Followers

vendredi 8 mars 2019

INTERVIEW DE
 SACHA ERBEL



BIBLIOGRAPHIE

L'emprise des sens (roman, 2016)
"22, les v'là" (nouvelle, 2018)
"S.O.S. Armor" (nouvelle, 2018)
Le projet Nonoss : Le Nonoss d'or (jeunesse, 2018) 
L'ombre de Nola (roman, 2019)







1/ Peux tu te présenter en quelques mots : ton parcours et univers ?
 
Mon nom c'est Sacha, je suis mariée, pas d'enfant. Juste un chat ! Il s'appelle Guizmo ! Je suis
fonctionnaire de police depuis 26 ans. J'ai travaillé dans différents commissariats à Paris jusqu'en 1998. Ensuite, je suis allée à la Brigade Anti-Criminalité de nuit de Paris. Depuis 2002, je suis au Service de la Protection où j'assure la protection rapprochée de personnalités politiques et civiles, français ou étrangers. En 2015, je décidé d'aller sur les bancs de la faculté de médecine René Descartes à Paris pour étudier la criminologie. Je suis passionnée par l'étude du comportement des criminels en série depuis des années. J'ai lu beaucoup de livres sur le sujet, et puis je me suis dis que je voulais aller voir plus loin dans la psychopathologie. J'ai fait ça alors que je travaillais à côté. Et donc, depuis janvier 2016, je suis diplômée en criminologie appliquée à l'expertise mentale. J'avoue que ça m'aide bien pour créer un tueur psychopathe ! Lol !

Mon univers, le cinéma, les thrillers (livres et films), David Bowie avec son atmosphère parfois
psychotique à souhait.
J'aime aussi l'univers héroïque Fantasy, les histoires de sorcellerie au Moyen âge. Et au cinéma,
j'avoue et j'assume, j'aime aussi les films d'amour ! Bon ça va quoi ! Mdr !
ndlb (note de la blogueuse) : et voilà j'imagine maintenant une psychopathe en train de faire ses au revoir à son homme sous les applaudissements des badauds... la perte de crédibilité ^^
                                                                                                                                                                                                        
                                                                                                                                                                                                                                                                        

2/ Comment t'es venue ton envie d'écrire ?
 
Mon envie d'écrire est venue au fil de mes lectures ! Plus je lisais, plus je me disais que j'aimerais avoir l'imagination pour écrire un thriller ! Oui, c'est un thriller que je voulais écrire, d'entrée !
Et puis un jour, encouragée par mon mari, j'ai poussé les barrières de ma timidité, de mes
complexes, et je me suis lancée. Je voulais voir si j'étais capable d'écrire une histoire du début à la fin. Et j'ai pris tellement de plaisir à inventer mon histoire et mon tueur en série ! Mdr !
J'ai su que j'avais trouvé ma passion. Si on m'avait dit qu'en plus j'aurais la chance et la grande joie d'être publiée, je ne l'aurais pas cru une seconde ! Pourtant, quand j'ai eu terminé, je me suis dis que la cerise sur le gâteau, ce serait d'être publiée. Alors j'ai osé rêver de ça ! Je n'ai rien lâché, et au bout de trois ans j'ai trouvé une maison d'éditions qui m'a donné ma chance. Et l'Emprise des Sens a vu le jour (Éditions La Liseuse).
                                                                                                                                                                       
                                                                                                                                                                                          

3/ Qu'évoque pour toi la Nouvelle-Orléans pour qu'elle soit un lieu si emblématique de tes deux
premiers romans ?
 
Je ne sais pas. Lol ! La Nouvelle-Orléans, c'est dans mes tripes ! J'adore cet endroit. L'atmosphère y est si particulière. Le quartier français, ses balcons en fer forgé, ces gens qui viennent faire la fête dans ce microcosme au milieu de l'Amérique puritaine. Cette partie de l'Histoire de France que je connaissais mal finalement. Le Vaudou, une religion que j'ai découverte tant, en allant là-bas que dans mes recherches. C'est fascinant, et ça t'emporte dans un univers mystique ponctué de folklore et de superstition encore maintenant. Une lectrice m'a dit un jour qu'elle avait l'impression que la Nouvelle-Orléans était un personnage à part entière dans l'Emprise des Sens. J'ai été très touchée.
La Nouvelle-Orléans, quand on y va, elle s'imprègne, on la respire ! J'adore quoi ! Mais je crois que t'as compris ! Mdr !
                                                                                                                                                                                                                                                                                           
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

4/ Tu écris du thriller très noir et assez sanglant, as-tu envie de te lancer dans un autre genre
littéraire ?

Des projets dont tu peux nous parler ?
 
C'est vrai ! (là je fais ma tête de psychopathe) J'aime le thriller, le noir, le sang, mais pas gratuit. Le pourquoi du comment m'intéresse en premier. Les histoires glauques où l'on regarde par un trou de souris en se disant, « je ne serai jamais comme ça, je suis quelqu'un d'équilibré ! », mais en même temps, le côté voyeur que l'on a tous, à mon sens, me plaît aussi. Pourtant, la frontière entre ce que l'on est et ce que l'on pourrait devenir est si mince ! Ce qui nous différencie d'un tueur psychopathe, par exemple, c'est la morale. Cette morale qui balayée par eux à un moment de leur vie, suivant leur vécu et la force psychique dont ils décident ou non de faire preuve face à ce qu'ils ont pu endurer étant enfants ! Voilà pourquoi j'aime le thriller ! Mais je n'ai pas répondu à ta question!lol

J'ai aussi écrit un livre pour enfants avec une de mas amies, Emma Cooper : « Le Projet Nonoss ».
J'ai bien rigolé à écrire cette histoire courte !

J'ai aussi dans un tiroir un début de roman fantastique pour ados plutôt ! Quatre amies aux origines bien étranges, de la magie noire, des pouvoirs hors normes pour.... sauver le monde ! Rien que ça !
J'ai très envie de continuer à l'écrire !

Et j'ai aussi commencé un thriller d'anticipation sur une secte et un projet efficace mais terrifiant afin de mettre fin aux agissements de cette secte.
Celui que j'écris actuellement, est encore un thriller. Le héros est un peu fantasque, mais l'histoire reste... sanglante!Mdr

Sans oublier L'ombre de Nola qui paraîtra le 29 mars chez Eaux Troubles Éditions.
                                                                                                                                                                      
                                                                                                                                                                       

5/ As-tu des rituels d'écriture, si oui, lesquels ?
 
Des rituels d'écriture ? Pas du tout ! J'écris où je peux, quand je peux ! Dans une voiture, une salle d'embarquement d'aéroport, dans un bar, dans le canapé, dans mon lit,... ! Partout ! En revanche, j'aime bien qu'il y ait un bruit de fond, même si je n'écoute pas.
L'essentiel, c'est que je puisse au moins poser mon ordinateur sur mes genoux !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               
6/ Quels sont tes auteurs de prédilection ?
 
Edgard Poe et ses histoires extraordinaires. C'est là que j'ai eu le coup de foudre pour le sordide !
Caleb Carr avec L'aliéniste a fini de me convaincre. Maxime Chattam, Henri Lœvenbruck, Patrick Bauwen. J'adore les lire, c'est un vrai moment d'évasion pour moi !
                                                                                                                                                                                        
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        
7/Quelle est la question que tu voudrais qu'on te pose et qui ne vient jamais ?
 
J'ai déjà eu cette question, mais pour le coup, on ne me l'a toujours pas posée ! Donc, pour rester cohérente, je dois te répondre de la même façon, étant donné qu'elle n'est toujours pas venue ! Tu me suis ??? Mdr !
ndlb: oui, oui, laisse-moi le temps de prendre une aspirine ^^

La question que j'aimerais qu'on me pose, c'est « si tu avais un pouvoir magique, ce serait lequel et pourquoi ? »
Alors tu as peut être une 9e question pour moi, ma Delphine ? lol


 
8/ Un mot de la fin ?
 
Sur le prochain roman ? On change d'univers puisqu'on va rencontrer Eugène Terredefeu, qui vient d'arriver à Plymouth, petite ville de la côte Est des États-Unis. Il veut recommencer sa vie.
Pourquoi ? Muhahaha !!! Tu crois pas que je vais te le dire !
(ndlb : mince, raté grrr^^)
Il était pompiste en France, il devient libraire à Plymouth. Toujours le costume trois pièces, il
déteste les phrases mal construites. Il est passionné par les romans noirs avec le détective privé à l'ancienne son chapeau et son trench à la Bogart. Un meurtre horrible vient d'avoir lieu. Sa curiosité l'amène à enquêter à « sa manière », en parallèle d'une agent du FBI avec un secret, un jeune policier misogyne et arrogant avec un secret. Les découvertes qui vont suivre montreront à Eugène Terredefeu que le pire est encore à venir ! Aller ! J'y retourne du coup ! Eugène m'attend!lol

Je suis très heureuse et honorée que tu m'aies choisie Delphine, pour l'interview de cette journée du 8 mars.
Et si je devais recommander un livre, ce serait « La Servante Écarlate » de Margaret Atwood. Ce roman dystopique est paru en 1985, et pourtant il fait tellement écho à notre société actuelle sur certains points, de façon peu rassurante, c'est vrai, mais ce bouquin m'a pris aux tripes. Je vous le conseille. La série télé n'en est pas moins fabuleuse. Et le film de 1990 tourné par un homme, est plutôt génial.
Alors un grand merci à toi ma Delphine et à Mes Évasions Livresques.
Des gros bisous. 


            (attentats capillaires en cascade depuis cette première rencontre ma poulette ^^)


MERCI BEAUCOUP SACHA POUR AVOIR RÉPONDU A  L'INTERVIEW :)
 

2 commentaires: