Followers

samedi 17 août 2019

L'ENGRENAGE FATAL
 d'Alice Daurel









Résumé :

Isabel, étudiante de dix-huit ans, partage sa vie entre ses études, sa famille et son petit-ami Alexander, fils d’un homme politique de premier plan. Lorsque son frère, Manolo, douze ans, tombe malade, elle découvre que ses parents n’ont pas les moyens de le faire opérer à New-York, ce qui le condamne à brève échéance. Acceptera-t-elle d’espionner le père d’Alexander pour obtenir des fonds ? Que risquerait-elle si elle était découverte ? Isabel s’engage dans une course contre la montre dont elle n’a pas mesuré les conséquences car, au fil des événements, les caractères se dévoilent et les personnalités se transforment jusqu’à commettre l’impensable.


Avis :

Une jolie surprise que ce premier roman très prometteur, avec une intrigue dense qui tient ses promesses de bout en bout et conserve une ambiance oppressante avec un suspense savamment dosé.

L'histoire : Isabel, une jeune femme vit une vie harmonieuse avec sa famille et son petit ami, fils d'un des deux candidats à la Présidence.
Son frère tombe gravement malade et doit absolument se faire opérer à New-York dans les plus brefs délais, mais l'opération est hors de prix et Isabel et les parents font tout ce qu'ils peuvent pour lever les fonds.
Un jour, un policier contacte Isabel pour espionner le père de son petit ami, soupçonné de nombreux trafics et de meurtres. Malgré le terrible dilemme qui la tiraille, accepter cette proposition lui permettrait d'obtenir les frais nécessaires à l'opération qui pourrait sauver la vie de son frère, mais accepter et être découverte pourrait faire plonger Isabel et sa famille dans les pires ennuis et éventuelles représailles...

Sur ce pitch, l'auteure m'a conquise avec ce thriller qui semble alléchant s'il tient la route.
Alors oui, l'auteure nous offre un thriller qui tient la route avec de nombreux rebondissements, on ne s'ennuie pas un instant, l'intérêt du lecteur reste intact du début à la fin.

Cependant, j'ai trouvé que l'auteure avait abordé une histoire trop dense pour le nombre de pages du roman...
Du coup, il y a beaucoup d'ellipses narratives, qui font passer les personnages d'une situation inconfortable à une autre sans qu'on sache vraiment le pourquoi du comment, alors qu'avec quelques pages de plus, ça aurait gagné en cohérence...

J'ai eu comme une impression que l'auteure voulait tabler sur le rythme avant tout, mais, du coup, omettait des détails importants pour ne pas se perdre en développements qui risquaient de plomber l'ambiance mais qui auraient été nécessaires malgré tout.
Je n'ai pas besoin qu'on me prenne par la main pour tout m'expliquer de A à Z mais certains rebondissements m'apparaissaient capillotractés.

Une autre faiblesse du roman pour moi réside dans les dialogues entre personnages, que j'ai trouvés un peu trop simplistes au vu des situations auxquelles ils sont confrontées...

Une fois que ces deux bémols sont révélés, L'engrenage fatal demeure un thriller très fréquentable avec une intrigue solide et captivante, avec une plume fluide.

Une bonne découverte pour une évasion livresque captivante.

Je remercie l'auteure pour sa confiance et sa très grande patience... (toutes mes excuses).

L'ENGRENAGE FATAL
d' Alice Daurel
Sorti le 15 juin 2018
en auto -édition
357 pages
4/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire