Followers

mardi 30 juin 2020

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang de Laurine Valenheler

ILS SE MARIÈRENT ET
IL Y EUT BEAUCOUP DE SANG
de Laurine Valenheler




LU DANS LE CADRE DU PRIX DES AUTEURS INCONNUS 2019
LIVRE SÉLECTIONNÉ DANS LA CATÉGORIE LITTÉRATURE NOIRE




Résumé :

Au cœur de l’hiver 2017, quatre ans après les débats sur le projet de loi "Mariage pour Tous", plusieurs couples d'hommes sont retrouvés morts en petite couronne de Paris. Sur les scènes de crime, la signature marque les esprits : entre les corps des victimes sont retrouvés des triangles de tissu, roses comme le symbole de la persécution des homosexuels sous le IIIème Reich.


Pour l’équipe de Maël Néraudeau et Yohann Folembray, lieutenants à la Section criminelle du SDPJ 94 et partenaires à la ville comme à la scène, le compte à rebours est lancé. Le mot d’ordre est sur toutes les lèvres, y compris celles de la presse : mettre la main sur l’assassin et enrayer la vague de folie meurtrière. Mais face à un criminel aussi obscur qu’imprévisible, les enquêteurs se retrouvent désarmés, et ce malgré l’appui d’un capitaine de la Brigade des crimes sériels de l’OCRVP venu se greffer à la section pour les assister. Le sadisme du meurtrier se révèle alors sans limite lorsque l’affaire prend un virage dramatique pour les deux coéquipiers et amants. Entre les plaies endormies qui se réveillent et la colère qui les déchire, affectant l’équilibre du groupe, le terrain est plus libre que jamais pour le Tueur au Triangle Rose, qui profite de la diversion pour passer à la vitesse supérieure et parachever son acte final…


Avis :

Laurine Valenheler m'a fort surprise avec ce premier roman.

L'écriture est mature et enlevée, le sujet est grave et bien documenté, l'intrigue est bonne et plutôt bien ficelée.

Car là est pour moi le bémol, c'est qu'on devine très vite qui est le tueur et qu'il est livré aux lecteurs assez rapidement. Le roman ensuite ne manque pas d'intérêt mais je l'ai trouvé plutôt bavard et étiré et passe plus dans l'émotion, pour moi.

Cependant Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang est un très bon thriller, de par l'écriture et du sujet de l'intrigue, qui est ici livré avec réalisme et plein de tendresse.

En effet, le tueur ici s'attaque aux couples homosexuels et laisse comme marque un triangle rose, marque que les nazis donnaient aux homosexuels pour les distinguer dans les camps.
Historiquement, les homosexuels ont toujours été traités de façon honteuse et l'auteure rappelle que même si les mentalités évoluent, bon nombre d'homosexuels en France doivent encore se cacher et ne peuvent vivre leur amour au grand jour comme les couples hétéros sous peine d'insultes et d'agressions qui sont encore trop répandues dans notre actualité....

Un état de fait qui révolte et qui étonne : en quoi des personnes qui s'aiment et ne vous causent aucun tort puissent gêner au point de déclencher la haine et l'agressivité?

J'ai donc beaucoup apprécié que l'histoire prenne le point de vue du lieutenant Néraudeau, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle. Beaucoup de passages m'ont émue et révoltée.

Ce thriller est bourré d'émotions, à la fois psychologique et dans l'action, le roman a tout pour susciter l'intérêt car la plume est addictive et très agréable.

Un premier roman très prometteur, un peu trop bavard, mais très plaisant.


Pour en savoir plus sur le prix des auteurs inconnus (P.A.I.) :
https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https://twitter.com/prixdesai

https://www.prixdesauteursinconnus.com/



ILS SE MARIÈRENT ET IL Y EUT BEAUCOUP DE SANG
de Laurine Valenheler
Sorti le 17 mai 2019
En auto-édition
548 pages
16.90€
4/5

lundi 29 juin 2020

En Chasse ! de Jess Kaan

EN CHASSE !
de Jess Kaan






Résumé :

Nord de la France. Le lieutenant Boris Lisziak vient d’arrêter Le Moraliste, un tueur en série manipulateur et retors. À quelques encablures, la capitaine Garance Fazuras piste des barbares « chassant » en groupe, coupables de viols collectifs particulièrement atroces. Le commandant Demeyer rejoint le duo de policiers pour l’épauler dans une traque qui s’annonce impitoyable. Une bande de criminels monstrueusement pervers. Des victimes marquées à jamais. Trois flics prêts à tout. En chasse ! est bien plus qu’un roman policier, c’est une tragédie terriblement contemporaine. En chasse ! est le deuxième opus des aventures du trio de policiers découvert dans Punk Friction aux Éditions Lajouanie. On peut évidemment lire l’un sans avoir lu l’autre.



Avis :

Ravie de retrouver le trio de policiers de Punk Friction, le roman commence sur les chapeaux de roues avec l'arrestation du Moraliste et le meurtre d'un commerçant pour Boris et une affaire de viols collectifs pour Garance.

J'ai bien aimé le premier tiers du livre où tout allait très vite et où les informations glanées étaient autant de pistes à explorer.
Le second tiers a connu un ventre mou où on multiplie les personnages qui semblent avoir un impact dans l'intrigue mais qui finalement seront plus que des figurants, dommage, le personnage de Sébastienne promettait.
Enfin, la troisième partie que j'ai trouvée précipitée, les connexions attendues de ma part n'ont pas eu lieu, ce qui m'a laissé un petit goût d'inachevé.

En chasse! est un bon thriller qui a tendance à noyer le spectateur sous des masses d'informations où très peu seront exploitées.
Personnellement, je n'ai pas trouvé que c'étaient les plus intéressantes, mais je ne me suis pas ennuyée non plus.

La plume de l'auteur est toujours aussi agréable et je vous conseille de lire Punk Friction avant où on fait connaissance avec le trio de policiers mais ce titre peut se lire de façon indépendante.

Une lecture mitigée donc pour En Chasse! avec des moments très forts en émotions et des petits ventres mous...

Je remercie les éditions Lajouanie pour leur confiance.

EN CHASSE!
de Jess Kaan
Sorti le 08 novembre 2019
Aux éditions Lajouanie
440 pages
19 €
3.5/5

Urbex Sed Lex de Christian Guillerme

URBEX SED LEX
de Christian Guillerme






Résumé :

Contre une belle somme d'argent, quatre jeunes passionnés d'urbex sont mis au défi de passer une nuit dans un sanatorium désaffecté.
Ils vont relever le challenge, mais, une fois sur place, ils vont se rendre compte qu'ils ne sont pas seuls dans cet immense endroit abandonné...
Et très vite comprendre qu'ils n'auraient jamais dû accepter cette proposition.
JAMAIS !


Avis :

Urbex sed lex? Quésaco? L'auteur nous le dit rapidement dans son roman, c'est une expression librement inspirée de la locution latine : Dura lex, sed lex (La loi est dure mais c'est la loi). ici, on pourrait dire L'urbex, c'est la loi!

L'urbex, c'est une pratique qui émerge de plus en plus consistant à explorer des constructions abandonnées par l'homme par faute de crédits ou des constructions abandonnées comme de vieux hôpitaux, sanatoriums, ...

Dans ce roman, le deuxième de l'auteur après La corde de Mi, quatre amis se laissent convaincre de relever un challenge suite à un mystérieux mail où un inconnu leur propose une belle somme d'argent contre une nuit dans un endroit abandonné et une énigme à élucider.

Après de longs moments d'hésitation et de vérification, les quatre acolytes se présentent sur le site et se rendent vite compte que le challenge sera loin d'être facile, d'autant plus que des ombres menaçantes se présentent...

Christian Guillerme, avec ce roman, plonge son lecteur dans une ambiance anxiogène où le suspense va crescendo.

Une lecture que j'ai beaucoup appréciée, même si j'aurai voulu que le thème exploité par l'auteur soit assumé jusqu'au bout, mais ça, c'est mon côté sadique qui parle.

En l'état, Urbex Sed Lex est un très bon roman à suspense avec une ambiance très bien rendue qui vous donnera quelques sueurs froides. Christian Guillerme est à l'aise dans son rôle de conteur qui plonge le lecteur dans un cauchemar éveillé.

Si quelque chose vous semble trop beau pour être vrai, c'est que ça l'est 😉

Je remercie les éditions Taurnada pour leur confiance renouvelée.

URBEX SED LEX
de Christian Guillerme
Sorti le 18 juin 2020
chez Taurnada
248 pages
9.99€
4.5/5

vendredi 26 juin 2020

Mentor de Lee Matthew Goldberg

MENTOR
de Lee Matthew Goldberg





Résumé :


Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l'université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa petite amie, Jamie. À cette occasion, William propose à Kyle le manuscrit d'un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années.

D'abord enchanté à l'idée de le publier, Kyle est rapidement choqué par la perversité du récit, qu'il abandonne après en avoir lu quelques pages. Mais lorsqu'il en refuse la publication, William entreprend de ruiner la vie de son éditeur, s'en prenant successivement à son chat, sa copine et son auteur vedette.

Kyle est alors obligé de se replonger dans le roman de William, Devil's Hopyard, et découvre que le livre fait sinistrement écho à l'histoire de la disparition non élucidée de sa petite amie à l'université. Et qu'il ressemble cruellement à la confession d'un criminel.



Avis :

Plus de deux ans et demi après sa sortie en grand format, Mentor de Lee Matthew Goldberg débarque enfin en poche.


Voici un thriller qui semble classique avec un psychopathe qui veut se venger de la personne qui lui a causé du tort mais au centuple et de façon sanglante.
L'originalité vient de l'environnement d'une part, le milieu littéraire qui donne une sorte de mise en abyme au lecteur en train de lire le roman et que j'ai beaucoup appréciée.
D'autre part, le sadisme du mentor est très minutieux, machiavélique et somme toute très intelligent. On ne peut s'empêcher de penser que cet homme est fou et de se dire, en même temps, qu'il est ingénieux de la façon dont son plan est calculé au millimètre près...

Mentor est un thriller haletant et addictif, les 428 pages du livre s'enchaînent à un rythme effréné, je l'ai littéralement dévoré.
Attention aux âmes sensibles toutefois, certains passages sont assez rudes ;)

Je fus merveilleusement et agréablement surprise par ce thriller intelligent et méticuleux et je ne peux que vous conseiller de le découvrir de toute urgence.

L'éditeur nous le vend à mi-chemin entre American Psycho et Le silence des agneaux et pour une fois, je suis d'accord... Il y a bien des deux dans Mentor de Lee Matthew Goldberg.

Ne passez pas à côté...

MENTOR
de Lee Matthew Goldberg
04 juin 2020
chez Hugo Poche
460 pages
7.60€
4.5/5

jeudi 25 juin 2020

Et la mort se lèvera de Jacques-Olivier Bosco

ET LA MORT SE LÈVERA
de Jacques-Olivier Bosco





Résumé :

Chez les Ranzotti, il y a l'argent qui coule à flot, les voitures de luxe, la drogue et les flingues mais aussi l'honneur, la fierté, la vendetta, tous ces trucs qu'on croirait tout droit sortis d'un film américain. Aussi quand le Calabrais décide de venger sa fille Maria - morte d'une overdose - et de faire le ménage parmi les dealers locaux, personne ne semble s'en émouvoir... Dans la Famille, pour préserver l'avenir, on nettoie le passé, c'est la règle ! Mais il y a cette bavure, cette tragique méprise, cet horrible grain de sable. Et c'est alors qu'il ressuscite... l'homme aux yeux d'acier, celui qui a dormi dans le lit du diable, celui qu'on appelle le Maudit...




Avis :

Pour la lecture commune de juin du blog, j'avais choisi le premier roman d'un de mes auteurs chouchous que je n'avais pas encore lu (il ne m'en reste plus qu'un maintenant^^). Apprécié par l'ensemble des lecteurs, je vous en dis plus et dommage pour ceux qui n'ont pas participé, vous êtes passés à côté d'une très bonne lecture ;)

Cette lecture m'a beaucoup impressionnée pour un premier roman, par la plume de l'auteure déjà, qui est très visuelle, très cinématographique et fluide.

Nous suivons dans ce livre en deux parties la famille Ranzotti, une famille d'influence à qui tout réussit et où l'argent coule à flot. Le "Parrain" engage la famille dans une vendetta sanglante et sans concession lorsque sa fille, Maria, est retrouvée morte d'une overdose, un business auquel la famille ne touche pas...
Dans sa soif de vengeance, une bavure va être commise et lâcher sur eux Le Maudit, un tueur, à la retraite, qui va faire couler le sang dans les rues niçoises...

Si dans la première partie, j'avais l'impression d'être dans un Tarantino, avec chaque chapitre-saynète, la deuxième partie m'a plongé dans un Scorsese, pour rester dans les références cinématographiques.

Ce roman est un condensé d'action, très 70-80, où l'honneur, la fierté, la famille et l'amitié sont des valeurs incontournables.

Cruel, cru et violent, Et la mort se lèvera n'en oublie pas d'être humain et bien que ennemis, Lucas et Franco se ressemblent beaucoup, ce qui rend leur face à face percutant.

Si le thème du roman n'est pas original, la plume de l'auteur, avec ce premier bébé, se démarque déjà.

Du concentré de roman noir avec fric, drogue, gangsters, femmes fatales, honneur et trahison, du bon, du vrai.

Jacques-Olivier Bosco est un vrai auteur de polars qui vous fait vivre des émotions.

ET LA MORT SE LÈVERA
de Jacques-Olivier Bosco
Sorti le 17 février 2010
chez Jigal Polar
280 pages
17.24€ (broché)
9.50€ (poche)
4.5/5

Deux balles de Gérard Lecas

DEUX BALLES
de Gérard Lecas







Résumé :

Juin 2013, alors que l’armée française engagée en Afghanistan se retire, le caporal-chef Vincent Castillo rejoint à Marseille, Willy, son frère d'armes grièvement blessé au combat. Pour leur retour à la vie civile, ils avaient rêvé un projet : acheter un food-truck et sillonner la côte pendant l’été. Mais pour l’heure Willy est en chaise roulante et Vincent sous neuroleptiques. Faute de mieux, Vincent retourne chez son père, dans cet hôtel minable recyclé en foyer d’accueil pour migrants. Il retrouve là ses deux frères, Denis et Jordan, qu’il n’a pas vus depuis longtemps et qui ont tous les deux bien changé… Il y découvre Hamid, son ami interprète afghan, exilé pour échapper aux Talibans, et rencontre Leila, la jolie Afghane, et son fils Ashmat qui attendent il ne sait quoi… Après tout ce qu’il a vécu, Vincent est à la recherche d’une nouvelle vie. Mais le problème, c’est qu’ici, les frères, les vrais, ça ne court pas les rues…




Avis :

Avec ce livre, j'ai découvert un nouvel auteur, Gérard Lecas à la plume fluide et vive.
Après une brève introduction sur l'horreur connue en Afghanistan par le personnage principal, Vincent Castillo, nous assistons à son retour, chez lui, à Marseille.
S'il est revenu en un seul morceau, contrairement à son frère d'armes, Willy, en chaise roulante, il est sous neuroleptiques, pour tenter de mettre fin à ses nombreux cauchemars, qui le laissent pas mal traumatisé.

Il retourne donc chez son père, gérant d'un hôtel, qui, entre deux, s'est transformé en foyer pour migrants et qui tombe en décrépitude.
S'il y retrouve une ancienne connaissance, Hamid, ami interprète en Afghanistan, il y retrouvent aussi ses frères qui trempent dans des affaires plus ou moins louches et qui ont bien changé.

Pris dans un brumeux engrenage dont il ne sait comment en sortir, Vincent connaîtra la dure réalité du traitement des anciens combattants et leur dure réinsertion, la crise des migrants, les trafics en tout genre et même d'organes...

Deux balles est un roman qui fait difficilement écho à notre société actuelle. Un malaise m'a accompagné pendant toute ma lecture où l'être humain était sans cesse monnayé au détriment de l'humanité en elle-même (l'homme soldat, la misère humaine utilisée pour faire le moindre profit, des gens prêts à vendre le peu qu'ils ont pour un boulot, des papiers, une reconnaissance, ...).

Un roman coup de poing dans le sens où Vincent quitte un cauchemar, déjà bien abîmé, pour plonger dans un autre dans un univers qui devait le réconforter.

Deux balles est un court roman noir qui vous percutera par la réalité de son propos actuel, vous plongera dans le sordide et vous essorera par son inhumanité. L'horreur n'étant pas où on s'attendrait à la trouver.

Une courte lecture, efficace et qui fait réfléchir et une belle découverte d'auteur que je vous recommande.

Je remercie les éditions Jigal pour leur confiance.

DEUX BALLES
de Gérard Lecas
Sorti le 15 février 2020
chez Jigal Polar
216 pages
18.50€
4/5

dimanche 21 juin 2020

Respire ! de Maud Ankaoua

RESPIRE !
de Maud Ankaoua






Résumé :

Malo, 30 ans, virtuose de la stratégie, est appelé à Bangkok pour redresser une entreprise en difficulté. Quelques semaines après son arrivée, il surprend une conversation qui l’anéantit : il ne lui resterait que peu de temps à vivre… Au moment où il perd tout espoir, une vieille dame lui propose un pacte étrange : en échange de 30 jours de la vie du jeune homme, elle le met au défi . Sera-t-il prêt à tenter une série d’expériences susceptibles de modifier le cours de son destin ? Malo accepte et le voilà embarqué dans un incroyable périple aux saveurs et aux parfums de la Thaïlande, au terme duquel il pourrait découvrir l’ultime vérité.


Avis :

Deuxième roman de Maud Ankaoua, après le très plébiscité Kilomètre Zéro, Respire ! est un roman que j'ai eu envie de découvrir pour découvrir la plume de cette auteure.

Respire ! nous dresse le portrait d'un homme de 30 ans, Malo, très épanoui dans sa vie professionnelle, qui surprend un jour une conversation de son médecin lui apprenant qu'il lui reste très peu de temps à vivre.
Alors qu'il souhaite mettre fin à ses jours, une vieille femme, Phueng, apparaît et lui propose un pacte étrange : lui racheter 30 jours de sa vie en échange de nouvelles expériences.
Intrigué, il accepte et là commence un très beau roman initiatique plein de sagesse, de spiritualité, d'humanisme et d'optimisme.

Autant le côté spirituel du livre m'est passé au-dessus, bien que j'en ai apprécié la beauté et la face poétique et humaniste du propos, autant j'ai apprécié la personnalité des personnages principaux, leurs joies et souffrances et bien sûr le côté dépaysant de la Thaïlande au travers de ses plages de rêves et de ses marchés épicés.

Respire ! est un récit où on en ressort vivifié, gonflé positivement et confiant en l'humanité. La thématique de l'abandon est très bien abordée dans de diverses situations et les conséquences bien exposées.

Un roman de développement réussi où l'humour ne prime pas forcément laissant place au bien être, la spiritualité et divers questionnements.

Une lecture détente que j'ai bien apprécié grâce à une plume fluide et résolument optimiste, mais un peu trop spirituel à mon goût.

Je remercie les éditions Eyrolles pour leur confiance.

RESPIRE !
de Maud Ankaoua
Sorti le 9 janvier 2020
chez Eyrolles
320 pages
16€
3.5/5

samedi 20 juin 2020

Le dilemme de B.A. Paris

LE DILEMME
de B.A. Paris






Résumé :

S'il parle, il la détruit.S'il se tait, il se détruit.Et vous, que feriez-vous ?

Depuis toujours, Livia rêve d'une énorme soirée pour ses 40 ans ; et Adam, son mari, met tout en œuvre pour que la fête soit inoubliable. Il s'organise pour que leur fille Marnie vienne exprès de Hong Kong – ce sera une surprise pour Livia.

Mais quelques heures avant la soirée, Adam apprend que le vol dans lequel se trouvait peut-être Marnie s'est crashé. Est-ce qu'elle avait pu prendre cet avion, sachant que son vol précédent avait décollé en retard et qu'elle pensait ne pas pouvoir attraper sa correspondance ? Adam doit-il en parler à Livia, au risque de l'inquiéter pour rien ? Et pourquoi Livia semble-t-elle soulagée que Marnie ne soit pas là ?

Lorsque la fête commence, chacun devra danser avec ses secrets et ses peurs. Jusqu'à ce que s'ouvre enfin le portillon du jardin et qu'une silhouette s'avance vers les invités...



Avis :

Le voilà mon deuxième coup de cœur de l'année!!!

B.A. Paris, avec ce quatrième roman, monte d'un cran encore pour nous livrer un thriller psychologique, et plus spécifiquement domestique, haletant , titillant nos nerfs du début à la fin.

Dans ce roman, nous suivons le point de vue de Livia et Adam, deux époux depuis une vingtaine d'années qui s'aiment profondément, mais qui se cachent des petits secrets, parfois...

N'ayant pas eu le mariage de ses rêves, car trop jeunes et qu'elle était enceinte, Livia fantasme son quarantième anniversaire depuis des années et elle économise depuis des années pour en faire une soirée inoubliable. Son mari, Adam, met tout en œuvre pour que cet anniversaire soit une réussite. Leur grand fils qui doit partir prochainement à New-York est présent mais malheureusement, Marnie, leur fille est à Hong Kong et ne peut pas venir, ce qui, bizarrement, a l'air de soulager Marnie.

En cachette, Adam organise avec Marnie sa venue pour faire une belle surprise à sa femme. Sauf que dans la journée, on apprend qu'un crash d'avion a eu lieu et qu'il n'y a pas de survivant. Tout le monde s'en émeut mais Adam est dépité car c'est l'avion qu'aurait dû prendre Marnie mais son premier vol ayant eu du retard, elle n'a pas pu le prendre pour des raisons logistiques. Mais pourquoi Marnie ne répond-elle pas aux nombreux messages d'Adam?

Adam est tiraillé entre l'envie d'en parler à sa femme et de gâcher sa fête alors que Marnie n'a peut-être rien et la peur que Marnie soit morte et de faire comme si de rien n'était lors de la fête afin que Livia ait un dernier moment de bonheur...

C'est sur ce dilemme que l'auteure place ses protagonistes et nous allons alterner les points de vue des deux époux, avant, pendant et après la fête...

Beaucoup de révélations et de nombreux quiproquos vont jalonner le roman et tirailler le lecteur avec cette question: Qu'aurais-je fait en pareille situation?

Je me suis laissée entraîner tout le roman, en apprenant petit à petit les petits secrets de chacun, le pourquoi des réactions des autres. Et même si une question n'arrêtait pas de me tarauder : pourquoi Adam n'appelle pas le numéro d'urgence pour être fixé et arrêter de se torturer? La situation et les circonstances étaient telles que personne ne peut être sûr de ce qu'il aurait fait à sa place.

Pour moi, Le dilemme est une pépite, j'ai eu de nombreuses hypothèses tout le long du roman et j'allais de surprise en surprise cependant.

Une auteure que je suis depuis son premier roman et qui s'améliore à chacun de ses romans pour mon plus grand plaisir.

Laissez-vous tenter par Le dilemme, peut-être aurez-vous un avis divergent du mien, mais vous passerez un excellent moment plein d'émotions.

Je remercie Hugo Thriller pour a confiance et m'avoir permis de découvrir ce coup de cœur.

LE DILEMME
de B.A. Paris
Sorti le 28 mai 2020
chez Hugo Thriller
377 pages
19.95€
Coup de 💜