mercredi 6 décembre 2017

Le ROCHER 
d’Élisa Sebbel









Résumé :

5 mai 1809, cinq mille soldats de l’armée napoléonienne sont déposés sur l’île déserte de Cabréra. Parmi eux, vingt et une femmes, dont une jeune cantinière de dix-huit ans qui vient juste de perdre son mari. Sur tous les visages, la même question : les a-t-on abandonnés à leur propre sort sur ce rocher aride ?
Le lecteur vivra avec Angélique ce drame oublié de notre histoire. Il partagera son quotidien, ses émotions, ses moments de joie, de tristesse, de peur, de doute, d’espoir et de désespoir. Il expérimentera la faim, la soif, le froid, la violence mais aussi des instants de bonheur immense, un amour qui emportera la raison et tous les sens et redonnera une raison de lutter, des moments exceptionnels d’amitié, de tendresse, de bonté humaine, il découvrira les ressources inattendues de l’humain quand tout semble perdu… Attrapée entre deux hommes, Angélique l’emportera dans le tourbillon de sa vie. Inspiré de faits réels, ce roman est troublant de vérité.


Avis :

Je suis totalement sortie de ma zone de confort en découvrant ce roman. Le roman historique baigné de romance est loin d'être mon genre de prédilection... mais ma curiosité et la proposition de l'auteure m'ont dirigée vers ce roman et ce fut une bien belle surprise...

Elisa Sebbel a effectué un travail monumental de recherche sur l'époque napoléonienne et arrive à nous transporter dans cette ère sans difficulté. Ce roman tragique, avant tout, nous narre la dure condition des prisonniers sur une île, abandonnés à leur triste sort, affamés et blessés pour une bonne partie d'entre eux. Nous suivons cette histoire du point de vue d'Angélique, jeune femme, récemment veuve, qui va prendre en main son destin et tenter à tout prix de survivre parmi une population masculine blessée et dominante.

Ce roman donne la part belle aux femmes, notamment à Angélique, contraintes de se battre à tout moment pour ne pas subir leur condition de femme...
Angélique est un personnage torturé, soumis mais qui est paradoxalement déterminé à survivre...

Je suis plus mitigée sur le personnage dans le domaine de la romance où je l'ai trouvée trop indécise et soumise à sa situation bien que je comprenne qu'elle avait tout à perdre en agissant sur un coup de tête...

Mis à part ce petit bémol, Le Rocher est un très beau roman tragique et très réaliste, grâce au fabuleux travail d'archives effectué par l'auteure, et qui m'a permis de découvrir un pan de notre Histoire que je ne connaissais pas...
Une jolie évasion livresque très instructive :)

LE ROCHER
d’Élisa Sebbel
Sorti le 28 octobre 2017 (numérique) et le 05 décembre 2017 (papier)
en auto-édition
296 pages

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire