Followers

mercredi 3 avril 2019

SURFACE 
d'Olivier Norek









SORTIE DEMAIN DANS TOUTES LES LIBRAIRIES


Résumé :

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture.

Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier... Comment se reconstruire dans de telles conditions ?

Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier... 



Avis :

Avec ce cinquième roman, Olivier Norek, après nous avoir fait faire le tour de Paris avec la trilogie Coste et Calais avec Entre deux mondes, nous entraîne dans l'Aveyron, à Decazeville.

L'auteur se réinvente de nouveau avec ce polar loin des zones urbaines, tout en humanité, comme à son habitude, et en sensibilité.

Noémie Chastain, sa nouvelle héroïne, est une personne brisée aussi bien à l'extérieur (par sa blessure) qu'à l'intérieur (trahison de ses supérieurs et de son petit ami), mais c'est aussi une femme forte qui ne mâche pas ses mots et extrêmement douée dans son domaine professionnel.
Cette parenthèse au vert pour Noémie, qu'elle prend comme une punition, est aussi pour elle l'occasion de se reconstruire, de reconquérir son identité.

Le mot « surface », du latin superficies désigne la partie apparente d'un corps, puis une couche peu profonde (Le Robert).
La surface dans ce roman est omniprésente :
- le visage cabossé de l'héroïne , la surface exposée d'elle-même au monde extérieur.
- la surface du lac d'Avalone où apparaît le premier corps
- les secrets de ce petit village aveyronnais qui remontent à la surface

Dans notre monde très à cheval sur les apparences, Noémie est un grain de sable dans les rouages de la société et par son obstination et sa force de caractère, et en apprenant à s'accepter, elle va bousculer ses règles bien établies.

Surface est un roman très différent des autres romans d'Olivier Norek. Moins urbain déjà, la majorité de l'action se passe à Decazeville, une petite ville aux confins de l'Aveyron, réputée pour sa tranquillité où les gens se connaissent tous. Beaucoup plus de personnages également qui évoluent et interagissent autour de Noémie. Une intrigue également différente qui donne lieu à une projection dans le passé.
Et un ton qui donne plus dans le polar, le roman noir contrairement aux autres romans qui étaient pour moi des thrillers urbains sociétaux.

Surface fut une excellente lecture pour moi, notamment grâce à ce personnage féminin, avec lequel on évolue, avec ses forces et ses fêlures. Nous assistons à sa naissance, suite à sa blessure, la naissance de la nouvelle Noémie, qui n'aura de cesse de retrouver son identité perdue et sa confiance en elle. Sans être passé par son épreuve, il est facile de s'identifier à elle et d'apprécier sa force.
Par son intrigue également, dense et prenante qui nous entraîne dans une histoire qui court sur vingt-cinq ans.
Pour tous les autres personnages qui sont à la fois touchants et exaspérants.
Par la plume de l'auteur qu'on retrouve quel que soit le genre vers lequel il se tourne et par ses clins d'oeil, qu'ils soient amicaux (envers ses amis auteurs) ou aux fans (en retrouvant un personnage d'un autre roman succinctement).

Surface prend le temps de bien poser ses bases et même si cela peut paraître déroutant pour certains, le jeu en vaut la chandelle.

Je vous recommande ce nouveau roman d'Olivier Norek, qui vous fera découvrir une nouvelle héroïne très charismatique et vous entraînera dans une enquête foisonnante.

Émouvant et percutant, le nouveau Norek est bien arrivé.

Je remercie les éditions Michel Lafon et l'auteur pour leur confiance :)





SURFACE
d'Olivier Norek
Sorti le 04 avril 2019
chez Michel Lafon
424 pages
5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire