Followers

jeudi 28 janvier 2021

Un os à ronger d'Antonio Lanzetta

 UN OS À RONGER 

d'Antonio Lanzetta




Résumé :

Petite frappe en marge, Vincenzo a des rêves de mafieux. Pour y croire, il a volé un chien. Mais l’animal est trop doux, trop tendre et Vinnie, finalement, préfère s’en débarrasser. Quand il recroise son pelage au bout d’une laisse quelques jours plus tard, il ne supporte pas qu’un autre que lui puisse s’en occuper. Aller au clash, voilà ce que ferait un voyou, un vrai. Ce chien, il a droit de vie et de mort sur lui, il lui appartient.



Avis : 

C'est une toute petite nouvelle que nous propose là l'auteur du roman Le mal en soi, un de mes coups de cœur de l'année 2018.
Dans cette nouvelle, l'action prend place dans une banlieue italienne où la violence règne.
Vinnie est un wannabe mafieux et aimerait être respecté, il se dit qu'avec un chien bien dressé et imposant le respect, il sera respecté lui aussi. Mais le chien qu'il vole s'avère être un vrai nounours plein d'amour, aucunement dangereux ou agressif. Du coup, Vinnie s'en débarrasse.
Quelques jours après, il reconnaît le chien qu'il a abandonné au bout de la laisse qu'une personne âgée tient. Il prend ça pour un affront et décide de récupérer le chien.

Antonio Lanzetta nous dresse un portrait de personnage détestable qui prend un animal comme une possession, un objet. Il s'en débarrasse mais ne supporte pas de le voir heureux avec un nouveau propriétaire. Il n'aime pas son chien mais a l'impression de s'être fait spolier un bien.

L'auteur a eu envie d'écrire cette nouvelle car les animaux errants sont un fléau en Italie malgré l'intervention de nombreuses associations et refuges. D'ailleurs, les fonds récoltés serviront à financer les frais vétérinaires et d’alimentation de la colonie féline dont il est le tuteur depuis quelques années, baptisée I Gatti d’Ulthar (Les Chats d’Ulthar).

Une courte nouvelle qui est tout de même percutante et qui contient les codes du thriller avec un final surprenant.

Bien sûr, j'en aurai voulu plus et j'ai été un peu frustrée mais cette nouvelle est efficace et j'ai hâte de retrouver l'auteur sur un roman avec cette plume qui le caractérise.



Un os à ronger
d'Antonio Lanzetta
Nouvelle numérique en auto-édition
15 pages
0.99€
4/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire