Followers

dimanche 28 février 2021

Mort à vie de Cédric Cham

 MORT À VIE 

de Cédric Cham









Résumé :
Lukas coule une vie tranquille aux côtés de Camille et de leur fille Léana. Jusqu’au jour où tout vole en éclats : il est interpellé, et dans la foulée mis en garde à vue pour homicide involontaire... Voulant protéger son frère Eddy, Lukas va endosser une lourde faute qui n’est pas la sienne. Un choix terrible ! Pris dans cette spirale infernale, il se retrouve placé en détention provisoire. Fiché, numéroté. Écrou 52641. Ici, il va tenter de survivre entre Rudy et Assane, ses compagnons de cellule, dans un univers dont il ignore tout. Il va aussi devoir affronter Moussa et ses sbires... De l’autre côté des barreaux, Eddy, entouré d’une faune interlope, s’enfonce toujours davantage… Chacun construit sa propre prison. Personne n’y échappe…


Avis :
Cédric Cham est devenu un auteur chouchou pour moi dès la lecture de son premier roman, La promesse. Une plume percutante, dynamique, réaliste et qui n'hésite pas à frapper où ça fait mal. Et jusqu'ici, il ne m'a jamais déçue, j'attends donc ses romans avec impatience.
Mort à vie ne déroge pas à la règle. Il happe le lecteur dès le premier chapitre et ne le lâche pas jusqu'à la dernière page.
Le roman nous présente Lukas, un homme bien sous tout rapport, marié à Camille et papa d'une petite Léana, qui se fait arrêter sur son lieu de travail et interroger pour un homicide involontaire avec délit de fuite. Lukas accepte d'endosser la responsabilité de ce crime, sachant délibérément qu'il va gâcher sa vie familiale et professionnelle pour protéger son frère, Eddy, qui vit aux antipodes de Lukas, en traînant avec des personnes louches et vivant de menus larcins et consommant de la drogue quotidiennement.
Le lecteur se demande vite pourquoi Lukas sacrifie sa vie pour une personne qui, de toutes façons, gâche la sienne.

La thématique principale de Mort à vie est la culpabilité. Lukas est pris dans un étau cruel : il culpabilise pour une ancienne histoire avec Eddy et trouve normal de se sacrifier pour lui et il culpabilise de laisser de côté sa vie familiale pour un choix qu'il a fait, sans consulter Camille.
Le lecteur se demande ce qu'il a bien pu se passer dans le passé pour se sacrifier alors qu'Eddy, bien loin d'apprécier ce sacrifice, de se mettre au vert, ou même simplement de venir le voir, s'enfonce dans sa vie de petit bandit, se drogue de plus en plus et crache sur son grand frère...

Cédric Cham nous dépeint un monde carcéral, réaliste, brutal. Il nous montre à quel point un homme ressort broyé du système carcéral entre la déshumanisation de l'être qui ne devient qu'un numéro et les divers actes qu'il devra faire pour se faire respecter et s'en sortir.
Mort à vie est un roman très noir où chaque personnage est dépeint de façon qu'on se sent vite concerné par son sort qu'on l'apprécie ou non. La construction du roman est assez oppressante car on alterne entre la vie carcérale à l'ambiance anxiogène et la vie à l'extérieur où une épée de Damoclès plane au-dessus des personnages.
La fin du roman est glaçante et montre cruellement à quel point Lukas a changé, et pas sa vie...

J'ai vraiment apprécié la noirceur de ce roman qui ne m'a laissé aucun répit du début à la fin tant il était addictif et prenant. Une vraie claque et j'en redemande!

Je remercie les éditions Jigal pour leur confiance.



Mort à vie
de Cédric Cham
Sorti le 15 septembre 2020
Aux éditions Jigal
320 pages
19€
4.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire