Followers

vendredi 28 juin 2019

BELLES SANGUINAIRES 
d'Isabelle Chaumard









Résumé :

Quand le rédacteur en chef de Corsica-Hebdo est tué par une bombe, Isaià, une journaliste sans compromissions, part en quête de vérités. Sa seule piste ? Des lettres anonymes concernant la présence d'un faux Delacroix dans la cathédrale d'Ajaccio. Ses recherches l'amènent à Marseille, où elle rencontre Jane, une jeune peintre qui, bon gré mal gré, l'épaulera dans une enquête se révélant bien plus dangereuse et tortueuse qu'il n'y paraît. De l'insondable maquis corse aux hôtels parisiens miteux, d'intimidations en enlèvements, elles seront poussées dans leurs retranchements. Belles sanguinaires, c'est aussi l'histoire de deux femmes qui se trouvent, dans l'incertitude et la douleur, sous la force vibrante et solaire d'un territoire et d'une culture au croisement de la Corse, de l'Italie et de la Provence.



Avis :

Belles sanguinaires est le premier roman d'Isabelle Chaumard avec toutes les qualités et les défauts que ça sous-entend.

Ce roman est difficilement classable : un roman contemporain mâtiné de suspense, de complots, de "guide touristique" , d'Histoire de l'Art et de romance.

Pour ce qui est du suspense, l'enquête principale est plutôt bien menée avec de l'action, du mystère et des rebondissements. Tout comme les complots qui sont machiavéliques et inattendus.

La partie romance offre une très jolie histoire d'amour entre deux femmes fortes, à l'opposé l'une de l'autre, toute en délicatesse.

La partie, que j'ai volontairement nommée "guide touristique", entraîne le lecteur, via de nombreuses descriptions sur la route de l'Ile de Beauté, Marseille, l'Italie, ... ce qui n'est pas déplaisant en cette période estivale mais a tendance dans le roman à alourdir le rythme, selon moi.

Enfin, en ce qui concerne la partie Histoire de l'Art, l'enquête secondaire, est très intéressante, j'y ai personnellement appris énormément de choses sur quelques tableaux que je connaissais fugacement. Le problème étant qu'elle se confond à la première enquête au point de perdre le lecteur (moi, en tout cas^^).

Le souci de ce roman pour moi est l'accumulation des thématiques que l'auteure a voulu traiter en si peu de pages.
Trop d'informations, trop d'actions, trop de descriptions qui s'entremêlent et finissent par exclure quelque peu le lecteur.

Belles Sanguinaires est un premier roman qui est original mais qui souffre de l'enthousiasme de l'auteure d'y mettre trop de thèmes qui, du coup, sont survolés.
J'ai eu personnellement une impression d'inachevé à la fin du roman, une partie explicative qui est fournie mais qui manque de motivations.

Une lecture plutôt mitigée donc mais une plume littéraire très prometteuse, qui mériterait d'être canalisée sur la profusion de thèmes à aborder dans le futur.

Je remercie les éditions Le Mot et le Reste pour leur confiance.
 
 

BELLES SANGUINAIRES
d'Isabelle Chaumard
Sorti le 20 juin 2019
aux éditions Le Mot et le Reste
Collection : Littératures
192 pages
3/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire