Followers

jeudi 31 janvier 2019

SAN PERDIDO 
de David Zukerman








Résumé :

Qu’est-ce qu’un héros, sinon un homme
qui réalise un jour les rêves secrets
de tout un peuple ?
Un matin de printemps, dans la décharge à ciel ouvert de San Perdido, petite ville côtière du Panama aussi impitoyable que colorée, apparaît un enfant noir aux yeux bleus. Un orphelin muet qui n’a pour seul talent apparent qu’une force singulière dans les mains.
Il va pourtant survivre et devenir une légende. Venu de nulle part, cet enfant mystérieux au regard magnétique endossera le rôle de justicier silencieux au service des femmes et des opprimés et deviendra le héros d’une population jusque-là oubliée de Dieu.


Avis :

Pour un premier roman, David Zukerman tape fort, son histoire me restera à l'esprit fort longtemps. Une véritable bonne surprise dans cette rentrée d'hiver :)

L'auteur nous immerge dans le Panama des années 40 et 50, dans la ville fictive de San Perdido où les trafics en tout genre creusent définitivement le fossé entre les plus pauvres et les plus aisés, une ville cruelle faite de meurtres, de complots et d'injustices diverses.
Un jour, un orphelin noir aux yeux bleus, orphelin, avec une force magistrale dans les mains débarque de nulle part et va petit à petit venir en aide aux opprimés. Ainsi commence la légende de Yerbo Kwinton...

L'auteur nous dépeint différents portraits de San Perdido dans différentes classes sociales. L'écriture est très cinématographique, on imagine sans peine les lieux et les personnages. Il y a des gentils, des méchants (certains remportent la palme!), des jeunes femmes en détresse et des femmes fatales cupides... et Yerbo, homme solitaire et silencieux qui va tenter de rétablir les torts.

Un roman chorale qui mêle le drame, l'aventure, le western et la romance. Un conte cruel mêlé à une fable sociale mais avant tout un premier roman très réussi et maîtrisé avec des personnages très forts et un rythme bien dosé.

San Perdido est une réussite sur de nombreux points, un vrai divertissement très dépaysant et épique. Une très belle aventure que l'auteur m'a permis de vivre et je l'en remercie, ça m'a changé de mes lectures habituelles et en très bien :)

Une évasion livresque qui porte pleinement son nom :)

Je remercie Calmann-Lévy pour leur confiance :)




SAN PERDIDO
de David Zukerman
Sorti le 02 janvier 2019
chez Calmann-Lévy
450 pages
4.5/5

mercredi 30 janvier 2019

LA PRISONNIÈRE DE LA MER
 d’Élisa Sebbel








                             !!! SORTIE AUJOURD'HUI !!!





Résumé :
1809, une île déserte, 5000 hommes, 21 femmes
Le destin bouleversant d’Héloïse

5 mai 1809, cinq mille soldats de l’armée napoléonienne sont déposés sur la petite île déserte de Cabréra, en Méditerranée. Les accompagnent vingt et une femmes, dont une jeune cantinière de dix-huit ans qui vient juste de perdre son mari. Sur tous les visages, la même question : les a-t-on abandonnés à leur propre sort sur ce rocher aride ? Pour survivre, un maigre filet d’eau douce, une poignée de fèves délivrées en ration insuffisante, quelques branchages pour construire des abris précaires. Les hommes sont désespérés et les femmes seules victimes de leur avidité. Héloïse n’a pas d’autre choix que de trouver protection auprès d’un officier. Mais, lors d’un nouvel arrivage de prisonniers, elle croise les yeux de Louis. Les mois passent, le ciel et la mer en colère s’acharnent, les squelettes tapissent le sol de l’île. Partagée entre la raison et la passion, Héloïse survivra-t-elle ?


Avis :

-Sorti en auto-édition sous le titre : Le rocher -

Je suis totalement sortie de ma zone de confort en découvrant ce roman. Le roman historique baigné de romance est loin d'être mon genre de prédilection... mais ma curiosité m'a dirigée vers ce roman et ce fut une bien belle surprise...

Elisa Sebbel a effectué un travail monumental de recherche sur l'époque napoléonienne et arrive à nous transporter dans cette ère sans difficulté. Ce roman tragique, avant tout, nous narre la dure condition des prisonniers sur une île, abandonnés à leur triste sort, affamés et blessés pour une bonne partie d'entre eux. Nous suivons cette histoire du point de vue d'Héloïse, jeune femme, récemment veuve, qui va prendre en main son destin et tenter à tout prix de survivre parmi une population masculine blessée et dominante.

Ce roman donne la part belle aux femmes, notamment à Héloïse, contraintes de se battre à tout moment pour ne pas subir leur condition de femme...
Héloïse est un personnage torturé, soumis mais qui est paradoxalement déterminé à survivre...

Le roman est très bien écrit et la plume de l'auteure est fluide. L'immersion sur l'île est totale. Les personnages servent bien le roman par leur force, leur profondeur, leur anti-conformisme.

La prisonnière de la mer est un très beau roman tragique et très réaliste, grâce au fabuleux travail d'archives effectué par l'auteure, et qui m'a permis de découvrir un pan de notre Histoire que je ne connaissais pas...
Osez sortir des sentiers battus avec ce très beau premier roman :)
Une jolie évasion livresque très instructive.

Je remercie l'auteure pour sa confiance :)

LA PRISONNIÈRE DE LA MER
d’Élisa Sebbel
Sortie le 30 janvier 2019
chez Mazarine
304 pages
4.5/5

dimanche 27 janvier 2019

INCARNATUM VENATOR
de Jocelyne Bacquet








Résumé :
Dans un monde en chaos, où l'humanité est réduite à sa plus simple expression, des hommes, les guerriers, sont chargés d'assurer la sécurité des nantis, seuls capables de s'offrir leurs services. Dans les rues, rôdent des êtres violents, humains dégénérés totalement transformés, victimes d'on ne sait quel mal, mais dont on devine qu'il est à l'origine de cette fin progressive de l'humanité. Les guerriers, œuvrant par deux, obéissent à des instances supérieures, que l'on entrevoit d'un chapitre à un autre. Qui sont-ils exactement et jusqu'à quel point manipulent-ils les guerriers comme de vulgaires marionnettes ? Quel est le but de chacun des protagonistes ? Les années passent et le mystère ne fait que s'épaissir, pour le lecteur comme pour ces deux guerriers, Jack et Harry, que nous suivons tout au long du livre, jusqu'à l'aboutissement, la dernière page, où tout sera dévoilé.


Avis :

Avec ce court roman, Jocelyne Bacquet nous plonge dans un monde post-apocalyptique futuriste où le monde, tel que nous le connaissons, n'existe plus.
Nous suivons deux guerriers, Harry et Jack, qui se sont spécialisés dans la garde rapprochée des Nantis contre rémunération. Ils sont dirigés par d'énigmatiques responsables qui agissent dans l'ombre.

Beaucoup de questions se posent rapidement au lecteur, notamment de savoir qui les manipule et dans quel but et quel est ce monde étrange dans lequel ils évoluent.

Une lecture pleine de mystère mais dont on devine vite le dénouement surtout que j'ai beaucoup pensé à Westworld en lisant ce roman. Je n'ai donc pas été surprise par la résolution du roman.

Cependant, la plume de l'auteure est agréable et l'intérêt est là. Je vais tenter de découvrir l'auteure sur un autre roman car celui-ci ne m'a pas convaincu : trop court peut-être pour avoir le temps d'être développé et malheureusement pour l'auteure, j'ai trop vite deviné le dénouement pour apprécier le récit. L'intrigue est un peu trop hachée entre des missions assez répétitives et des intermèdes qui dévoilent petit à petit le pot aux roses mais qui sont très froides.

Un rendez-vous raté avec l'auteure donc bien que le sujet m'intéresse fortement.
J'avais peut être la référence de trop pour apprécier ce récit et je serai ravie de lire de nouveau l'auteure sur un autre roman:)



Je remercie l'auteure et Stéphanie Halan du blog Le phare littéraire pour leur confiance :)




INCARNATUM VENATOR
de Jocelyne Bacquet
Sorti le 13 novembre 2018
en auto-édition
164 pages

vendredi 25 janvier 2019

LE MONDE D'ÉLIANOR, TOME 3
 de Liah Waureel








SORTIE AUJOURD'HUI

Résumé :

Deux ans…
Deux ans qu’Élianor a découvert qu’elle est dotée de puissants pouvoirs et qu’elle est la Gardienne du Monde Réel.
Entourée de ses fidèles amis, et forte de sa maîtrise de l’Énergie, elle est décidée à mettre un terme aux agissements de la Guilde Sombre.
De nouvelles aventures propulsent les Gardiens et leurs Dragons dans un périlleux et passionnant voyage au cœur des États-Unis qui leur réserve bien des surprises.Mais le Monde Réel ne lui a pas encore révélé tous ses secrets, pas plus que son amour interdit : Guillaume.
Saura-t-elle faire face à ces nouvelles épreuves et à une ennemie bien plus terrible que ce qu’elle a pu imaginer dans ses pires cauchemars ?


Avis :

Déjà le 3e tome, déjà 3 ans que je suis les aventures d'Élianor et de ses amis et j'aime toujours autant.

Difficile de parler d'un troisième tome sans spoiler, je peux vous inviter à lire les chroniques des deux premiers tomes ( https://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/2017/06/le-monde-delianor-chapitre-1-liah.html et https://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/2018/03/le-monde-d-e-lianor-chapitre-2-liah.html), histoire de vous donner envie de lire cette saga de fantasy young adult.

Vous y trouverez tout ce qui faisait déjà le sel des premiers tomes : de la fantasy, de l'amitié, de l'amour, des combats, des trahisons, de l'humour et des rebondissements.

Élianor et ses comparses ne seront pas épargnés encore dans ce tome car la Guilde Sombre rôde toujours avec une menace planant sur l'Humanité.
Toujours plus sombre, ce tome plongera notre héroïne dans le doute et la douleur et nous dépaysera en nous transportant notamment aux États-Unis, particulièrement dans le parc de Yellowstone.

Plus que jamais, chacun devra choisir son camp entre la Guilde Sombre et le Monde Réel au risque de sa vie...

Une fois de plus, la plume de Liah Waureel m'a offert un très bon moment de lecture. Sa mythologie s'étoffe de tome en tome et promet un final épique. L'ensemble étant toujours aussi bien rythmé et addictif.
J'espère juste que dans le prochain tome, la relation entre les deux sœurs sera plus développée car je sens un fort potentiel et que je trouve dommage qu'elle n'ait pas été plus employée dans ce tome.

Une lecture que je vous recommande toujours autant :)

Je remercie les éditions Cyplog pour leur confiance :)

LE MONDE D'ÉLIANOR, TOME 3
de Liah Waureel
Sortie le 25 janvier 2019
Aux Éditions Cyplog
270 pages
 

jeudi 24 janvier 2019

ENTRE LES LIGNES 
de Michelle Adams








Résumé :

Vous êtes à l’hôpital et vous ne vous souvenez de rien. À qui pouvez-vous faire confiance ?

Quand Chloé Daniels ouvre les yeux, elle n’a aucun souvenir des événements qui l’ont conduite à l’hôpital. Complètement amnésique, elle ne reconnaît personne autour d’elle – ni sa famille ni son reflet dans le miroir. Elle a tout oublié, même son prénom.
De retour à la maison, ses parents lui racontent peu à peu sa vie d’avant : avocate, elle était séparée d’un mari violent et mère d’un enfant… Un enfant mort, par sa faute, dans l’accident de voiture dont elle a réchappé.
Pour calmer ses angoisses, Chloé peut compter sur son père, psychiatre, et sur un de ses collègues. Mais les séances d’hypnose virent au cauchemar. Quel rôle a-t-elle vraiment joué dans l’accident ? Qui est cet homme qui la menace constamment ?
Prisonnière d’une mémoire défaillante, complètement dépendante, Chloé veut comprendre pourquoi on lui ment.



Avis :

Après le thriller SISTERS, sorti l'année dernière, Michelle Adams nous revient avec ce tout nouveau thriller psychologique bourré de suspense et de retournements qui nous tient en haleine jusqu'au bout.

Chloé Daniels se réveille à l'hôpital après un accident qui l'a laissé dans le coma. Elle est complètement amnésique et ne se souvient de rien et de personne.
Se sentant totalement étrangère dans la maison de ses parents qui tentent par tous les moyens de lui rendre ses souvenirs, Chloé va s'apercevoir que beaucoup d'incohérences peuplent les propos de ses proches... A partir de là, elle ne pourra compter que sur elle-même pour savoir qui elle était et ce qui a bien pu se passer cette nuit où l'accident tragique a eu lieu.

Michelle Adams, par un habile jeu de faux semblant, nous entraîne dans un suspense où beaucoup de rebondissements s'enchaînent. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne sera pas aisé pour Chloé de retrouver la mémoire parmi les mensonges qu'on lui sert de toutes parts...

J'ai bien aimé ce thriller psychologique, qui est très bien écrit et fonctionne très bien. L'intrigue est complexe, la plume fluide et le suspense efficace : le job est rempli :)
Habituée à lire beaucoup de thrillers, j'avais deviné une partie du final mais il me manquait des éléments essentiels.
Mon seul bémol est dans la décision finale de Chloé que je trouve contestable, là où pour moi, il n'y avait pas lieu d'hésiter, mais ceci est mon avis et n'engage que moi ;)

Je vous conseille ce thriller psychologique qui se lit très rapidement tant on veut savoir les tenants et aboutissants, une très agréable évasion livresque :)

Je remercie les éditions Bragelonne pour leur confiance :)

ENTRE LES LIGNES
de Michelle Adams
Sorti le 16 janvier 2019
chez Milady Suspense
377 pages
4/5

mardi 22 janvier 2019

POINT MANGAS ET BD








BRINDILLE :

Une de mes dernières découvertes BD avec ce sublime album Brindille - Tome 1 : Les Chasseurs d'Ombre, sorti chez Vent d'Ouest le 25/04/2018 (la suite et fin est prévue en mars 2019) avec Frédéric Brémaud au scénario et Federico Bertolucci au dessin.
Résumé :
Une jeune femme se réveille dans un village du petit peuple. Elle ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de comment elle est arrivée ici. Alors qu’elle tente de retrouver la mémoire et découvre les habitants de ce monde, elle s’éveille peu à peu à des pouvoirs qu’elle ne contrôle pas. Est-elle une fée ? Une jeune fille ordinaire ? Une sorcière ? Les réponses à toutes ces questions se situent sans doute dans cette mystérieuse forêt qui entoure le village. Trouvera-t-elle le courage de se rendre là où personne n’a le droit d’aller ?
Avis:
Les auteurs nous plongent dans une aventure féérique où nous suivons le parcours initiatique d’une jeune héroïne dans sa quête d’identité. Le premier volume d’un diptyque onirique et voilé de mystère, au dessin magistral.
Une superbe alchimie opère entre le magnifique dessin et l'histoire sombre et intrigante juste comme il faut.
A noter le cahier de croquis en fin d'album pour prolonger le plaisir.


LE MAÎTRE DES LIVRES :  
Grâce à ma médiathèque, je viens de commencer cette série de 15 tomes d'Umiharu Shinohara, éditée en France par Komikku Éditions depuis 2014 (Au Japon, la parution a commencé en 2011)
Résumé
Dans Le Maître des livres, Umiharu Shinohara nous amène à la bibliothèque pour enfant « La rose trémière ». Dans celle-ci on rencontre Mikoshiba, un bibliothécaire connu pour son fort caractère et son goût immodéré pour les livres jeunesse. De nombreuses personnes, adultes ou enfants, viennent lui demander conseil. Tel un « sommelier des livres », Mikoshiba trouve toujours le bon livre qu’il faut au bon moment. Au fil des rencontres et des histoires, on s’aperçoit que cet homme d’apparence si dure, excelle non seulement dans son métier mais se révèle également extrêmement charmant.
Avis :
Beaucoup d'humour mais aussi beaucoup de culture dans ce manga qui nous parle des fleurons de la littérature jeunesse en la liant à la personnalité des lecteurs que l'on trouve dans ce manga et qui vont les inspirer pour régler leurs soucis dans leur quotidien.
Contrairement aux apparences, c'est un manga adulte, enrichissant et passionnant, qui porte beaucoup plus loin que le simple divertissement. Avec son approche sensible, ses personnages attachants, sa narration et ses dessins faciles d’accès, ce récit a tout pour plaire. Bien loin des clichés du manga, cette histoire vous donnera à coup sûr envie de lire ou relire un des chefs-d’œuvre de la littérature jeunesse mondiale.


CAGE OF EDEN : 
Je vais vous parler d'une série de mangas que j'ai terminée dernièrement...
CAGE OF EDEN de Yamada Yoshinobu
Cette série est un shonen (mangas pour adolescents, en particulier garçons) en 21 tomes. Il a été publié au Japon entre 2009 et 2013. En France, le manga a été publié chez Soleil Productions entre 2013 et 2017.
Synopsis :
195 élèves du collège Meikyô rentrent d’un voyage scolaire passé à Guam. Ils prennent l’avion no 23072307 en direction du Japon mais se retrouvent confrontés à de violentes secousses. L’avion effectue un atterrissage d’urgence sur une île inconnue.
Akira Sengoku, héros de l’histoire, se réveille après l'accident dans une jungle peuplée d’animaux qui ne devraient plus exister depuis des millions d’années, sur une île ne figurant sur aucune carte. À la recherche de la vérité et de ses amis, Akira doit se battre pour survivre dans ce jardin d’Éden monstrueux.
Tout au long des 21 tomes, les personnages vont rencontrer des obstacles qui s'avèreront pour certains mortels.
Une saga qui rappelle la série TV Lost sur beaucoup d'aspects, un manga d'aventures très intéressant  



ALICE IN BORDERLAND :
Toujours grâce à ma médiathèque, j'ai pu découvrir dans son intégralité le manga Alice in Borderland.
Cette série de 18 tomes est un Shonen de Haro Asô et est sorti chez Delcourt en France entre 2013 et 2017.
Genre : Fantastique, Suspense.
Résumé :
Ryôhei Alice, élève au lycée, est un raté et n'apprécie pas le monde dans lequel il vit. Avec ses amis Daikichi Karube et Chôta Segawa, ils s'imaginent vivre dans un monde post-apocalyptique pour échapper à la société actuelle. Un soir, en attendant le premier train, ils assistent à un feu d'artifice et se retrouvent transportés dans le monde parallèle de Borderland. En explorant ce monde différent qu'ils espéraient tant, ils se retrouvent coincés dans un jeu cruel. Et ils sont contraints d'y participer afin de pouvoir rester en vie...
Avis :
On peut parler des couvertures déjà?
Totalement psychédéliques, une sorte de trip sous acide qui nous lie à l'univers de Lewis Carroll.
Détournant les codes du roman de Lewis Carroll, l'auteur nous livre une œuvre façon Battle Royale, Doubt, King's Game et autres « jeux de la mort » (y compris Saw, Hunger Game...) qui va littéralement vous couper le souffle ! Mais Alice in Borderland se distingue des autres séries du genre par le supplément d'âme que son auteur lui insulfe. Au delà du sadisme psychologique et de la violence de la mise en scène, Haro Asô nous prend aux tripes, et risque même de faire pleurer plus d'un lecteur. Car chacun de ses personnages, tout comme n'importe quel être humain, est avant tout en quête de lui-même, et du sens profond de son existence.
Un must dans le genre à découvrir


DOUBT :
Doubt de Yoshiki Tonogai est une série en 4 tomes qui a été publiée en France chez Ki-Oon entre 2009 et 2010. Un coffret regroupant l'intégrale de la série est sorti le 24 novembre 2011 en France.
Ce manga est un Shōnen Seinen (la cible est le jeune garçon ou le jeune homme, raté^^).
Genre : Suspense, Horreur, Social.

Résumé :
Rabbit Doubt fait fureur au Japon : dans ce jeu sur téléphone portable, des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires…
Mais pour cinq fans du jeu, Rabbit Doubt ne tarde pas à virer au cauchemar : ils se réveillent enfermés dans un bâtiment désaffecté avec, à leurs côtés, le corps d’une camarade assassinée. Tatoué sur la peau des adolescents, un mystérieux code-barres qui leur permet à chacun d’ouvrir une porte différente semble être leur seul espoir de salut.
Pas de doute : un loup se cache bien parmi eux, et il leur faudra le démasquer avant d’être dévorés…

Avis :
Entre Les 10 petits nègres et Saw, la marge est énorme mais c'est pourtant bien ces deux références auxquelles on pense en lisant le manga^^

Peu original au cinéma, ce fut un des premiers mangas à aborder ce genre et il demeure plutôt efficace
L'effet de surprise semble être l'un des principaux leitmotivs du manga: les rebondissements soudains et les plans-chocs sont récurrents et arrivent à déstabiliser non seulement les personnages, mais aussi le lecteur. En contrepartie, la narration en pâtit et paraît parfois trop abrupte.
Un des points forts de Doubt réside dans les nombreux éléments disséminés ça et là pour semer la confusion dans l'esprit des protagonistes, mais aussi du lecteur, qui se régale en tentant de repérer le moindre indice qui pourrait lui permettre de comprendre qui est le loup. Qu'il s'agisse d'une situation étrange, d'un regard qui en dit long, d'un comportement suspect ou d'un dialogue équivoque, on est à l'affût du moindre indice. Aucun personnage n'est écarté, chacun paraît un peu étrange dans son genre, n'importe qui pourrait être le loup.
Les personnages, justement, sont tous dotés d'un caractère assez stéréotypé, mais qui se prête bien à l'histoire. Leurs réactions manquent parfois de crédibilité, car trop hâtives. La notion de frayeur est assez mal rendue. On a souvent l'impression que les héros ne sont pas plus inquiets que ça de la situation dans laquelle ils se trouvent. De plus, l'ambiance générale n'est peut-être pas assez sombre et malsaine par rapport au contenu de l'histoire. De ce point de vue là, on sent que bien que Doubt reste un shōnen.

Sans être parfait, Doubt est un divertissement efficace qui nous tient assez bien en haleine.


LE MARI DE MON FRÈRE : 

Résumé: 

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a pas alors d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…


Avis : 
Avec ce manga, les éditions Akata ont déniché une œuvre qui a quelque chose à transmettre sur notre société actuelle. Et dans ce cadre, l’éditeur a amené en France à partir de 2016 un manga qui est un parfait représentant de ce désir. S’offrant un nom français très bien trouvé car il laisse d’emblée deviner avec intelligence les principaux sujets, Le mari de mon frère se propose en premier lieu d’évoquer le regard que l’on peut avoir sur l’homosexualité. Bouclée en 4 volumes, la série a été conçue et dessinée de fin 2015 jusqu’au printemps 2017 par Gengoroh Tagame, artiste érotique gay qui ne se cache pas et à qui l’on doit plusieurs mangas bara (mangas gays pleinement adressés aux homosexuels) sortis en France aux éditions H&O, comme Virtus.Avec Le mari de mon frère, il s’éloigne du manga gay à strictement parler, pour offrir un récit réellement tout public et désireux de déconstruire des idées préconçues trop persistantes, en emballant le tout dans une tranche de vie poignante et bourrée de tendresse.

 
 
 

 



samedi 19 janvier 2019

LE PAYS DES OUBLIÉS 
de Michael Farris Smith 








Résumé :

Abandonné à la naissance, Jack est passé d'orphelinats en foyers, avant que Maryann, une lesbienne mise à l'écart par la bonne société de Louisiane, le prenne sous son aile. Aujourd'hui celle-ci vit ses derniers jours et sa propriété est menacée par les banques. Jack, qui veut à tout prix conserver cet héritage, doit trouver l'argent nécessaire. Mais, le corps cassé par une vie de combats, ravagé par de multiples addictions, il ne se sent plus la force d'avancer. D'autant plus qu'il doit aussi affronter Big Momma Sweet, qui règne sur cet empire du vice qu'est le delta du Mississippi.
 
 

Avis :

Ayant beaucoup entendu parler de cet auteur, je découvre enfin Michael Farris Smith avec son nouveau roman Le pays des oubliés.
Une plume résolument très noire, empreinte de poésie qui nous parle de personnes vivant une vie de déveine, des êtres perdus, seuls et désespérés.

Dans ce roman, nous suivons le douloureux périple de Jack Boucher, boxeur vétéran, qui n'a de cesse de rester en vie pour sauvegarder l'héritage de sa mère adoptive, mourante.
Malheureusement, la vie ne lui laisse aucun répit et l'ombre de Big Momma Sweet, le mène à ses vieux démons et à faire le combat qui risquerait d'être celui de trop mais qui lui permettrait de garantir l'héritage de Maryann.

L'auteur, par son sens de la description très réaliste, nous entraîne dans l'introspection de son personnage principal. On vit, ressent, souffre, espère comme Jack Boucher. Le lecteur est happé par l'histoire de ce personnage et se laisse entraîner au fil du récit narrant la misère des habitants du delta du Mississippi.

Le pays des oubliés est un roman très sombre qui vous plongera dans un monde cruel et misérable où les forces de l'ordre n'apparaissent d'ailleurs jamais. Chacun vivant de ses petits larcins et business, tentant de s'en sortir comme il le peut.

Même si ce genre de roman n'est pas pour moi, j'ai apprécié cette plume et ce personnage résolument décidé à aller jusqu'au bout de ses capacités pour atteindre son but.
Un roman touchant par son personnage usé et déterminé, pour qui la vie n'a jamais été clémente.

Je remercie les éditions Sonatine pour leur confiance :)

LE PAYS DES OUBLIÉS
de Michael Farris Smith
Sorti le 17 janvier 2019
Chez Sonatine Editions
256 pages
3.5/5