Followers

vendredi 27 novembre 2020

Noir côté cour de Jacques Bablon

 NOIR CÔTÉ COUR

 de Jacques Bablon







Résumé :

Paris. Un immeuble ancien avec une cour pavée. Cinq étages. Fin de semaine calme. Si ce n’est que… Que la grosse fête au quatrième chez ces trentenaires bien dans leur époque tourne mal. Qu’au premier, un des deux Lettons de passage dans la capitale a pris un éclat de grenade GLI-F4 dans le dos et saigne comme un bœuf. Que l’homme du deuxième qui a accueilli une sans-papiers ne rêve que de la baiser. Que la belle étrangère sait particulièrement bien calmer les ardeurs des hommes qui se croient tout permis. Que le jeune du cinquième connaît tout des horreurs commises par le salaud du deuxième et qu’il ne va pas en rester là. Que l’importateur de pistaches qui habite au troisième a pris une balle dans la tête. Mais qui pourrait affirmer que dans ce nid de vipères l’amour ne pourrait pas éclore ?

 

Avis :

C'est le deuxième roman de l'auteur que je lis et deux fois que ces polars comportent une couleur et en fouillant sa bibliographie, j'ai vu que c'était un peu sa marque de fabrique tout comme des polars courts mais très efficaces.

Tout part d'une fuite dans un immeuble de cinq étages à Paris. Une fuite qui occasionne des dégâts au troisième où on découvre un meurtre. On va petit à petit découvrir chaque locataire et leurs petits travers.

On va surtout suivre Galien Rivière, le locataire du cinquième, fils du propriétaire, oisif ou fainéant, que son père cherche à expulser par tous les moyens. Un personnage principal  qui n'inspire pas spécialement la sympathie.

En très peu de pages, l'auteur nous offre une intrigue efficace, avec une galerie de personnages, qui offrent des petites intrigues et traite de nombreux thèmes comme les migrants, le chômage, la vengeance, le harcèlement, la violence policière lors des manifs, les black blocs et leurs débordements...

Beaucoup de thèmes d'actualité, qui vu le nombre de pages, sont malheureusement survolés, plus pour décrire tel ou tel personnage que pour émettre un avis dessus.

Noir côté cour vous fera passer un bon moment de par son intrigue resserrée et l'efficacité de ce polar, tirant clairement sur le roman noir.

Je lirai d'autres romans de l'auteur car j'aime sa plume minimaliste et sans avoir de coup de cœur, je ressors à chaque fois ravie de ma lecture. 

Je remercie les éditions Jigal pour leur confiance. 


NOIR CÔTÉ COUR

de Jacques Bablon

Sorti le 15 septembre 2020

chez Jigal

176 pages

17€

4/5  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire