Followers

jeudi 28 septembre 2017

MON COUSIN L'AVAIT PRÉDIT, TOME 1
 de Léonard Aigoin 







Résumé :

Dans une ville aussi gigantesque qu’imaginaire, Fabien, assistant de service social, vient d’avoir une idée surprenante afin de sensibiliser l’opinion publique aux difficultés que rencontrent les personnes en situation de handicap au quotidien. Mais il semble souffrir lui-même d’un mal dont la nature lui échappe, un mal qui le plonge nuit et jour dans une inquiétude cauchemardesque, un mal tel qu’il ne peut plus l’ignorer… à moins que son esprit ne lui joue des tours. Son chemin va croiser celui de plusieurs personnages hauts en couleur, dont une célébrité un peu folle en quête d’une cause à défendre, un père de famille qui doit prouver à ses proches qu’il est à la hauteur de ce rôle, ou encore un ancien policier ivre de vengeance, piégé dans une guerre entre deux organisations secrètes qui jouent avec le destin de l’humanité. Et quel rapport peut-il y avoir avec une enquête menée à la fin de l’ère du paléolithique ?


Avis :

Autant vous le dire tout de suite, Mon cousin l'avait prédit est une véritable O.L.N.I. (Œuvre Littéraire Non Identifiée) et ça fait du bien.

Sous ces apparences totalement décalées, Léonard Aigoin dénonce des failles de notre société comme l'accessibilité des handicapés dans les villes, le traitement des sans domicile fixe, ...

Dans ce premier tome d'une trilogie à venir, nous suivons plusieurs personnages. Certains que nous connaissions au travers du prologue au roman (qu'il est nécessaire de lire avant!!!) et des nouveaux personnages hauts en couleurs.
Le roman est un mélange de genres : policier, fantastique, science-fiction, comédie, ... L'accumulation des personnages est parfois un peu confuse mais on finit par raccrocher les wagons alors qu'on ne voyait pas comment l'intrigue pouvait les lier...
Dans mes personnages préférés, vous trouverez notamment Shia Leveau, star du cinéma avec un sacré pet au casque, qui m'a fait mourir de rire surtout que je faisais bien le lien avec l'acteur en question et toutes les références qui s'y rapportaient.
Le personnage de Rumf, homme de l'ère paléolithique, est intrigant et son aventure est palpitante.

Léonard Aigoin, en plus d'avoir une plume totalement décomplexée, joue de références geeks, je pense notamment à un de ces personnages qui croise un certain Matt Murdock (DareDevil). Il place plusieurs références amusantes tout au long du roman qui jouent la connivence avec le lecteur averti :)

Mon cousin l'avait prédit est une œuvre burlesque, qui, malgré ce qu'elle peut laisser paraître, tient parfaitement la route et vous emmène dans un univers aux antipodes de votre quotidien pour passer une excellente évasion livresque.

MON COUSIN L'AVAIT PRÉDIT, TOME 1
de Léonard Aigoin
Sorti le 22 Août 2017
en auto-édition
438 pages

lundi 25 septembre 2017

CODE VICTORIA 
de Thomas Laurent








Résumé :

Rochehauh. Petit village oublié de tous, où, selon un manuscrit médiéval, serait enfermé le diable lui-même… Un parfait sujet d’article pour Victor, journaliste, parti enquêter trois mois plus tôt, mais jamais revenu. Pour comprendre ce qui s'est passé, son amie Victoria décide de se rendre à Rochehauh. Rapidement, elle est forcée d’admettre que quelque chose ne tourne pas rond. Pourquoi lui interdit-on l’accès au vieux monastère ? Quel secret Victor avait-il découvert dans les pages du codex crypté ? Qui est cet inconnu qui la menace ? Happée dans un dangereux jeu de piste, Victoria n’a d’autre choix que de découvrir la vérité. Plus aucun doute : sa vie en dépend…


Avis :

Mais quel plaisir de lire un thriller ésotérique passionnant!!!
Thomas Laurent sait happer le lecteur dès la première page et ne nous lâche plus jusqu'au dernier mot.

Dès que Victoria arrive à Rochehauh, nous sommes pris dans l'intrigue avec l'héroïne, entraînés dans les mystères du village et de ses habitants, du passé historique et ésotérique du lieu, baladés de fausses pistes en faux semblants et replongés dans des mystères insoupçonnés...

Deuxième roman de l'auteur après Le signe du diable, sorti en 2016 aux Éditions Zinedi, Code Victoria est très addictif, extrêmement bien documenté et très bien écrit. Ce jeune auteur est très prometteur et je vous invite expressément à découvrir ce roman qui se révèle être passionnant. Un auteur à suivre de très près...
Une excellente lecture qui m'a fait passer un très bon moment... que demander de plus?

Je remercie l'auteur Thomas Laurent et les Éditions Zinedi de m'avoir fait découvrir ce roman qui est une réelle évasion livresque.


CODE VICTORIA
de Thomas Laurent
Sorti le 15 juin 2017
aux Éditions Zinedi
255 pages
 
 
 


vendredi 22 septembre 2017

BITTERSWEET 
de Colas Droin









Résumé :

Marc, adolescent à la sensibilité et l'imagination débordantes, subit de plein front le cancer de Lucie, sa petite sœur de huit ans.
Alors que les aller-retours à l'hôpital se font plus fréquents, il dérive progressivement dans l'onirique afin d'oublier la réalité du quotidien…
Trouvera-t-il dans ses rêves une explication à la vanité du mal ?


Avis :

Bittersweet est un petit roman spécial, onirique comme peut l'être un film de Michel Gondry. L'esprit tortueux de Marc nous entraîne dans sa révolte adolescente contre les hôpitaux, l'inhumanité qui y règne souvent et l'injustice de la maladie qui frappe sa petite sœur de 8 ans.

Ce roman est poignant, bouleversant et fantasmagorique à la fois. Colas Droin, ayant contracté la maladie de Lyme, crie, au travers de son roman, toute la consternation du malade face au destin et à l'équilibre fragile de la vie.

Ce roman contemporain est en effet "Bittersweet" (doux-amer) car les moments de joie et les instants poignants s'y entremêlent, laissant un goût spécial au lecteur à la fermeture de ce roman.

Une jolie curiosité. A la fin du roman, n'hésitez pas à lire la postface qui vous donnera des éléments cruciaux sur la genèse du roman.


BITTERSWEET
de Colas Droin
Sorti le 25 août 2017
chez IS Éditions
116 pages


jeudi 21 septembre 2017

LE MURMURE DES OUBLIES 
de Jean-Gil Pinel








Résumé :

L’île aux morts était à l’origine un cimetière qui aurait dû rester secret tant les trépassés qui constituaient son sol étaient la honte de toute une civilisation.
D’après les légendes, on disait cette terre maudite, mais les histoires de magie et les richesses qu’elle renfermait engendraient une exaltation incroyable.
À chaque génération, de nouveaux pirates tentaient de la découvrir, ce que réussit à faire un jour Oc'ran...

Doran Dils survit avec sa femme Diane à Austeria dans la misère et la famine. Un jour, il voit une affiche stipulant que le roi recherche des volontaires pour combattre les Errants, responsables de nombreuses disparitions sur le royaume. Las de sa vie actuelle et soucieux d'apporter un avenir plus radieux à sa femme, Doran décide de s'enrôler.
Sa vie prend dès lors un virage diamétralement opposé, caressant l’horreur d’une sorcellerie omniprésente.
La malédiction de l’île aux morts imprègne plus que jamais les vivants.
Plongé dans une folie qui le place au centre d’un complot et d’une machination, Doran doit trouver sa place, enfonçant alors ses ongles dans une réalité cauchemardesque pour ralentir sa descente aux enfers.


