mardi 2 mai 2017

Tu as promis que tu vivrais pour moi 

de Carène Ponte

 

 

 

Résumé :
Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l'homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l'intention de se contenter de paroles en l'air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 


Avis :
Un feel-good book qui ne galvaude pas cette catégorie. Sur un postulat qui semble jouer sur le pathos, Carène Ponte nous livre un roman pétillant, plein d'optimisme et rafraîchissant.
Quel bonheur de faire une pause avec un tel roman qui nous donne le sourire.
J'ai adoré le sujet de base: Marie, récemment décédée, a laissé sa meilleure amie, Molly, inconsolable. Quelques jours après son enterrement, elle reçoit un courrier de Marie... 12 enveloppes, une pour chaque mois avec à chaque fois un défi, un an pour changer de vie...
D'abord toute chamboulée, Molly se prend au jeu et va radicalement changer de vie ...
Je me suis vite attachée aux personnages plein de charme et aux situations plus ou moins cocasses.
Après Un merci de trop, Carène Ponte nous livre un roman sur l'amitié et le pouvoir de changer de vie, où parfois juste un coup de pouce, une impulsion permet d'ouvrir un éventail de possibilités :)
Je vous le conseille fortement pour un moment de détente plein d'humour :)

Merci à Netgalley et aux éditions Michel Lafon de m'avoir permis de lire ce roman qui fait du bien...
Tu as promis que tu vivrais pour moi
de Carène Ponte
Sortie le 1er juin 2017
chez Michel Lafon
216 pages

#CarènePonte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire