Followers

lundi 3 juin 2019

SANS PITIÉ NI REMORDS 
de Nicolas Lebel








Résumé :

9 novembre. Le capitaine Mehrlicht assiste aux obsèques de son ami Jacques Morel. Quelques heures plus tard, un notaire parisien lui remet une enveloppe contenant un diamant brut : l’œil d’une statue dérobée au musée des Arts d’Afrique et d’Océanie dix ans plus tôt.
De leur côté, les lieutenants Latour et Dossantos sont appelés pour constater un suicide, puis assistent à la défenestration d’une femme qui avait réclamé la protection de la police. Les deux victimes avaient un point commun : elles travaillaient ensemble au musée.
La chasse au trésor organisée par Jacques vire alors au cauchemar. Que cherchent ces anciens légionnaires, qui apportent la guerre à Paris dans un jeu de piste sanglant jalonné de cadavres ? Mehrlicht et son équipe ont quarante-huit heures pour boucler cette enquête sous haute tension, dans laquelle bouillonnent la fureur et les échos des conflits qui bouleversent le monde en ce début de xxie siècle.



Avis :

Troisième incursion dans la bibliographie de Nicolas Lebel et des aventures du capitaine Mehrlicht.
Une enquête qui cette fois-ci a pour toile de fond l'Art, et plus particulièrement l'Art africain.

Mehrlicht est cette fois-ci en congés au début du roman, suite à l'enterrement de son ami.
Une conception toute particulière des congés que nous livre l'auteur puisqu'à peine en vacances, le capitaine va se retrouver dans une chasse au trésor grandeur nature en plein Paris, un jeu de pistes sur la trace de Baudelaire jalonné de cadavres.

Bien qu'ayant beaucoup apprécié les deux premières aventures du capitaine Mehrlicht, l'auteur a cette fois-ci donné plus d'intensité à son intrigue, un peu moins d'humour (mais toujours présent, je vous rassure) et plus d'action et des "méchants" qui ont de la gueule (excusez-moi l'expression).

Sans pitié ni remords est parfaitement équilibré au niveau action, rythme et humour.
L'auteur s'est parfaitement documenté sur l'Art et sa gestion dans ses forces et ses faiblesses, sur la Légion et ses scories. La politique et les médias ne sont une fois de plus pas épargnés.

Cet opus de Mehrlicht est tout simplement captivant et la qualité d'écriture se bonifie au fil des opus. La plume a toujours été bonne mais la fluidité dans le jonglage des mots s'est intensifiée.
Un plaisir de lire Nicolas Lebel où on y apprend toujours des choses. L'homme est passionné et passionnant et aime dispenser son savoir de façon ludique.

Tous les personnages gagnent en épaisseur de roman en roman et deviennent incontournables pour le lecteur.

Une magnifique évasion livresque rythmée.
 

 

SANS PITIÉ NI REMORDS
de Nicolas Lebel
Sorti le 26 août 2015 (broché)
chez Marabout
Sorti le 10 mai 2017
chez Le livre de Poche
512 pages
5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire