lundi 15 janvier 2018

JUSTE APRÈS LE VAGUE 
de Sandrine Collette
 
 
 
 
 
Résumé :

Une petite barque, seule sur l’océan en furie.
Trois enfants isolés sur une île mangée par les flots.
Un combat inouï pour la survie d’une famille.

Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île.
Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.



Avis :

Que cette lecture fut éreintante... Sandrine Collette nous plonge dès la première page dans une ambiance de fin du monde avec une famille survivante, isolée dans leur maison entourée d'une étendue d'eau désespérément infinie et qui ne cesse de monter...

Au bout de quelques jours, le père décide de partir sur une embarcation vers un El Dorado, les hautes terres, car l'eau ne cesse de monter, aucun secours en vue et la nourriture se raréfie. Seulement voilà, ils sont onze et ne peuvent emmener que huit personnes sur le bateau. Le cruel dilemme se révèle le lendemain pour les trois laisser pour compte... avec la question qui les taraude : pourquoi eux?

Dès lors, tout est question de survie... Pour la famille et son périple en mer et pour les trois enfants qui voient l'eau monter inexorablement... Personne ne sera épargné psychologiquement, ils vont tous vivre des moments très durs...

Au travers de ce roman, on vit une cruelle aventure, oppressante et le lecteur plonge totalement dans le roman, avec toute l'empathie qu'il peut ressentir pour les divers personnages.
Un roman dur, extrêmement anxiogène et totalement brillant.
Sandrine Collette a le don de jouer avec les nerfs du lecteur et de le secouer totalement.
La psychologie des personnages est extrêmement bien développée et le décor parfaitement planté. On ne s'ennuie pas, de nombreuses péripéties rythment le récit.

J'ai cependant trouvé la fin un peu précipitée et légèrement frustrante mais cela reste une excellente évasion livresque.

Je remercie les Éditions Denoël et Babelio pour la découverte de ce roman et me réjouis de pouvoir échanger prochainement avec l'auteure sur ce récit original et qui prend totalement aux tripes.


JUSTE APRÈS LE VAGUE
de Sandrine Collette
Sortie : le 18 janvier 2018
aux Éditions DENOËL
302 pages
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire