vendredi 16 février 2018

RILLON 
de Jacques-Yves Martin









Résumé :

Rillon, un village bien tranquille et isolé de la Bourgogne. Et pourtant, quand Sylvain Oversteim découvre le corps décapité et éviscéré du frère du maire, le gendarme est loin d'imaginer les secrets que renferme cette campagne inhospitalière, où chaque habitant préfère se taire pour oublier le passé... quitte à ce qu'il les rattrape sauvagement.



Avis :

Après Sans Droit Ni Loi et Ode à Caïssa, j'ai eu un énorme plaisir à retrouver la plume de Jacques-Yves Martin avec un tout nouveau duo d'enquêteurs.

Nous avons ici affaire à un polar rural avec un choc de cultures. Des gendarmes de la ville enquêtant sur un meurtre dans un petit village d'un peu plus de 200 habitants. Un village où tout le monde se connaît et où chacun garde ses secrets bien enfouis.
Sylvain Oversteim et Rubio Arengo, le duo d'enquêteurs, débarquent à Rillon et découvrent un meurtre horrible. Oversteim va "infiltrer" une communauté de chasseurs, persuadé que le meurtrier est l'un d'entre eux...
D'autres meurtres vont se succéder, révélant un crime tu, vieux de trente ans ...

Rillon est un polar très prenant, palpitant avec des personnages forts et une intrigue superbement ficelée. Comme à son habitude, l'auteur va droit au but et nous livre un polar addictif et très bien rythmé, nous menant volontairement vers de fausses pistes et nous mettant dans la peau des enquêteurs, nous évoluons pas à pas dans l'enquête avec eux...

Rillon a de nombreux thèmes très forts : la pédophilie, la vengeance, la communauté rurale et ses habitudes, les préjugés de la ville envers la campagne, les secrets enfouis, ... Tous ces thèmes cohabitent et nous livrent un polar tendu et extrêmement bien écrit.

Jacques-Yves Martin me surprend de livre en livre et mérite amplement d'être lu par le plus grand nombre.

Je vous conseille vivement, si ce n'est déjà fait, de découvrir cet auteur et son univers.

Je remercie l'auteur pour son très joli présent :)

RILLON
de Jacques-Yves Martin
Sorti le 10 décembre 2017
en auto-édition
230 pages



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire