Followers

jeudi 31 décembre 2020

Storia

 

 STORIA





Résumé :

 Blanche-Neige à Amsterdam, Pinocchio à Los Angeles, le Petit Chaperon rouge à Paris, Boucles d'Or qui tombe en panne là où elle aurait mieux fait de ne jamais s'arrêter, le Petit Bonhomme de pain d'épices en proie à un serial killer trop gourmand... mais aussi Peau d'Âne, saint Nicolas, Poucet, Cendrillon et beaucoup d'autres : dix-sept auteurs de thrillers détournent les contes de fées, les légendes et les mythes de notre enfance au profit de l'association ELA. 

 

Avis :

Autour de Damien Eleonori et grâce au concours de la maison d'éditions Hugo, seize auteurs du polar ont revisité des contes de notre enfance à la sauce noire, que ce soit en thriller, thriller psychologique ou critique de la société et certains n'y vont pas avec le dos de la cuillère. Outre le fait de lire ces nouvelles inédites, vous faites une bonne action puisque tous les bénéfices sont reversés à l'association ELA, fondée en 1992 et dont le parrain est Zinedine Zidane . Cette association lutte contre les leucodystrophies regroupant des malades et des parents de malades souffrant de leucodystrophies, une catégorie de maladies rares s'attaquant au système nerveux.  

 C'est toujours difficile de parler d'un recueil de nouvelles car les textes sont trop courts et je ne veux rien vous spoiler. Sachez juste que vos personnages de contes ont rencontré le monde contemporain et qu'ils ont beaucoup changé, bien que vous reconnaîtrez les contes dont les nouvelles sont issues.

Personnellement, j'en ai lu une par jour, pendant le mois de décembre, comme un calendrier de l'avent, en quelque sorte... et à chaque fois surprise par la chute que je ne devinais quasi jamais...

J'ai bien sûr mes préférées car j'ai trouvé des nouvelles excellentes, d'autres bonnes et une ou deux auxquelles je n'ai pas adhéré. J'ai aussi fait la découverte de nouvelles plumes dans le milieu du polar, qui seront à suivre. Je salue en tout cas tous les auteurs pour leur engagement et l'originalité de leurs nouvelles.

Une lecture à découvrir et à faire découvrir tout en faisant une bonne action et vous en aurez pour votre argent.

 

Storia

sur une idée de Damien Eleonori avec le concours de la maison d'édition Hugo

Auteurs : Nicolas Beuglet, Jérôme Loubry, Armelle Carbonel, Vincent Hauuy, Ian Manook et Roy Braverman, Ludovic Miserole, Lorraine Letournel Laloue, Nicolas Duplessier, Thomas Enger, Johana Gustawsson, Jacques Expert, Mo Malo, Ivan Zinberg, Christophe Dubourg, Damien Eleonori, Victor Guilbert et Alice Morgane. 

Sorti le 15 octobre 2020

chez Hugo Poche

409 pages

7.60€

4/5 

Vous faites quoi pour Noël? de carène Ponte

 VOUS FAITES QUOI POUR NOËL?

de Carène Ponte





Résumé :

Une comédie légère à 2000 mètres d'altitude, un style enjoué, de l'humour à revendre et un Noël pas du tout comme les autres. Plongez Pauline dans une fête de Noël très arrosée au bureau.
Pimentez d'un dérapage torride dans le parking de son immeuble avec Hervé, l'assistant du DRH.
Ajoutez un enregistrement de vidéosurveillance.
Et vous comprendrez que Pauline peut dire adieu à ses vacances pépères, genre siestes en pyjama licorne.
L'urgence : se rapprocher de celui qui détient la vidéo si compromettante pour sa réputation, le séduisant gardien de son immeuble !
Celui-ci lui propose un marché. En tout bien tout honneur.
Pauline n'a d'autre choix que d'accepter, mais sait-elle vraiment ce qui l'attend ? 

 

 Avis : 

Lecture commune du mois de décembre et première romance de Noël pour moi. Connaissant la plume et l'humour de Carène Ponte, et comme j'avais envie de légèreté pour ce mois de décembre, j'ai eu envie de découvrir la comédie de Noël de l'auteure.

Et j'ai bien fait car ce fut un moment de douceur frais et pétillant, totalement dépaysant et très drôle, une vraie lecture doudou.

Suite à une partie de jambes en l'air dans le parking de son immeuble, après une soirée arrosée à son boulot, Pauline apprend le lendemain que la vidéosurveillance est active et que tout le monde va pouvoir voir sa petite exhibition, et pas en crypté.

Essayant de rentrer par effraction chez le gardien pour subtiliser les vidéos, elle se fait prendre sur le fait et accepte un marché pour qu'il tente d'effacer les vidéos.

Seulement, le marché qu'il lui propose est des plus surprenants puisqu'il lui demande de l'accompagner dans sa famille pour les fêtes et de se faire passer pour sa petite amie...

Ils partent tous deux pour la ville de Santa Les Deux Sapins, où on ne plaisante pas avec la tradition de Noël, ce qui vaut au lecteur de très bons moments de lecture...

J'ai particulièrement aimé le personnage de la sœur de David qui est truculent et m'a valu un véritable éclat de rire pendant ma lecture...

Vous faites quoi pour Noël? est une très bonne évasion livresque pleine de fraîcheur et pétillante, qui vous offrira un véritable moment de détente en cette période morose. Une petite récréation à ne pas refuser.

Le livre a une suite qui est sorti en novembre : Vous faites quoi pour Noël? On se marie? et je la lirai à coup sûr, soit pendant l'hiver, soit à Noël prochain.

Tous les participants de la lecture commune ont beaucoup apprécié cette lecture et certains ont même enchaîné avec la suite sans attendre.

Une évasion livresque que je vous recommande bien évidemment.


Vous faites quoi pour Noël?

de Carène Ponte 

Sorti le 14 novembre 2019

chez Michel Lafon

302 pages

15.95€

et en poche

Sorti le 05 novembre 2020

chez Pocket

256 pages

7.30€

4.5/5

 

mercredi 30 décembre 2020

Déviation nord de Thierry Berlanda

 DÉVIATION NORD 

de Thierry Berlanda





Résumé : 

Le soir de Noël, Milton Walsh, un chirurgien respecté, Agathe, sa jeune femme anesthésiste, et leur fille Lola, traversent le Morvan enneigé pour passer le réveillon à l'autre bout du département : ils ne parviendront jamais à destination ! Pour tenter de les retrouver, l'adjudant-chef Lehmann, qui n'hésite pas à s'affranchir des procédures, et Emilie Casanave, perspicace mais dénuée de second degré, vont affronter un danger que personne n'aurait pu anticiper. 

 

Avis :

J'ai été ravie de recevoir le dernier roman de Thierry Berlanda que je connaissais pour les titres Naija et Jurong Island.

Entre  la couverture anxiogène et le résumé alléchant, tout était fait pour me plaire et ce fut le cas.

Cette famille qui disparaît en se rendant à un réveillon de Noël en famille, le père d'abord, puis la mère et la fille, enlevées par un routier qui les suivaient depuis un moment.

Que s'est-il passé avec la famille Walsh? Où sont-ils et sont-ils encore en vie? Pourquoi eux et qui leur en veut? Voici les mystères que l'adjudant-chef Lehman, proche de la retraite, et la jeune recrue d'une autre gendarmerie, Émilie Casanave, vont tenter d'élucider... 

Pour cela, les deux gendarmes devront parfois s'affranchir des procédures et risquer leurs carrières sur des intuitions, celles d'Émilie, qui a des capacités de déduction hyper développées, comme une profileuse mais qui ne comprend rien au second degré qu'emploie souvent Lehman, ce qui donne un ton très drôle par moment pour désamorcer les moments de tension...

 Bien malin celui qui devinera la clé de l'énigme, l'intrigue est très bien ficelée, tout est important jusqu'à l'infime détail...

J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui alternait les moments glauques, les moments d'action, de réflexion, l'humour et le côté totalement décalé du duo de gendarmes qui mène l'enquête... La jeune recrue et le vieux briscard, vous connaissez déjà, mais Lehman et Casanave, c'est "autre"...

Un thriller très réussi, à lire au chaud sur son canapé avec un plaid pour une évasion livresque de choix.

 Je remercie l'auteur et les éditions De Borée pour leur confiance.

 


Déviation Nord

de Thierry Berlanda

Sorti le 03 septembre 2020

aux Éditions De Borée 

310 pages

19.90€

4/5 


Ange de Philippe Hauret

 ANGE 

de Philippe Hauret






Résumé :

 Ange est une jeune femme rebelle, survoltée et aventureuse qui profite de sa séduisante plastique pour attirer de riches entrepreneurs avant de les dépouiller. Elle partage un appartement avec Elton, son ami d’enfance. Ce dernier passe ses journées, rivé sur le canapé, devant la télé, tout en se rêvant multimillionnaire. Lorsque Ange rencontre Thierry Tomasson, véritable icône télévisuelle, elle s’imagine déjà mener une brillante carrière de chroniqueuse. L’animateur, surtout soucieux de s’adjuger ses jolies formes, va vite la faire déchanter… Pour se venger, Ange concocte alors un plan machiavélique en entraînant Elton dans son sillage. Mais on ne s’attaque pas à un présentateur vedette sans en subir de fâcheuses conséquences. Et bien que Ange puisse toujours compter sur sa niaque et son sens inné de l’embrouille pour retourner la situation, le destin peut parfois se montrer facétieux et impitoyable…

 

Avis :

C'est la deuxième fois que je lis cet auteur, après la découverte d'En moi ce venin, qui fut une très bonne découverte et dont vous pouvez lire ma chronique sur le blog, ici.

Avec Ange, Philippe Hauret nous offre un roman noir où Ange apparaît comme une femme fatale moderne, miroir d'une jeunesse en soif de reconnaissance, notamment via la télévision où l'auteur s'amusera à pasticher quelques présentateurs célèbres.

Pour se venger de Thierry Tomasson, présentateur célèbre, qui lui avait fait miroiter un post de chroniqueuse dans son émission, Ange va demander de l'aide à son ami et coloc, Elton. Tous deux vont alors s'embarquer dans une histoire bien trop grosse pour eux et perdre le contrôle de leur vie.

Philippe Hauret nous offre une jolie galerie de personnages d'écorchés vifs, de vils personnages et de criminels. Chaque chapitre est court, bien rythmé, au ton et à l'humour corrosif. Chaque chapitre a pour titre un titre de chanson qui met déjà dans l'ambiance de ce qui va suivre...

Ange va vous secouer car chaque chapitre recèle de nombreux rebondissements. Le livre étant très court, il se lit très rapidement, quasi d'une traite. L'auteur a une plume fluide, addictive, cynique ce qui rend le livre très vivant. Ses personnages, malgré une morale plus que discutable, nous font ressentir une empathie particulière qui nous fait espérer une fin heureuse pour Ange et Elton ou du moins une fin pas trop catastrophique...

J'ai beaucoup apprécié ma lecture et vais me pencher sérieusement sur les livres précédents de l'auteur.

Je remercie les éditions Jigal pour leur confiance.


 

Ange 

de Philippe Hauret

Sorti le 15 septembre 2020

chez Jigal

Collection : Jigal Polar

208 pages

18€

4/5 

dimanche 27 décembre 2020

Violence : La trilogie bordelaise, tome 1 de Philippe Charrac

VIOLENCE : 

LA TRILOGIE BORDELAISE, TOME 1 

de Philippe Charrac






Résumé :

Bordeaux, automne 2003. Un tueur en série frappe sans discernement. Sur sa piste, seul le lieutenant Lazare Servent semble capable de saisir la logique du meurtrier. Soupçonné d’être lui-même un assassin, perdu aux yeux du monde, hanté par son passé, il semble ressusciter soudain grâce à l’arrivée inopinée de sa nouvelle partenaire et la catharsis de cette nouvelle enquête sous forme de défi. Sa traque le mènera jusque dans l’ancien et gigantesque commissariat abandonné de la rue Castéja, où elle se terminera dans un bain de sang.

 

Avis :

Ce thriller est une enquête avec serial killer où on assiste à un véritable jeu du chat et de la souris entre un meurtrier implacable et un policier un peu renégat , avec quelques dons de profilage et de déduction impressionnants.

Un personnage de policier sombre, alcoolique, ayant vécu un trauma, soutenu par sa hiérarchie, craint par ses collègues, on a déjà vu ce profil de flic désabusé plusieurs fois et pourtant on s'attache au lieutenant Lazare Servent, dont on fait la connaissance ici, dans ce premier tome, un flic qui arrive à sentir la logique des meurtriers qu'il traque, ce qui lui donne une longueur d'avance...

Le meurtrier est également un cliché déjà vu auparavant, un homme insaisissable, qui commet des meurtres particulièrement sauvages, sans raison, juste parce qu'il aime tuer.  Ancien soldat dans un autre pays, interné et qui change de territoire pour en faire son nouveau champ de bataille...

Ils ont quasi la même corpulence et la même hargne, ce qui fait que le meurtrier devient la némésis du Lieutenant Servent. 

L'action se situe à Bordeaux et on nous présente aussi bien les plus beaux sites de la ville que ses "ruines" comme La Casteja, ancien temple policier de la ville, correspondant au 36 quai des orfèvres parisien, une bâtisse abandonnée parfaite pour la pratique de l'urbex où se déroulera la scène finale, pleine de tension.

Un premier tome très addictif, qui donne grandement envie de lire les autres tomes et en même temps très curieuse de savoir quelle en sera la teneur vu la fin de ce premier opus.

L'auteur est très à l'aise avec les scènes d'action et nous offre une plume fluide, rythmée et addictive.

Si l'action et la psychologie sont des thématiques qui vous plaisent dans les thrillers, foncez sur ce Violence, le premier tome de la trilogie bordelaise qui promet des moments très tendus pour la suite. Personnellement, je serai au rendez-vous, et vous?

Je remercie les éditions du Cairn et l'auteur pour leur confiance. 

 


Violence : La trilogie bordelaise, tome 1

de Philippe Charrac

Sorti le  02 mars 2020

aux éditions du Cairn

Collection : Du Noir Au Sud

256 pages

10€

4.5/5



La maison aux 36 clés de Nadine Deberolis

 LA MAISON AUX 36 CLÉS

de Nadine Debertolis




Résumé : 

Dimitri et Tesse partent à l'improviste en vacances avec leur mère. Elle a décidé de retourner se changer les idées dans la maison d’un grand-oncle décédé. A peine arrivés, Dimitri et Tesse se retrouvent face à plein de portes fermées, un trousseau de 36 clés et autant de mystères à résoudre. Tandis que leur mère se plonge dans des rangements et des nettoyages insensés, et se mure dans un silence bougon, ensemble, ils décident d’ouvrir leurs premières serrures pour découvrir le secret de ce manoir démesuré. Qui était vraiment ce grand-oncle mystérieux, mais surtout, que fabriquait-il dans sa grande maison ?
De porte en porte, les enfants, bientôt rejoints par Daphné, une petite voisine, vont ouvrir les différentes pièces les unes après les autres et assembler les indices afin de reconstruire le puzzle. Grâce à leur perspicacité, la maison dévoile peu à peu son mystère si longtemps caché...


Avis : 

En lisant le résumé, je pensais avoir affaire à un livre fantastique jeunesse à la Locke and Key en moins effrayant, mais pas du tout, ici, c'est plus une histoire de secrets de famille avec des pièces énigmatiques.

Suite à une énième absence professionnelle de son mari, la mère de Tesse et de Dimitri, le narrateur, emmène ses enfants, pendant les vacances, dans la maison d'un grand oncle dont elle a hérité pour faire du rangement. Les enfants, d'abord dépités, trouvent un manoir mystérieux avec de nombreuses pièces fermées. Ils trouvent rapidement un énorme trousseau de clés et se lancent dans une grande chasse au trésor pour lever les divers mystères que le manoir renferme.

L'auteure garde le mystère jusqu'au bout laissant diverses pistes ouvertes, certaines mystérieuses, certaines embarrassantes pour leur famille... Ils décèlent notamment un mystère concernant leur mère qu'ils redoutent d'élucider.

J'ai apprécié la complicité entre le frère et la sœur, qui bien qu'aux antipodes, se complétaient parfaitement et avaient besoin l'un de l'autre. 

Les non dits et la culpabilité vont parfois lever le voile de certains mystères qui ont isolé l'oncle de sa famille et de son voisinage.

 Ce roman jeunesse est très sympathique à lire et se découvre réellement comme une chasse au trésor avec des indices, des réflexions, ...

J'aurai cependant aimé que ce soit plus palpitant car même si je n'avais pas deviné la clé de l'énigme, je trouvais que ça tournait un peu en rond et que le dénouement était un peu plat en rapport avec l'énergie dépensée.

L'objet livre est original où les numéros de chapitres se fondaient dans des illustrations et où quelques illustrations jalonnaient le roman qui aidaient le lecteur à se situer, notamment des plans de chaque niveau de manoir. Le travail éditorial est bien peaufiné ce qui rend la lecture encore plus agréable. Le prix est plutôt intéressant pour un livre de cette qualité et ce nombre de pages donc n'hésitez pas!

Bien que le livre soit vraiment ciblé pour des enfants de 9 à 12 ans, les plus âgés pourront y trouver un intérêt, même les adultes, comme moi, même s'il est plus modéré.

La maison aux 36 clés est une lecture très intéressante et originale pour le public cible. Mes enfants ont vraiment adoré cette histoire et ont fait pléthore de suppositions en jouant totalement le jeu... 

Je remercie la masse critique de Babélio et la maison d'éditions Magnard pour leur confiance.


 La maison aux 36 clés

de Nadine Debertolis

Sorti le 13 octobre 2020

chez Magnard

 240 pages

13.50€

3.5/5


vendredi 25 décembre 2020

Incendie Nocturne de Michael Connelly


 INCENDIE NOCTURNE 

de Michael Connelly





Résumé :

À ses débuts, Bosch a eu un certain John Jack Thompson comme mentor. Un homme qui lui a appris à toujours prendre une affaire personnellement et à déployer tous ses efforts pour la résoudre. À la mort de Thompson, sa veuve confie à Bosch un dossier volé par son mari aux scellés avant sa retraite. Il s’agit d’une affaire non résolue  : un jeune homme abattu dans une ruelle coupe-gorge de Los Angeles des années plus tôt.
Bosch demande l’aide de Renée Ballard, déjà fort occupée au quart de nuit à Hollywood après qu’un sans-abri a été retrouvé calciné dans sa tente. Ensemble, ils en arrivent bientôt à se poser une terrible question  : le mentor de Bosch a-t-il dérobé ce dossier pour tenter de résoudre l’affaire après son départ de la police… ou pour s’assurer que la vérité ne soit jamais faite sur ce meurtre  ?

 

Avis :

Pour la deuxième fois cette année, nous avons un Michael Connelly, avec aux manettes Harry Bosch et Renée Ballard. Au début de cet opus, Renée enquête sur un incendie qui a tué un sans-abri dans sa tente alors qu'Harry se rend aux funérailles de son mentor, John Jack Thompson. Sa veuve lui confie un dossier que son mari avait volé aux scellés avant sa retraite. Bosch va demander de l'aide à Ballard et une question les taraude : a-t-il volé ce dossier pour continuer d'enquêter après sa retraite ou parce qu'il ne voulait surtout pas que l'affaire soit résolue ?

Encore un opus très intéressant, où Bosch apparaît de plus en plus fatigué, il ne se déplace plus sans canne. Michael Connelly serait-il en train d'installer doucement le personnage de Ballard comme digne successeur de Bosch, tout en faisant de lui une sorte de mentor lui inculquant les valeurs qui sont les siennes? La suite nous le dira mais le personnage de Renée Ballard peine à prendre son émancipation de la sorte, je trouve.

Pour ce qui est de(des) l'enquête(s), on est dans du pur Connelly, de l'excellent polar, noir et bien rythmé. Pas de question en suspens, l'intrigue est bien ficelée et se dévoile en temps voulu.

Pour les fans de la série Harry Bosch, un personnage important dans la vie d'Harry fera son retour, je vous laisse la surprise...

Incendie Nocturne est un bon opus qui nous en révèle un peu plus chez les deux enquêteurs et nous montre une belle alchimie dans ce duo qui fonctionne à merveille. La suite nous dira si mon hypothèse est la bonne mais personnellement, j'aimerai les revoir tantôt en duo et tantôt en individuel, notamment Renée, qu'on ne connaît encore que très peu.

Incendie Nocturne est un polar parfait pour réchauffer vos nuits fraîches. Vivement la cuvée 2021.

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.


Incendie Nocturne

de Michael Connelly

Sorti le 14 octobre 2020

chez Calmann-Lévy

468 pages

21.90€

4/5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vendredi 18 décembre 2020

ECCE HOMO de Carl Grès

ECCE HOMO 

de Carl Grès 

 

 

SORTIE AUJOURD'HUI


Résumé :

L’existence de Greg, écrivain en quête de certitude dans notre société en crise, s’effondre lorsque se manifestent les symptômes redoutables de son agoraphobie. Au fond du gouffre, il saisit la main de Micke, charismatique libre-penseur qui attire à lui les êtres les plus singuliers comme autant de planètes dans un trou noir. Mais qu’espère Greg en gravitant autour de cette étoile...

 

Avis :

Précédemment sorti sous le titre "Matière Noire" chez Librinova.

Ecce Homo est un thriller psychologique intrigant.

Comment la vie d'une personne peut-elle basculer du jour au lendemain?

Dans notre société où le burn-out est le mal des entreprises et les antidépresseurs se consomment comme des friandises, nous suivons Greg, narrateur du roman, fatigué d'essuyer les refus des éditeurs pour ses romans.

Un jour, suite à un malaise violent, il se rend compte qu'il est devenu agoraphobe (peur de la foule, qui au degré le plus fort peut empêcher totalement le malade de sortir de chez lui sans être pris de malaise).

Dans son immeuble lyonnais, il va faire la connaissance de son voisin Serge, dépressif, prêt à sauter du toit et qu'il va réussir à sauver.

Lorsqu'on lui parle d'un séminaire de développement personnel en Ardèche, mené par Mickaël (Micke) Kandon, il va se laisser convaincre malgré ses réticences et la somme à débourser pour y participer.

Cette rencontre avec Micke va changer la vie de Greg.

Micke a un réel don pour convaincre les gens du bon sens de ses discours. Comme un gourou, il convainc des personnes crédules, voulant juste sortir de leur situation désespérée, d'avoir LA solution.

Tout d'abord observateur, Greg va se laisser happer et baisser totalement la garde.

Avec ses nombreux rebondissements et ses divers thèmes évoqués, Ecce Homo fait écho à notre époque, est souvent très réaliste et fait froid dans le dos.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur et la construction du roman. L'intrigue fait froid dans le dos et le réalisme est souvent glaçant.

Un thriller psychologique à découvrir et à recommander.

Je remercie l'auteur pour sa confiance.


ECCE HOMO

de Carl Grès

Sorti le 18 décembre 2020

chez Évidence Éditions

442 pages

18.00€ 

4.5/5 

 

 

 

vendredi 4 décembre 2020

Bilan Livresque du mois de Novembre 2020

 BILAN LIVRESQUE DU MOIS

 DE NOVEMBRE 2020





Un mois plein de bonnes lectures avec de bonnes découvertes d'auteurs...

Mon rythme était bien meilleur que ces derniers mois, je vous livre ce bilan avec quelques jours de retard afin d'être à jour des chroniques...

A ce jour, j'ai deux lectures en cours mais aucun livre terminé, beaucoup de chroniques à rattraper^^

 

ROMANS :

 


- Ordo d'Anthony Combrexelle 4/5

- Sanction de Pierre Tré-Hardy 3.5/5

- Disparaître ici de Kelsey Rae Dimberg 3/5

- Le bonheur est un papillon de Marilyse Trécourt 5/5

- De soleil et de sang de Jérôme Loubry 5/5

- La loi des hommes de Wendall Utroi de 4.5/5

- Noir côté court de Jacques Bablon 4/5

- Reviendra-t-elle un jour? d’Élodie Koenigshoven 4.5/5

- Matière Noire de Carl Grès 4.5/5 

- Animus de Jean-Baptiste Ferrero 5/5

- Dilemme de Sandrine Roy 4/5

- La maison des voix de Donato Carrisi 4/5

- De bons présages de Terry Pratchett et Neil Gaiman 3.5/5


De bons présages de Terry Pratchett et Neil Gaiman

 DE BONS PRÉSAGES 

de Terry Pratchett et Neil Gaiman





Résumé :

L'Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé ! Ainsi en ont décidé, d'un commun accord, les forces du Bien et celles du Mal. L'Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidant sur Terre depuis l'époque de la première pomme. Mais voilà, suite à un coup du sort, l'enfant a été échangé à la maternité. Le véritable Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue de Londres. Et ça, ça change tout ! Une course contre la montre commence alors pour l'ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort.

 

Avis :

Lecture  commune du blog en novembre, c'est donc sur ce roman farfelu de ces deux célèbres auteurs que je n'avais encore jamais lu (sauf le livre jeunesse Coraline de Neil Gaiman) que s'était porté mon choix.

Je ne vous cache pas que j'ai eu un peu de mal au début : malgré l'humour et le côté décalé que j'ai vraiment appréciés, la mise en place fut très longue à se faire et il y avait beaucoup de personnages dont l'importance était parfois moindre... du coup, il y avait des chapitres où je m'ennuyais vraiment. Cependant, dès que Aziraphale (l'Ange) et Rampa (le démon vraiment drôle), se rendent compte qu'ils surveillaient le mauvais enfant et qu'il parte à la recherche du véritable Antéchrist, le rythme s'accélère et j'ai vraiment apprécié ma lecture.

Aziraphale et Rampa vont s'allier pour empêcher l'Apocalypse car ils apprécient le temps qu'ils passent sur Terre et estiment que les Humains doivent survivre.

Pour moi, le roman a deux parties bien distinctes du coup : avant qu'il trouve le bon Antéchrist et tout ce qui arrive après... sauf que le souci vient que la première partie s'achève aux environs de la moitié du livre, soit une mise en place beaucoup trop étirée car la seconde partie est le cœur de l'intrigue.

 Ne connaissant pas la plume des auteurs en dehors de ce livre, je ne peux pas vous dire si elles souffrent de cet exercice du roman à quatre mains mais je n'ai pas senti particulièrement de scission d'une plume à l'autre qui me permettrait d'identifier qui a écrit quoi et quand ça changeait de plume.

Le roman reste très original et très drôle malgré ce début laborieux pour moi. Les deux personnages principaux ont des échanges truculents.

Une lecture mitigée pour moi donc car la première partie aurait dû être bien plus courte mais un roman que je garderai longtemps en tête pour son originalité.

Pour ce qui est de la lecture commune, nous étions cinq, et trois ont trouvé le début un peu long à démarrer mais tous ont vraiment apprécié leur lecture.

Terry Pratchett  

Neil Gaiman


DE BONS PRESAGES
de  Terry Pratchett et Neil Gaiman
Sorti le 10 mai 1990
et le 14 mai 2014
chez J'ai Lu
Différentes versions, la couverture utilisée pour cet article est celle de la version poche de France Loisirs, celle que j'ai lue.
440 pages
3.5/5