Avis :

Jean-Gil Pinel nous sert un récit sombre et violent psychologiquement et entraîne son personnage dans une descente aux enfers certaine.
On plonge vite dans l'atmosphère sombre de cette dark fantasy très bien écrite et addictive.

L'auteur choisit un tournant original à son récit. Nous n'avons pas affaire à un récit épique mais aux méandres psychologiques du personnage principal, confronté à des événements qui le dépassent et à des forces qui le submergent.

Le roman est oppressant et glauque, on ne saisit pas de suite l'enjeu du roman, qui finit par se préciser petit à petit,  et qui laisse augurer d'un troisième opus époustouflant et mouvementé.

Je vous conseille vivement de lire les deux tomes dans la foulée pour ne pas rester sur votre faim.
J'attends avec impatience le tome final de cette saga afin de savoir ce qu'il advient de Doran et des autres personnages...


LE MURMURE DES OUBLIES
de Jean-Gil Pinel
Sorti le 30 août 2016 (tome 1), 03 juin 2017 (tome 2)
chez L'Ivre-Book (en numérique)
154 pages (tome 1), 364 pages (tome 2)

samedi 16 septembre 2017

LES MÉANDRES DE LA TRINACLE 
de Franck Demaël









Résumé :

Italie, début de la Seconde Guerre mondiale. Après un passage laborieux à Milan pour trouver du travail, Calogero, jeune homme originaire d'un petit village de Sicile, réalise son rêve : il s'engage dans l'armée et part au front, fier et déterminé. Tandis que le Duce voit dans cette guerre l'opportunité d'étendre l'idéologie fasciste, le jeune sicilien décide de prendre les armes pour son honneur ainsi que le confort de sa famille et s'y découvre en véritable homme de combat.
Mais un événement brutal le force soudain à rentrer chez lui... De retour dans son village, Calogero et ses proches n'échappent pas pour autant à la guerre qui concerne toute l'Europe. Alors que le jeune homme aspire à une convalescence paisible pour profiter pleinement de sa femme et de sa petite fille, les Américains débarquent dans le pays. Avec eux, les ennuis reprennent... Calogero et sa famille vont devoir faire face à un autre genre de rivalités.
Parviendront-ils à surmonter ces nouveaux obstacles ?



Avis :

Je vais commencer par les choses qui fâchent : pourquoi cette couverture? Elle ne rend pas du tout justice au roman ... et ce titre? avant de commencer le livre, j'ai dû prendre un dictionnaire, je ne suis peut être pas la plus érudite d'entre vous mais ce titre était trop nébuleux pour moi...^^

Que dire de ce roman? Un roman contemporain, une chronique familiale, très plaisante à lire bien qu'elle ne révolutionne pas le genre.
Nous suivons les jeunes années de Calogero, jeune gardien de brebis, qui va bousculer son destin en s'engageant contre l'avis de ses proches dans l'armée italienne, pour servir son pays. Il va vite déchanter en se rendant compte que Mussolini, allié d'Hitler en cette période sombre, n'hésitera pas à sacrifier son armée pour servir le Führer... Suite à un funeste évènement, Calogero retournera parmi les siens et se rendra compte que le retour à la vie "normale" est également semé d'embûches...

On passe un moment très agréable avec ce roman, la guerre fait partie du roman bien sûr mais il n'y a pas que ça, nous avons une magnifique histoire d'amitié, une belle histoire d'amour , de la rivalité, des secrets de famille et de l'abnégation...

Calogero est un personnage fort, très bien développé et pour qui on ne peut ressentir que de l'empathie. Ce fut une très bonne évasion livresque pour moi. Une jolie histoire livrée par Franck Demaël...



LES MÉANDRES DE LA TRINACLE
de Franck Demaël
Sorti le 11 juillet 2017
chez Librinova
376 pages


mercredi 13 septembre 2017

LA FILLE AU MITOTE 
de Marceline Bodier









Résumé :

1979. Quatre ados vivent un été enchanté dans la campagne lorraine, rêvant autour de la jeunesse débridée d’Augustin d’Hippone, au rythme de la musique de Led Zeppelin.

1985. Le plus prometteur d’entre eux est assassiné. Qui l’a tué ?

2008. Son fils cherche à comprendre ce qui est arrivé à son père quand il avait son âge. Que s’était-il noué entre les quatre amis l’été de leurs 17 ans ? Dans sa quête, il rencontre la fille de l’un d’eux. Quelle est l’origine de leurs prénoms : lui Robert, elle Esfera ? Quel est le rapport avec le sentiment d’Esfera de vivre entourée de brouillard ? Que verront-ils surgir lorsque celui-ci se dissipera ? L’amour peut-il y avoir sa place ?



Avis :

Autant le dire tout de suite, ça ne l'a pas fait du tout avec moi ce roman, je suis passée totalement à côté...

La 4e de couverture me promettait un thriller psychologique, je n'ai eu au mieux qu'un roman contemporain avec un meurtre suspect dedans...

Pour commencer, trop de personnages d'un coup sans explication réelle de qui est qui, j'ai eu l'impression d'arriver dans une fête en ne connaissant personne...
Puis, tout se met en place, petit à petit, on comprend mieux le début, sans vraiment savoir comment l'insérer à l'histoire...
Le rythme de ce roman n'est pas très nerveux, l'histoire ne m'a pas captivée bien que les personnages étaient plutôt bons.

L'auteure semble avoir une addiction très prononcée à Led Zeppelin (ce qui est une preuve de bon goût) au point d'en saupoudrer à chaque chapitre et l'aura de son personnage et de son fils. Un peu plus de subtilité aurait été appréciée car ça ressemble à du matraquage publicitaire.


Le roman se divise en deux parties, la première regroupant la période de 1979 à 1985 avec la bande des 4 ados: Stéphane; Blaise, Jean-Jacques et d' Agatha (sœur de Jean-Jacques) et la seconde se déroulant en 2008 avec Jonathan et de Esféra (deux enfants des ados...), le ton est particulièrement tranché en changeant de partie. Celle-ci est beaucoup plus sombre mais traîne en longueur pour une fin qui fut plus que bancale pour moi...

Ce roman n'est pas dépourvu de qualités: une bonne intrigue, des bons personnages mais le traitement ne m'a pas plu malheureusement.


Je remercie NetGalley et Librinova pour leur confiance.


LA FILLE AU MITOTE
de Marceline Bodier
Sorti le 21 juillet 2017
chez Librinova
319 pages


samedi 9 septembre 2017

UNE VITA PAS SI DOLCE 
de Mélanie Taquet






Résumé :

Quand Nina s'envole pour l'Italie sur un coup de tête, elle frappe à la porte de La Dolce Vita, un Bed&Breakfast tenu par Hannah, sa meilleure amie de fac.

Mais les retrouvailles des deux femmes ne sont pas à la hauteur de leurs espérances : Hannah est aux prises avec sa sorcière de belle-mère et ses problèmes de couple ; quant à Nina, elle refuse d'expliquer les raisons de sa venue et semble fuir la réalité, préférant se laisser distraire par les délices florentins au bras de Marco, un Napolitain pensionnaire du B&B.

Pourquoi Nina a-t-elle quitté la France aussi subitement ? Quels secrets tente-t-elle de dissimuler ?

Sous le soleil de Florence, les parts d'ombre et de lumière de chacun se révèlent tour à tour.




Avis :

On s'attend à du léger avec une chick-lit mais c'est un roman plus profond que nous livre Mélanie Taquet avec ce roman chorale. Les moments légers côtoient des moments poignants. Chaque personnage a sa part d'ombre et son lot de peines et apprend à vivre avec en les dissimulant aux autres sous une apparence de légèreté.

Nina débarque sur un coup de tête chez son amie de fac, Hannah, qu'elle n'a pas vu depuis trois ans. L'euphorie des retrouvailles fait vite place à la méfiance, puis à l'inimitié face au secret de Nina, qui fera des rencontres dans cette ville inconnue, l'aidant à arrêter de fuir ...

Une jolie histoire, pleine de sentiments divers : rires, larmes, colère, ... qui font de ce roman contemporain une jolie découverte pleine de fraîcheur et en même temps qui fait réfléchir avec des personnages féminins complexes et une écriture fluide nous entraînant dans les jolies rues de Florence qu'on imagine aisément.



Ne jugeons pas ce que nous ne pouvons pas comprendre pourrait être la morale de cette histoire...


Je remercie NetGalley et Librinova pour la découverte de ce roman et de cette auteure.


UNE VITA PAS SI DOLCE
de Mélanie Taquet
Sorti le 23 mai 2017
chez Librinova
317 pages

jeudi 7 septembre 2017

ESPÉRER LE SOLEIL 
de Nelly Chadour










Résumé :

La Grande Peste Noire. Le Grand Incendie. Le Blitz orchestré par les nazis. La Bombe de Staline… Londres a survécu à tout. En 1951, isolée dans la gangue glacée de la nuit nucléaire, la cité millénaire et ses habitants tentent de vivre comme avant. Malgré les radiations, les Rôdeurs de la Nuit, et eux-mêmes.

Quand des enfants de quartiers pauvres sont enlevés par une étrange entité aux yeux incandescents, les tensions éclatent et les destins s'entrecroisent. Ainsi Vassilissa, vampire russe obligée de traquer ses semblables sous les ordres des autorités britanniques ; Satinder, jeune fille sikhe qui n'a pu empêcher la disparition de ses petits frères ; Jaime, ancien résistant espagnol désormais voué au crime organisé ou Gwen, belle héritière blessée au plus profond de sa chair et de son âme.

Sous l'objectif du photographe américain Arthur Smitty se succèdent émeutes et révoltes d'une population dont le rêve impossible est de revoir le soleil une dernière fois.


Avis :

C'est dans un Londres post-apocalyptique que Nelly Chadour met en scène son roman. En effet, après avoir subi la gangue glacée de la nuit nucléaire, les habitants sont plongés dans un hiver radioactif où l'astre solaire a disparu...
Suite à l'enlèvement de plusieurs enfants par une entité incandescente, plusieurs créatures et destins vont se retrouver liés : fantômes, vampires, adoratrices de Kali et humains ...

Le nom de Nelly Chadour vous est peut être inconnu... Pour ma part, je suis cette auteure depuis de nombreuses années et je suis fan de sa plume et de son imagination. Auteure touche à tout, elle s'est essayée aux nouvelles dans de nombreux recueils, à la saga de romans d'aventures de Diane d'Aventin chez Le Carnoplaste, au roman d'horreur épidermique avec Sous la peau chez Trash Éditions. Aujourd'hui, elle nous livre cette percutante uchronie post-apocalyptique qui ravira assurément les amateurs du genre et même les autres tant ce roman a une puissance fédératrice.

Vous l'aurez compris, ce roman est un véritable coup de cœur où l'action est au rendez-vous dans un monde dévasté qui est voué à l'anéantissement ... Les personnages sont tous truculents: gentils ou mauvais, ils sont tous développés suffisamment pour qu'on s'y attache...

Je vous conseille grandement de vite découvrir cette pépite sortie aujourd'hui. La lecture est un moyen de s'évader et je défie quiconque de ne pas partir très loin de son quotidien dans ce Londres, rempli de créatures ...


ESPÉRER LE SOLEIL
de Nelly Chadour
Sortie : le 7 septembre 2017
aux éditions : Les Moutons électriques
350 pages


samedi 2 septembre 2017

L'OMBRE DU PAPILLON 
de Marilyse Trécourt










Résumé :

Avez-vous déjà eu envie de remonter le temps pour réparer vos erreurs, effacer la parole malencontreuse que vous n’auriez pas dû prononcer, oser aborder cet inconnu que vous ne reverrez plus, reposer ce verre qui vous a fait perdre le contrôle de votre voiture, accorder plus d’attention aux êtres que vous aimiez avant qu’ils ne disparaissent ?
C’est malheureusement impossible. Pas dans la réalité telle que nous la connaissons. Mais n’existe-t-il pas une dimension parallèle à la nôtre dans laquelle d’autres choix sont possibles ?
Thomas a eu cette opportunité. De l’autre côté du ciel, sa grand-mère lui a accordé vingt ans pour revivre son existence. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de sa vie ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ? Parviendra-t-il à déjouer le drame qui a causé sa perte ?
Cette histoire vous invite dans un voyage dans le temps, dans une existence trépidante, faisant rimer bonheur et douleur, victoires et désespoir. Elle nous amène à comprendre que si nous ne pouvons remonter le temps, nous pouvons néanmoins être l’acteur de notre vie, et non plus un simple figurant.


Avis :

*** ATTENTION COUP DE CŒUR ***

Ce roman est juste magnifique, poignant et en même temps, une véritable ode à la vie. Je me suis totalement enivrée de cette histoire teintée de fantastique surfant sur L'effet Papillon.

Thomas vit une vie ordinaire, il n'est pas malheureux sans être foncièrement heureux. Un drame qu'il a occulté lui créé des angoisses mais il ne parvient pas à s'en souvenir. Un jour, le 21 avril 2015, il retourne instinctivement dans la maison de ses grands parents décédés 20 ans plus tôt. Et là, le fantôme de sa grand-mère lui apparaît lui proposant un choix : retourner 20 ans en arrière pour tenter de changer son passé et de tenter d'être heureux en corrigeant ce drame qui le ronge... Il accepte et si au début tout se passe pour le mieux, il va vite se rendre compte que tout changement opéré dans sa vie aura des conséquences bénéfiques ou bien très néfastes...

Ce roman nous insuffle un vent de liberté, nous incitant à ne pas subir notre vie en tant que spectateur mais à agir avec nos propres choix, à prendre les rênes de notre vie en y étant l'acteur principal. Nous avons le choix et quoi que nous fassions il faut l'assumer.

Une très belle histoire nous faisant revivre avec nostalgie les années 1995-2015. Beaucoup d'émotions dans ce roman, un véritable coup de cœur que je vous conseille, non que je vous incite à lire, tant il est addictif et l'écriture est fluide. Une bien belle découverte d'auteure que je vais suivre de près...

Je remercie NetGalley et Librinova de m'avoir fait découvrir cette auteure et ce magnifique roman.

L'OMBRE DU PAPILLON
de Marilyse Trécourt
Sorti le 04 novembre 2016
chez Librinova
270 pages

vendredi 1 septembre 2017

BILAN LECTURE DU 
MOIS D'AOÛT 2017






Romans :
Aliénor: l'origine de toutes les haines d'Aurélien Grall ****
Tout un été sans Facebook de Romain Puertolas ****
Le voyage d'une seconde de Kiahara Nour ****
Nouvelles d'ici-bas de Frédéric Soulier *****
Reconstitution de Thierry Moral ***
Un silence de mort de Paul Mendelson *****
Ne le dis pas à Papa de François-Xavier Dillard ****
Ôde à Caïssa de Jacques-Yves Martin ****
Glace de Pier Davi ****
Opération contre-jour d'Emmanuel Monterey ***
La dernière page de Hollow West ****

Une fucking bêta lecture qui sera une tuerie de 2018 (rhaaaaa <3 <3 <3 )

Mangas :
Reversible Man ****

BD:
Crossed: Si tu voyais ça, tomes 1 à 3 ***
I hate Fairyland ****