Followers

mercredi 10 juillet 2019

DE CAUCHEMAR ET DE FEU
 de Nicolas Lebel









Résumé :

Paris, jeudi 24 mars 2016 : à quelques jours du dimanche de Pâques, le cadavre d’un homme d’une soixantaine d’années est retrouvé dans un pub parisien, une balle dans chaque genou, une troisième dans le front.
À l’autopsie, on découvre sur son corps une fresque d’entrelacs celtiques et de slogans nationalistes nord-irlandais. Trois lettres barrent ses épaules : IRA.
Le capitaine Mehrlicht fait la grimace. Enquêter sur un groupe terroriste irlandais en plein état d’urgence ne va pas être une partie de plaisir. D’autant que ce conflit irlandais remonte un peu.


Avis :

Quatrième incursion dans la bibliographie de Nicolas Lebel avec cette quatrième enquête du capitaine Mehrlicht et de son équipe.
Une incursion différente car ce roman nous entraîne sur la piste d’un un assassin pyromane, un monstre né dans les années 70 de la violence des affrontements en Irlande du Nord, qui sème incendie, chaos et mort dans son sillage, et revient aujourd’hui rallumer les feux de la discorde à travers la capitale.

J'ai beaucoup aimé les deux récits qui sont faits dans ce roman : le périple du pyromane en Irlande, des affrontements commencés en 1968 jusqu'à la fin des affrontements et le pourquoi de l'arrivée du pyromane à Paris et parallèlement à ce récit, nous suivons l'enquête de Mehrlicht de nos jours lors du week-end saint de 2016.

La construction du roman m'a quelque peu déroutée, j'avais l'impression de lire deux romans distincts, même si je me doutais que tout se recouperait à un moment. Mais du coup, j'avais l'impression que l'enquête et l'équipe du commissaire Mehrlicht étaient reléguées au second plan.

Mis à part ce petit souci, l'ensemble est passionnant, mais la construction du roman diffère beaucoup des trois premiers et l'humour moindre, avec ce roman très sombre qui m'a appris énormément de choses sur les conflits en Irlande.
L'auteur s'est une nouvelle fois énormément documenté et dispense largement son savoir à ses lecteurs entre légendes irlandaises et faits historiques.

Le roman offre de jolis moments de tension anxiogène, de nostalgie, et de rebellion et des personnages toujours aussi bien développés, à part peut-être la stagiaire de cet opus mais qu'on comprend aisément.

J'invite vraiment ceux n'ayant jamais lu les romans de Nicolas Lebel à ne pas commencer par celui-ci pour avoir un éventail plus large du capitaine Mehrlicht et de son équipe, surtout qu'ils commencent à avoir un passif commun conséquent.


Une évasion livresque empreint du souffle de rébellion...
 
 

DE CAUCHEMAR ET DE FEU
de Nicolas Lebel
Sorti le 03 mai 2017
chez Marabout
416 pages
Sorti en format poche le 09 mai 2018
chez Le livre de Poche
480 pages
4/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire