emily Tibbats, nous dresse le portrait de serial killers britanniques, pour la plupart inconnus, ayant oeuvré en solo ou en duo...

Elle nous narre les faits qui ont fait leur "renommée", leur enfance, leurs pulsions et leur fin (condamnation ou mort).
Dans ce domaine, je connaissais surtout Stéphane Bourgoin qui est le spécialiste des serial killers en France, il faudra désormais compter sur Emily Tibbats, fondatrice du site francophone de référence tueursenserie.org et auteur de dizaines de biographies en ligne de serial killers.

Ces portraits sont très immersifs, Emily Tibbats nous détaille leurs meurtres barbares, leur histoire intime et leur traque. Nous assistons aussi aux progrès des techniques médico-légales qui ont permis de confondre plus facilement les serial killers.

UK Serial Killers est vraiment passionnant, glaçant et objectif. En aucun cas, l'auteure ne porte de jugement sur ces tueurs en série. Elle dresse des portraits justes et percutants.

Une nouvelle auteure à suivre, pour qui, s'intéresse un tant soit peu à ces êtres sans scrupules, guidés uniquement par leurs pulsions.

Une évasion livresque marquante.

Je remercie les éditions Ring pour leur confiance.
 
 
UK SERIAL KILLERS
d'Emily Tibbats
Sorti le 20 juin 2019
chez Ring
Collection : Murder ballads
376 pages
5/5


mardi 23 juillet 2019

ILS ÉTAIENT VINGT ET CENT 
de Stanislas Petrosky









Résumé :

Un roman noir glaçant, pour ne jamais oublier.
L'histoire d'un homme qui a vu la construction et la libération du plus grand camp d'extermination de femmes du IIIème Reich, un homme qui a vécu des deux côtés des barbelés et qui a eu la vie sauve grâce à son art.
Gunther, jeune allemand opposé au régime nazi, excelle dans l'art du dessin.
Il se retrouve promu illustrateur officiel du camp de Ravensbrück, son œil d'artiste interprète la vie et surtout la mort.
L'histoire d'un homme qui a vu la construction et la libération du plus grand camp d'extermination de femmes du IIIème Reich, un homme qui a vécu des deux côtés des barbelés.


Avis :

Sur une toile historique des heures les plus sombres du XXe siècle, Stanislas Petrosky nous immerge dans un roman noir et glaçant.
Loin des enquêtes pleine d'action de ses personnages L'embaumeur et Requiem, c'est tout en délicatesse et en émotions que l'auteur nous plonge dans la vie d'un camp de concentration. Gunther, le personnage principal, est enrôlé de force par les allemands pour aider à la construction du camp de Ravensbruck. Ne partageant pas les idées du Führer, il se laisse enrôler jusqu'à ce que les prisonniers arrivent au camp et que les tortures et meurtres commencent.
Il sera sauvé grâce à ses talents de dessinateur, il sera contraint de dessiner tous les coulisses du camp en échange d'une vie un peu plus décente sur le camp. Il décide de faire ses dessins en double pour faire un témoignage de ces années en enfer.

Ce roman est une pure merveille, un devoir de mémoire. Si les personnages principaux sont issus de l'imagination de l'auteur, la vie sur les camps, les différentes expériences faites sur les prisonniers et toute leur maltraitance.

Personnellement, j'ai été totalement happée par le roman, souffrant avec les personnages, j'ai dû prendre plusieurs pauses pour souffler.

Les personnages resteront dans mon esprit longtemps, ce roman a été fait pour que plus personne n'ignore ce qu'est la Shoah et pour ma part, c'est une mission remplie. Je connaissais déjà beaucoup de choses sur cette période via des livres et documentaires mais j'ignorais les camps strictement féminins... encore un pan d'histoire qu'on connaît moins et qui méritait d'être connu du plus grand nombre.

Bravo Stanislas pour ce livre qui hantera ma mémoire longtemps et merci.

ILS ÉTAIENT VINGT ET CENT
de Stanislas Petrosky
Sorti le 11 avril 2019
chez French Pulp Éditions
Collection : Grands Romans
240 pages
5/5


dimanche 21 juillet 2019

LES MUTILÉ
de Gwenn Aël









Résumé :

Gabriel a quitté la SR de Paris. À 35 ans seulement, ce jeune capitaine de gendarmerie vient s’enterrer à Laval, une petite commune du Tarn.

Homicides de volailles, bagarres de pochtrons, ça lui convient !

Mais c’est sans compter sur un meurtre d’une rare violence qui vient briser la sérénité de la commune si paisible d’ordinaire. Un homme est retrouvé dans les bois, le crâne pulvérisé. Plongé dans une affaire criminelle complexe, Gabriel voit dans le même temps son propre passé le rattraper. Celui auquel il voulait échapper est revenu. Celui qui ne trouve pas le repos...

Persécuté par sa propre histoire, le capitaine doit en outre faire face à un tueur hors norme et plus l’enquête progresse, plus l’individu qu’il recherche dévoile un profil inquiétant ; un être consumé par la rage, empli de noirceur.

Mais n’est-il pas les ténèbres, tout simplement ?



Avis :

Après avoir découvert la plume de Gwenn Aël, l'été dernier, avec Ahriman, j'étais heureuse de voir que l'auteure se lançait dans le thriller (certes avec encore un peu de fantastique, mais un vrai thriller cependant).

On y fait la connaissance de Gabriel, un flic qui a quitté Paris, après une affaire qui l'a démoli et qui est venu s'installer à Laval, histoire de continuer plus tranquillement sa carrière...

Malheureusement, le repos sera de courte durée puisque Laval va être secouée par un meurtre violent, qui n'est pas sans rappeler un meurtre similaire, survenu une quinzaine d'années auparavant.
Le jeune capitaine va tout faire pour élucider cette affaire, quitte à être rattrapé par ses propres démons.

Les mutilés est un thriller teinté de fantastique qui est surtout un thriller d'ambiance, ambiance magnifiquement rendue.
Un policier aux méthodes assez particulières qui ne reculera devant rien pour mettre un bon coup de pied dans la fourmilière, bien que sa hiérarchie et les puissants locaux lui mettent des bâtons dans les roues.

J'ai beaucoup aimé ce roman pour la violence graphique de ses meurtres qui ne m'ont posé aucun problème à imaginer et qui du coup, m'ont très vite mise dans l'ambiance.
De plus, cette ambiance est telle que la situation devient vite anxiogène.
Le fait d'avoir déplacé le décor en Province donne un petit côté western au roman : le justicier étranger, sur lequel on n'a pas de prises, face à la communauté régie par les puissants, tenant les habitants par diverses emprises sur eux.

Le lien amour filial : parents-enfants, est un thème prépondérant du roman, développant la psychologie de divers personnages et j'ai beaucoup aimé ce thème qui fut pour moi très intéressant.

Enfin, un autre thème très important de ce roman est la folie résultant d'une certaine solitude ou d'un rejet, autre sujet que j'ai trouvé captivant.

Comme vous pouvez aisément le deviner, Les Mutilés fut une très bonne lecture pour moi, j'avais l'impression parfois que l'auteure tournait un peu trop autour du pot, mais au vu des divers rebondissements, j'ai finalement trouvé que c'était justifié :)

Je remercie Évidence Éditions pour leur confiance.

Une évasion livresque captivante et frissonnante.

LES MUTILÉS
de Gwenn Aël
Sorti le 10 juillet 2019 en numérique
chez Évidence Éditions
Collection Clair-Obscur
Sortie en broché en novembre
536 pages
4.5/5


jeudi 18 juillet 2019

KISS ARMY OF DARKNESS 
de Chad Bowers et Chris Sims (auteurs) 
et Ruairi Coleman (illustrations)









Résumé :

KISS s’est volatilisé en plein concert et Ash n’est jamais allé dans la cabane trouver le Necronomicon… mais le destin le rattrape sous la forme d’un sorcier qui l’envoie au moyen-âge, pour un remake d’Evil Dead 3 dont il n’est pas le héros…

Pourchassé par les cadavéreux et complètement paumé, il ne pourra compter que sur 4 chevaliers outrageusement maquillés !



Avis :

Après avoir côtoyé Vampirella dans une autre BD, (dont je vous parlais ici), Kiss va rencontrer le personnage principal de la trilogie d'horreur, EvilDead : Ash. Ensemble, ils vont tenter de déjouer la funeste prophétie du Necronomicon et combattre l'Armée des Ténèbres.

Cette BD est à prendre au 36e degré : de l'humour, de l'auto-dérision, du gore et du rock'n roll^^

Je me suis amusée au détour de chacune des pages de cette Bande Dessinée, étant familière des deux univers, ça pourrait par contre en dérouter plus d'un si vous ne connaissez ni Kiss, ni Evil Dead.
C'est une BD hyper référentielle donc sans un minimum, vous passerez à côté du délire proposé dans ces pages...

Niveau scénario, ça pêche toujours un peu et ça c'est dommage, mais l'ensemble reste fun pour les aficionados.

Je propose un Kiss VS Terminator ou VS Predator ou VS Alien pour le suivant ^^

Une évasion livresque où on a posé son cerveau totalement avant de lire la BD...

Chad Bowers
Chris Sims
Ruairi Coleman


KISS ARMY OF DARKNESS
de Chad Bowers et Cris Sims (auteurs) et Ruairi Coleman (illustrations)
Sorti le 23 mai 2019
chez Vestron
128 pages
3.5/5


mercredi 17 juillet 2019

ET SI ON OUBLIAIT L'AVENIR...? 
de Virginie Sarah Lou









SORTIE AUJOURD'HUI


Résumé :

Fabienne est une héroïne un peu pince-sans-rire, coincée entre ses mensonges, sa culpabilité et un bon fond (qui parfois dérape par jugement trop hâtif). Elle doit également faire face au deuil de sa maman, et à ses difficultés de maternité. Son personnage va évoluer au fur et à mesure des chapitres grâces aux protagonistes qui l’entourent (Rose, Monique, Jacqueline, Huguette son père, Raymond, Patrick, Marie…). On parle d’amitié, de tolérance, d’acceptation de la différence…


Avis :

C'est le deuxième roman que je lis de cette nouvelle auteure, Virginie Sarah Lou et c'est une auteure que je vais suivre de très près.

Écrit en deux mois pour le concours de L’Été 2019 Fyctia- Télé Loisirs, dont la marraine était Virginie Grimaldi, ce roman est arrivé sur le podium des finalistes?

Sur des écrits légers et plein d'humour, elle traite de sujets difficiles et profonds avec brio.

Et si on oubliait l'avenir est le roman parfait pour une bouffée d'oxygène estivale.
Nous suivons Fabienne, fausse voyante mais oreille attentive pleine d'humanité, qui est en mal de maternité tout en ayant du mal à faire le deuil de la mort de sa propre mère, survenue deux ans plus tôt, qui enchaîne les FIV qui sont autant d'échecs.

Heureusement, elle peut compter sur son amie Rose, toujours là pour la soutenir, mais qui vit elle-même un drame dans sa vie personnelle.
Elle peut compter aussi sur ses clientes : Monique et Jacqueline, qui, bien que spéciales, lui seront d'un grand soutien.

De nombreux autres personnages entourent Fabienne, l'aidant à progresser dans sa vie et à tourner la page.

Outre le parcours de Fabienne, nous suivons aussi en parallèle les différentes histoires de ces personnages qui font de ce roman, un roman choral.

J'ai ressenti un véritable bien-être en lisant ce roman, les relations entre les personnages transpirent d'authenticité et les situations sont pleines de rythme et d'énergie.
Un véritable bol d'air, un vent de douce fraîcheur, de l'émotion nous faisant passer du rire aux larmes en tournant les pages de ce roman que je vous recommande vivement pour passer une délicieuse parenthèse enchantée.

Le roman feel-good à lire cet été assurément.

Une évasion livresque pleine de clairvoyance .

Je remercie l'auteure pour sa confiance.


ET SI ON OUBLIAIT L'AVENIR...?
de Virginie Sarah Lou
Sortie le 17 juillet 2019
chez les editions Nouvelle Bibliothèque
360 pages
4.5/5