Membres

dimanche 30 juin 2019

BILAN LIVRESQUE 
DE JUIN 2019






Un petit peu moins de lectures que d'ordinaire mais un très bon mois quand même rempli de lectures variées...



ROMANS (12) : 

SANS PITIÉ NI REMORDS de Nicolas Lebel 5/5
LA FILLE DE L’OCÉAN d'Alexis Aubenque 4/5
LE CHANT DE L'ASSASSIN de R.J. Ellory 5/5
THE GREEN RIVER KILLER de Stéphane Bourgoin 4/5
LES LOUPS DE BELLEVILLE (NESTOR BURMA) de Sergueï Dounovetz 4/5
LA LAME de Frédéric Mars 5/5
BELLES SANGUINAIRES d'Isabelle Chaumard 3/5
DANS LA TOILE de Vincent Hauuy 4/5
CARI MORA de Thomas Harris 2/5
TERMINUS NORD (NESTOR BURMA) de Jérôme Leroy 4.5/5
LES BELLES DE GRENELLE (NESTOR BURMA) de Michel Quint 3/5
L'EFFET MATILDA de Ellie Irving 4/5
 



BD ET MANGAS (5) :

L'ÎLE INFERNALE, SAISON 2, TOME 2 de Yosuke Ochiai 4/5
LE LIVRE DES DÉMONS, TOME 1 de Konchiki 4/5
KISS VAMPIRELLA de Christopher Sebela et Annapaola Martello 3.5/5
LE JOURNAL D'ANNE FRANK de Ari Folman et David Polonsky 5/5
KING OF ANTS, TOME 2 de Nagahisa Tsukawaki 4/5

L'EFFET MATILDA 
de Ellie Irving









Résumé :

Matilda, douze ans, adore les sciences. Ses héros sont Léonard de Vinci et Marie Curie, et elle passe son temps à imaginer et fabriquer des inventions de toutes sortes. Quand elle perd à un concours de sciences, elle est donc furieuse, d'autant qu'elle a perdu parce qu'elle... est une fille ! Et ce qu'elle apprend bientôt sur sa grand-mère ne va pas la calmer : cette dernière, une ancienne astrophysicienne, a autrefois découvert une planète, que s'est appropriée un odieux personnage, le professeur Smocks... Pour Matilda, il est hors de question de laisser Smocks s'en tirer et gagner un prix Nobel ! Elle embarque donc sa grand-mère en bateau, en montgolfière et en cachette de ses parents dans un voyage loufoque et épique jusqu'en Suède !



Avis :

Un très bon roman jeunesse qui peut être lu dès l'âge de neuf ans.
Le roman mêle habilement les sciences avec un côté et une aventure totalement décalés. Beaucoup d'actions, de péripéties, de rebondissements et d'humour dans ce roman qui est un véritable feelgood jeunesse.

Cet engouement de cette petite fille pour rétablir l'honneur de sa grand-mère et lui réapproprier sa découverte est jubilatoire, émouvant et ne sera pas sans péripéties rocambolesques.

A la fois ludique, instructif et très drôle, voici une lecture très attachante pour vos enfants que vous pourrez également découvrir comme une jolie parenthèse détente :)

Un roman qui sous ces airs de roman jeunesse traite de la place des femmes dans les sciences, souvent mises à l'écart par rapport à leurs confrères.
D'ailleurs, le titre du livre n'est pas anodin puisque l'effet Matilda désigne le déni ou la minimisation récurrente sinon systémique de la contribution des femmes scientifiques à la recherche, dont le travail est souvent attribué à leurs collègues masculins. Voilà pour la leçon Wikipédia du jour^^

A la fin du roman, vous trouverez quelques pages dont la liste des inventeurs préférés de Matilda, avec une majorité de femmes bien sûr, ainsi que quelques expériences scientifiques à réaliser.

Une lecture à offrir ou à se faire en famille.
 
L'EFFET MATILDA
d' Ellie Irving
Sorti le 16 août 2017
chez Castelmore
316 pages
4/5


LES NOUVELLES ENQUÊTES 
DE NESTOR BURMA : 
LES BELLES DE GRENELLE 
de Michel Quint









Résumé :

Si Nestor est plein de poésie et de nostalgie, c'est simplement parce que l'on vient d'assassiner Brigitte Merlier.
Brigitte, le premier, le grand amour du détective de choc.
La tuer était la meilleure des solutions pour rendre Burma plus têtu que jamais, parce que l'hommage qu'il veut rendre à sa douce, c'est trouver son meurtrier, et surtout comprendre pourquoi elle est morte.
Une enquête dans un passé aux relents de souffre... 
 
 

Avis :

Troisième aventure des nouvelles enquêtes de Nestor Burma, cette fois-ci avec Michel Quint aux manettes, auteur d'Effroyables Jardins, adapté au cinéma.

Un Nestor Burma très différent des deux autres, avec un ton bien plus mélancolique, une plume bien plus littéraire, une enquête un peu plus terne. Moins d'action et moins de gouaille également.

Le cahier des charges est là cependant, avec la personnalité du détective, ses acolytes, la capitaine Faroux et un arrondissement de Paris en décor, cette fois-ci, le XVe.

J'ai été moins emballée par ce tome des enquêtes de Nestor Burma que j'ai trouvé trop sobre, sans la folie ambiante des autres enquêtes et trop sombre.

Une autre facette de ce détective de choc mais qui m'a moins convaincu malgré des qualités narratives indéniables.
Une histoire plus psychologique que dans l'action avec une mélancolie latente...

Je remercie French Pulp Éditions pour leur confiance.
 
 
LES NOUVELLES ENQUÊTES DE NESTOR BURMA : LES BELLES DE GRENELLE
de Michel Quint
Sorti le 15 novembre 2018
chez French Pulp Éditions
Collection : Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma
208 pages
3/5


samedi 29 juin 2019

LES NOUVELLES ENQUÊTES
 DE NESTOR BURMA : 
TERMINUS NORD 
de Jérôme Leroy









Résumé :

Alors que Nestor Burma, en pleine crise de nostalgie, se souvient de sa jeunesse libertaire, il reçoit un appel à l’aide de la commissaire Stéphanie Faroux. La patronne du 36, nouvellement installée dans ses locaux du Bastion, est confrontée à des collègues qui rêvent d’un Ordre Nouveau et se la jouent escadrons de la mort du côté de la gare du Nord, main dans main avec le milieu roumain. Nestor Burma, le détective de choc, est bien obligé de choisir son camp. Mais si on lui avait dit un jour qu’il aiderait les flics. Drôle d’époque, tout de même…

 
Avis :

Deuxième tome des nouvelles enquêtes de Nestor Burma, qui peut se lire indépendamment sans aucun souci.
Cette fois-ci, Nestor Burma fait équipe avec la commissaire Faroux afin de contrer certains collègues ripoux du Bastion qui fricotent avec le milieu roumain dans l'espoir d'un Ordre Nouveau en répandant la mort parmi les policiers maintenant le système.

Entre flics ripoux, trafics humains, prostitution, attentats et fusillades, Nestor Burma et la capitaine Faroux nous entraînent dans une enquête pleine d'action et de rebondissements avec le Xe arrondissement de Paris comme décor.

Une aventure particulièrement rythmée et palpitante des aventures du détective privé de choc, remis au goût du jour avec brio avec sa gouaille légendaire et la plume addictive de Jérôme Leroy, que je découvre ici et que je découvrirai avec plaisir dans un autre roman tant la découverte de sa plume m'a convaincue.

Les loups de Belleville de Sergueï Dounovetz avait été une belle surprise, ce Terminus Nord confirme la qualité de ces nouvelles enquêtes de Nestor Burma que je vais poursuivre dans les semaines qui viennent et que je vous conseille vivement.

Une captivante évasion livresque.

Je remercie French Pulp Éditions pour leur confiance.
 
 
LES NOUVELLES ENQUÊTES DE NESTOR BURMA : TERMINUS NORD
de Jérôme Leroy
Sorti le 19 avril 2018
chez French Pulp Éditions
Collection : Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma
288 pages
4.5/5


CARI MORA 
de Thomas Harris









Résumé :

Des lingots d’or sommeillent depuis des années sous l’ancienne villa de Pablo Escobar à Miami Beach. Gangs et malfrats se battent pour mettre la main dessus.

Aujourd’hui, c’est au tour du maléfique Hans-Peter Schneider de tenter sa chance. Mais c’était sans prévoir la présence de la sublime Cari Mora, qui veille sur les lieux. En matière de violence et d’armes à feu, personne n’a rien à lui apprendre.

Entre désirs et instinct de survie, avidité et obsessions macabres, le mal se faufile à chaque page.

 
 
Avis :

CHRONIQUE D'UNE DÉCEPTION...

On a tous en tête la tétralogie sur Hannibal Lecter, le personnage phare de Thomas Harris, que ce soit dans ses aventures littéraires, cinématographiques ou télévisuelles.

Dans un tout autre registre, l'auteur nous revient avec une histoire de casse ultime dans l'ancienne villa de Pablo Escobar avec la mafia latino se disputant avec gangs, police et au milieu de tout ça, l'énigmatique Cari Mora.

Un personnage de femme forte, qui a un passé où la violence a révélé tous ses secrets et qui baigne dans une ambiance où la misère et le système D frisent l'illégalité.

Sur le papier, le nouveau roman de Thomas Harris me faisait très envie, notamment avec ce personnage de Cari Mora, très prometteur. Tous les ingrédients étaient là pour avoir un pur thriller d'action et au final, j'ai eu l'impression de lire une ébauche de roman, avec une intrigue floue et qui a du mal à décoller.

Une déception, je disais, car le personnage de Cari Mora aurait pu facilement devenir une figure féminine emblématique du thriller d'action avec sa ténacité et ses multiples capacités issues de son passé, mais non, l'auteur les survole à peine, reléguant même ce personnage principal à une place secondaire, voire de figurant par moment.
 
Tout n'est pas négatif non plus car il y a de belles scènes d'action avec de jolis moments bien sanglants mais souvent sans rapport avec l'héroïne.

Triste constat d'avoir attendu si longtemps ce roman qui sera très vite oublié. La plume est toujours là, les idées aussi mais la connexion ne s'est pas faite entre les deux...

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.


CARI MORA
de Thomas Harris
Sorti le 22 mai 2019
chez Calmann-Lévy
Collection : Suspense Crime
300 pages
2/5


vendredi 28 juin 2019

DANS LA TOILE 
de Vincent Hauuy









Résumé :

Isabel Gros est une miraculée. Seule survivante d'une fusillade, elle a passé deux semaines dans le coma. Contrainte d'abandonner sa carrière de critique d'art et ne supportant plus la vie citadine, elle quitte Paris avec son mari, pour s'installer dans leur nouveau chalet, au cœur des Vosges. Souffrant de graves séquelles, Isabel pense se reconstruire grâce à la peinture. Mais le malaise qu'elle ressent dès son arrivée va rapidement se transformer en terreur.


Avis :

Après deux thrillers mettant en scène le personnage de Noah Wallace, Vincent Hauuy s'essaie au thriller domestique, purement psychologique.

Après avoir échappé à la mort, Isabel s'installe avec son mari dans les Vosges. Très affectée et toujours en période de soins, Isabel va vite ressentir un malaise dans leur nouveau lieu d'habitation.

L'auteur va très vite nous immerger dans l'esprit d'Isabel en créant deux espaces temporels : l'actuel et des souvenirs, regroupés comme des "mémoires", nous en apprenant un peu plus sur le passé d'Isabel et les circonstances l'ayant mené à son quotidien actuel.

La paranoïa va guetter aussi bien l'héroïne que le lecteur car tous les personnages de ce roman semblent avoir une personnalité double.
De nombreuses questions vont se révéler très rapidement : qui sont leurs voisins qui se barricadent près de chez eux? A qui appartient ce chien qui rôde? Beaucoup d'événements stressants vont s'enchaîner et plonger l'héroïne dans une torpeur paranoïaque, surtout que quelques bribes de mémoire l'embrouillent encore plus.

Vincent Hauuy réussit avec ce livre un très bon thriller domestique. Cependant, à vouloir trop jouer avec le suspense et les nerfs du lecteur, le récit est un chouïa trop dense et le lecteur peut vite perdre pied tout comme l'héroïne.

Dans la toile est un thriller psychologique complexe où le lecteur se retrouve pris dans un piège implacable à l'issue insoupçonnée, orchestré par Vincent Hauuy.

Je remercie les éditions Hugo Thriller pour leur confiance.
 
 

DANS LA TOILE
de Vincent Hauuy
Sorti le 02 mai 2019
chez Hugo Thriller
395 pages
4/5


BELLES SANGUINAIRES 
d'Isabelle Chaumard









Résumé :

Quand le rédacteur en chef de Corsica-Hebdo est tué par une bombe, Isaià, une journaliste sans compromissions, part en quête de vérités. Sa seule piste ? Des lettres anonymes concernant la présence d'un faux Delacroix dans la cathédrale d'Ajaccio. Ses recherches l'amènent à Marseille, où elle rencontre Jane, une jeune peintre qui, bon gré mal gré, l'épaulera dans une enquête se révélant bien plus dangereuse et tortueuse qu'il n'y paraît. De l'insondable maquis corse aux hôtels parisiens miteux, d'intimidations en enlèvements, elles seront poussées dans leurs retranchements. Belles sanguinaires, c'est aussi l'histoire de deux femmes qui se trouvent, dans l'incertitude et la douleur, sous la force vibrante et solaire d'un territoire et d'une culture au croisement de la Corse, de l'Italie et de la Provence.



Avis :

Belles sanguinaires est le premier roman d'Isabelle Chaumard avec toutes les qualités et les défauts que ça sous-entend.

Ce roman est difficilement classable : un roman contemporain mâtiné de suspense, de complots, de "guide touristique" , d'Histoire de l'Art et de romance.

Pour ce qui est du suspense, l'enquête principale est plutôt bien menée avec de l'action, du mystère et des rebondissements. Tout comme les complots qui sont machiavéliques et inattendus.

La partie romance offre une très jolie histoire d'amour entre deux femmes fortes, à l'opposé l'une de l'autre, toute en délicatesse.

La partie, que j'ai volontairement nommée "guide touristique", entraîne le lecteur, via de nombreuses descriptions sur la route de l'Ile de Beauté, Marseille, l'Italie, ... ce qui n'est pas déplaisant en cette période estivale mais a tendance dans le roman à alourdir le rythme, selon moi.

Enfin, en ce qui concerne la partie Histoire de l'Art, l'enquête secondaire, est très intéressante, j'y ai personnellement appris énormément de choses sur quelques tableaux que je connaissais fugacement. Le problème étant qu'elle se confond à la première enquête au point de perdre le lecteur (moi, en tout cas^^).

Le souci de ce roman pour moi est l'accumulation des thématiques que l'auteure a voulu traiter en si peu de pages.
Trop d'informations, trop d'actions, trop de descriptions qui s'entremêlent et finissent par exclure quelque peu le lecteur.

Belles Sanguinaires est un premier roman qui est original mais qui souffre de l'enthousiasme de l'auteure d'y mettre trop de thèmes qui, du coup, sont survolés.
J'ai eu personnellement une impression d'inachevé à la fin du roman, une partie explicative qui est fournie mais qui manque de motivations.

Une lecture plutôt mitigée donc mais une plume littéraire très prometteuse, qui mériterait d'être canalisée sur la profusion de thèmes à aborder dans le futur.

Je remercie les éditions Le Mot et le Reste pour leur confiance.
 
 

BELLES SANGUINAIRES
d'Isabelle Chaumard
Sorti le 20 juin 2019
aux éditions Le Mot et le Reste
Collection : Littératures
192 pages
3/5


vendredi 14 juin 2019

LA LAME 
de Frédéric Mars







  
Résumé :


Le thriller choc sur le boom démographique prévu par le Renseignement français


Dans une France proche et obscure à la cité de La Solidarité, quartiers nord de Marseille : l'officier de PJ Simon Mardikian découvre le cadavre ravagé d'une jeune prostituée noire, Joy, alias Queen, sans identité définie. Son enquête sur les réseaux mêlant drogues, migrants et traite d'êtres humains ne fait que commencer.

Le lendemain, à Lagos, capitale du Nigéria, dans le bidonville flottant de Makoko, l'instituteur Sékou Williams tient tête au dealer Kaza qui cherche à recruter des revendeurs parmi ses élèves. Mais soudain s'abat une immense vague-submersion, dispersant des milliers de réfugiés à travers le continent africain.

Au même moment, à l'Élysée, le président de la République Bako Jackson annonce sa candidature à sa propre réélection. Il en profite pour dévoiler le renforcement du dispositif Frontex. C'est sa fermeté sur les questions migratoires qui a valu à ce fils de pasteur nigérian de ravir le pouvoir à l'extrême droite en 2027. À peine a-t-il achevé son allocution qu'on lui annonce la catastrophe climatique de Lagos.

Ces trois histoires ne vont pas tarder à se rencontrer, d'une manière qui pourrait bien changer le monde.
Ce qui va les réunir ?Une lame, rien qu'une lame, qui déjà déferle et emporte tout sur son passage...


Avis :

Frédéric Mars est un véritable caméléon de la littérature.
Naviguant de genre en genre avec une aisance surprenante et bénéficiant de pseudonymes sur certains de ses romans, il arrive à embarquer ses lecteurs sur des voies très travaillées et captivantes.

La lame ne fait pas exception, l'auteur nous entraîne dans un thriller d'anticipation géopolitique où les enjeux font étrangement écho à des propos actuels et des problématiques contemporaines.

L'intrigue se déroule en 2031, un futur on ne peut plus proche, et la situation actuelle n'a fait qu'empirer. Loin de n'être qu'un thriller alarmiste, La Lame est une investigation hyper documentée qui colle au plus près de la réalité.
Attention, je ne dis pas que ce roman annonce le futur qui nous pend au nez mais certains faits ne peuvent être négligés.
Dans ce roman choral, trois pages en préambule pour nous présenter les personnages du roman, tout commence par un prologue où le Président de 2031, Bako Jackson annonce sa candidature à sa propre réélection et donne une conférence de presse où on intente à sa vie.
Une semaine plus tôt, l'OPJ Simon Mardikian découvre à Marseille le corps d'une prostituée méchamment amochée et une vague-submersion s'abat sur le Nigéria à Lagos qui va entraîner l'exil de milliers de migrants.

C'est dans cette situation apocalyptique que le début de La Lame nous projette dès les premières pages du roman.

Les trois histoires vont petit à petit se rejoindre pour révéler un lien insoupçonnable et une intrigue captivante.

La lame est un magnifique thriller où de nombreux thèmes s'entrecroisent et entraîne le lecteur dans une intrigue brillante, suffocante et alarmante.
Un thriller qui fait réfléchir le lecteur, le révolte et le captive.

Frédéric Mars livre un thriller intelligent, fort bien documenté et qui parle aux lecteurs. Une très belle réussite, qui, au long de ses 500 pages, fait autant frémir le lecteur qu'il l'interroge...

La lame est-elle inévitable? Je ne sais pas mais elle est à lire assurément.

Je remercie Metropolis Thrillers pour leur confiance.
©Metropolis

LA LAME
de Frédéric Mars
Sorti le 29 mai 2019
chez Metropolis Thrillers
506 pages
5/5

jeudi 13 juin 2019

LES NOUVELLES ENQUÊTES 
DE NESTOR BURMA - 
LES LOUPS DE BELLEVILLE 
de Serguei Dounovetz








Résumé :

Quand son meilleur ami se fait descendre, Nestor Burma n’est pas aux anges. Il décide alors de poursuivre l’enquête de Niki Java, son copain journaliste, afin de connaître la vérité. Et lorsque Burma crie au loup, la meute montre les crocs chez les néo-fascistes de tout poil….

Avis :

French Pulp Éditions a ressuscité le personnage de Léo Malet, créé en 1942. Personnage emblématique du polar français, ces nouvelles enquêtes de Nestor Burma respectent l'ambiance originale des enquêtes du détective privé, se passent chacune dans un arrondissement différent de Paris ainsi que dans les grandes capitales européennes du XXIe siècle et sont écrits par des auteurs contemporains avec un cahier des charges à respecter.
Ces nouvelles enquêtes qui mènent le héros dans notre monde moderne, utilisent les nouvelles technologies et sont confrontées à des thèmes et problématiques contemporaines.

Ici, Serguei Dounovetz, qui inaugure ces nouvelles enquêtes, nous emmène dans le XXe arrondissement dans une enquête mêlant les Loups Gris, organisation armée ultranationaliste turque, mouvement décrit comme néo-fasciste et la résistance kurde.
Lorsque Niki Java, le meilleur ami de Nestor Burma, est assassiné, le détective décide de reprendre l'enquête de son ami journaliste et se retrouve vite confronté à une affaire géopolitique mêlant ambassadeur, président, résistants, meurtres, vengeance, ...

Une enquête fort bien rythmée et pleine de panache avec un Nestor Burma en grande forme avec sa gouaille légendaire et son don de se mettre les forces de police à dos et les belles femmes dans la poche.

Une enquête captivante qui nous entraîne dans un arrondissement plein de mystères et de connexions inattendues.

Une belle découverte que cette nouvelle mouture du personnage franchouillard de Léo Malet.

Une évasion livresque surprenante.

Je remercie French Pulp Editions pour leur confiance.

Crédit photo : © Dominique Forma

LES NOUVELLES ENQUÊTES DE NESTOR BURMA - LES LOUPS DE BELLEVILLE
de Serguei Dounovetz
Sorti le 18 janvier 2018
chez French Pulp Editions
Collection : Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma
242 pages
4/5