Followers

vendredi 28 septembre 2018

JAUNE SOUFRE 
de Jacques Bablon








Résumé :

D'un côté il y a Rafa pour qui le boulot se fait rare et qui, diplôme en poche, se voit contraint d'enchaîner des jobs merdiques. Avec sa chance insolente, il est même possible qu'une bande de cons viennent braquer la caisse de la station-service où il bosse... De l'autre il y a Warren, parti à l'autre bout du pays sur une moto volée à la recherche d'une petite sœur qu'il n'a jamais vue. Elle, c'est Marisa, une forte tête n'ayant que moyennement confiance en l'homme, et qui après avoir incendié un dépôt de nourriture et tenté d'empoisonner les animaux du zoo, ne compte vraiment pas s'embarrasser d'un frère dont elle n'a rien à faire ! Une mère excessive d'un côté, un père tué par balle de l'autre, un pactole qui tombe du ciel, un assassin qui court toujours... Tout est apparemment là pour que les retrouvailles n'aient rien d'un conte de fées et se règlent à coups de flingues...


Avis :

Jaune soufre est un court roman (192 pages) diablement efficace.
Dès les premières pages, une jeune adolescente planifie et exécute le meurtre de l'ancien compagnon violent de sa mère, pendant qu'elle est hospitalisée pour son accouchement. Lors de l'enquête, elle est logiquement lavée de tout soupçons. Des années plus tard, les enfants de l'homme assassiné réclameront vengeance.

Jacques Bablon nous livre ici un roman noir, nous décrivant des personnages violents et à la dérive avec une écriture très cinématographique.
Tous ces personnages vont se retrouver dans une histoire qui les dépasse, les enfants payant pour les erreurs de leurs parents...
Une histoire dense où les relations familiales sont au cœur du récit, que ce soit les relations mère-fils ou fraternels. Ces relations si naturelles se retrouvent ici dénaturées et douloureuses.

Jaune soufre est un polar noir qui sent le soufre (c'est le cas de le dire^^).
Une ambiance poisseuse, des personnages paumés et à fleur de peau, un mal être en épée de Damoclès, cependant un roman résolument humain avec une fin pour l'un des personnages augurant des jours meilleurs.

Ce polar est une belle découverte, condensée et rythmée que je vous conseille :)

Je remercie Lucile du blog L'oeil de Luciole dans les livres et les éditions Jigal Polar pour leur confiance ;)

JAUNE SOUFRE
de Jacques Bablon
Sorti le 08 février 2018
chez Jigal Polar
192 pages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire