Followers

dimanche 9 juin 2019

LE CHANT DE L'ASSASSIN
 de R.J. Ellory








Résumé :

Tout le monde a un secret.

1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n'a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu'Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu'elle est devenue. Mais Henry s'entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu'au bout. Il ignore qu'en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.


Avis :

Un Ellory, ça se déguste, l'auteur est un conteur hors pair qui prend le temps de poser son intrigue, son décor et ses personnages.

On se retrouve dans les années 70 où Henry Quinn sort de prison après avoir purgé une peine de trois ans pour détention illégale d'armes à feu et pour avoir blessé quelqu'un sans préméditation dans un état d'ébriété.
Il est investi d'une mission par son codétenu, Evan Riggs : retrouver sa fille et lui donner une lettre.

Henry se rend à Calvary où le frère d'Evan, Carson, est le shérif de la ville. Il l’informe que la jeune fille a quitté la ville depuis longtemps et qu'il ne sait pas ce qu'elle est devenue.

Loin de se sentir abattu, Henry s'entête et décide de mener sa petite enquête pour essayer de retrouver la fille d'Evan. Ce faisant, il va bousculer la petite ville de Calvary, en réveillant quelques fantômes du passé et la colère du shérif.

La narration va suivre deux espaces temps : 1972, lorsqu'Henry arrive à Calvary et mène son enquête pour retrouver la fille d'Evan et parallèlement, on va suivre l'enfance d'Evan et de Carson jusqu'à l'année de naissance de la jeune femme en 1949.

Plus les pages se tournent, plus l'addiction vous gagne : de savoir ce qui a pu mener aux événements sur lesquels enquête Henry et savoir si Henry va pouvoir mener sa mission.

Véritable roman noir sur une Amérique profonde avec ses propres règles où le shérif règne sur sa ville sans véritable opposant, Le chant de l'assassin a un côté très western avec ses duels physiques et verbaux.
L'étranger qui arrive en ville et va s'opposer à la force en place de la ville et créer du grabuge et secouer les mentalités.

RJ Ellory nous livre ici un roman noir fort, puissant avec une plume littéraire et qui vous entraîne dans une intrigue complexe, pleine de rebondissements et captivante.

J'ai aimé les personnages torturés de ce roman, les bons, les méchants, les alliés, les couards, les repentis... une magnifique galerie de personnages tragiques au service de ce magnifique roman noir.

Un petite clin d'oeil appréciable au titre de l'unique album d'Evan Riggs "The Whiskey Poet" faisant écho au nom du groupe de l'auteur "The Whiskey Poets". Si vous ne connaissez pas cette facette de l'auteur, découvrez la ;)

Le chant de l'assassin est un des meilleurs romans d'Ellory qui m'ait été donné de lire jusqu'ici. Un roman fort sur la famille et les différends qu'elle peut engendrer et les funestes conséquences qui peuvent en découler.

Une excellente évasion livresque.

Je remercie les éditions Sonatine pour leur confiance.


LE CHANT DE L'ASSASSIN
de R.J. Ellory
Sorti le 23 mai 2019
chez Sonatine
496 pages
5/5


3 commentaires: