dimanche 16 décembre 2018

L'AFFAIRE ROSE KELLER 
de Ludovic Miserole








Résumé :

Rose Keller est au chômage depuis plus d’un mois. Elle est réduite, en ce dimanche de Pâques du 3 avril 1768, à mendier sur la Place des Victoires à Paris. En acceptant de suivre, pour un écu, un jeune homme soigneusement habillé qui a besoin de quelqu’un pour un peu de ménage dans sa maison d’Arcueil, elle ne peut se douter qu’elle se dirige tout droit vers l’enfer. Elle ne sait pas encore que l’homme qui vient de l’engager n’est autre que Donatien Alphonse François de Sade, celui qu’on surnommera « le divin marquis »…


Avis :

L'affaire Rose Keller est le premier tome d'une trilogie sur les affaires qui ont mené à la perte du marquis de Sade.

Dans cette exofiction, Ludovic Miserole s'est extrêmement documenté sur Sade et les affaires de l'époque pour nous livrer un roman d'une extrême noirceur au réalisme glaçant.

J'ai beaucoup aimé ce roman car j'ai pu apprendre plein de choses sur cet homme énigmatique et sulfureux qui élevait le sadisme comme art, en ayant une apparence d'homme normal, bien né. Les scènes de tortures sont saisissantes, montrant la barbarie de cet homme qui n'avait pas de considération pour ses proies, sans être montrées à outrance. Elles sont décrites, certes, mais dans les faits uniquement, plaçant le lecteur comme témoin de ces abus.

Ce roman est à la fois un roman noir, un polar et un roman historique dépeignant la société et le contexte politique de l'époque.
L'asservissement que les personnes riches exerçaient sur les pauvres est largement décrit également.

La majorité des personnages du roman ont existé et leurs faits sont avérés. Certains personnages ont été ajoutés pour fluidifier l'aspect roman du livre.

En fin de roman, l'auteur nous livre, en annexe, des extraits d'archives, jusqu'ici inédits, renforçant le réalisme du roman.

Un roman passionnant de bout en bout qui se lit comme un thriller historique tout en nous glaçant de façon particulière, sachant que les faits sont réels.

Ludovic Miserole a une plume très fluide et maîtrise parfaitement son sujet, une très jolie découverte d'auteur à suivre :)

Je remercie French Pulp Éditions pour leur confiance :)

Roman lu dans le cadre du prix du Balai d'Or 2019.

L'AFFAIRE ROSE KELLER
de Ludovic Miserole
Sorti le 13 septembre 2018
chez French Pulp Éditions
410 pages 

vendredi 14 décembre 2018

L'INSTINCT DES INNOCENTS 
de Mélanie Taquet








Résumé :

Leila, Adèle, Ben, Magalie et Madame Ronchin : un voyage dans la psyché et les souvenirs, une immersion dans l'amour, les blessures et la violence. Un périple plein d'humanité qui ne vous laissera pas indemne. Inclus notamment "L'ultime voyage de la Rose", nouvelle finaliste du concours des éditions Epoints et Librinova 2016 "Des nouvelles pour voyager".
Réédition 2018 : découvrez un récit exclusif, "le voleur d'enfance".


Avis :

Voici un recueil de nouvelles fort intéressant qui s'attache à la psyché de personnes ordinaires.
Au travers des 6 nouvelles du recueil, le lecteur va découvrir la fragilité de l'être humain face à l'émotion notamment, le lien tenu qui peut mener de l'équilibre à la folie, de victime en bourreau, ...

Des histoires dramatiques joliment contées, l'auteure arrive en très peu de pages à provoquer beaucoup d'émotions chez le lecteur et surtout à narrer des histoires qui ne créent pas de frustration à la fin de chacune.

Le lecteur est très vite embarqué dans ces nouvelles dont le style est très efficace. Que des histoires poignantes dont le déroulement va happer le lecteur et le surprendre, l'émouvoir ou le révolter...

J'ai eu une préférence pour deux de ces nouvelles qui m'ont particulièrement émues : celle de Madame Ronchin et d'Adèle. Des personnages qui ne laissent pas indifférents...

Un recueil à découvrir pour faire le plein d'émotions avec cette auteure qui est vraiment très forte pour manipuler le lecteur vers un dénouement qu'on ne soupçonne pas...

Une évasion livresque qui ne laisse pas indemne...
 
 

L'INSTINCT DES INNOCENTS
de Mélanie Taquet
Sorti le 02 mai 2016 (réédité en 2018)
chez Librinova
50 pages

jeudi 13 décembre 2018

JOACHIM 
de Cétro








!!! COUP DE CŒUR ... RIEN DE MOINS !!!

Résumé :

Tous les dix ans environ, des vagues d'enlèvements touchent un petit village.
Des enfants disparaissent sans qu'aucune piste, jamais, ne mène à un coupable.
Lucas, son frère Sam et sa petite sœur Emmy sont témoins de phénomènes terrifiants.
Né des ténèbres, de la haine et du rejet, il est de retour.




SORTIE EN NUMÉRIQUE AUJOURD'HUI


Avis :

Attirée par cette magnifique couverture et ce pitch intrigant, je me suis jetée avec délectation sur ce roman, le dernier en date de l'auteur Cétro, ô combien prolifique.

J'avais déjà lu cet auteur mais à voir son rythme de sorties de romans, je pensais naïvement que la qualité devait en pâtir (préjugés quand tu nous tiens...), mais pas du tout... tout le contraire même, tant ce roman est une pépite bouleversante, effrayante et pleine d'humanité dans un univers très sombre...

L'auteur réussit à distiller une ambiance caverneuse et anxiogène dans son récit qui nous happe dès le début sans nous perdre un seul instant...
Une ambiance caractérisée par le côté horrifico-fantastique du roman, mais attention, Joachim n'est pas que ça...

Si cet aspect est bien présent, Joachim est aussi un roman sur l'amitié entre gamins, amenés à se soutenir dans les bons comme les mauvais moments. Tout d'abord les gamins d'une fratrie, qui dans l'adversité, vont se révéler bien plus soudés qu'ils ne pouvaient l'imaginer et bienveillants les uns envers les autres. Un équilibre vital dans cet univers.
L'amitié entre gamins que tout oppose également car la différence est aussi un thème important de ce roman. La différence dans tous les sens du terme, qu'elle soit visible, idéologique, sociétale ou culturelle...

Enfin, Joachim est une ode à l'amour : parental, filial, fraternel, amical, amoureux, ... et à la vie, à ce lien ténu qui nous éloigne de la solitude et de la folie, voire de la haine.

Ce roman m'a totalement bouleversée : j'ai frissonné, ragé contre la cruauté des gens, j'ai été émue par l'innocence perdue de ces gamins qui ne demandaient rien d'autre que de grandir en vivant des expériences de leur âge...

Je vous recommande très fortement ce roman, certaines scènes seront difficiles, certes, horribles même, mais quelle puissance des mots utilisés et de cette immersion totale dans cet univers.

Une véritable réussite que je vous invite à découvrir...


JOACHIM
de Cetro
Sortie le 13 décembre 2018
en auto-édition
328 pages 


lundi 10 décembre 2018

LA MAIN DE L'EMPEREUR, TOME 2 d'Olivier Gay








Résumé :

Les guerres koushites sont finies mais l’Empire ne connaît toujours pas la paix. Les barons profitent de la situation pour se rebeller, et la corruption règne au sein de la capitale. Aux côtés du jeune duc Gundron, Rekk reprend du service. Il peut toujours compter sur les femmes de sa vie, Bishia et Dareen, pour le guider dans la bonne direction.
Mais est-ce vraiment la bonne ? Pour protéger ceux qu’il aime, le Boucher est prêt à tout.


Avis:

Après avoir découvert le premier tome au mois de juin ( http://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/2018/06/la-main-de-lempereur-d-olivier-gay.html ), que j'avais adoré, je me suis lancée avec délectation dans ce second tome qui a tenu toutes ses promesses.

Combats, manipulations, trahisons, loyauté, sexe, sang, vous retrouverez tout ça dans ce second tome qui s'appuie bien plus sur la complexité des personnages et des relations qu'ils entretiennent entre eux. De vieux amis qui deviennent ennemis, des trahisons venant de proches, des manipulations en tout genre et des combats épiques, La main de l'empereur vous offrira tout ça.

J'ai beaucoup aimé ce second tome qui est bien plus axé sur la personnalité de Rekk, sur ses sentiments et ses principes... Bien que tout en haut de la pyramide de guerre, le Boucher n'est-il qu'un pantin?

Un roman de fantasy qui vous embarquera dès les premières pages jusqu'au final. Rekk, la main de l'empereur, vivra encore maintes tragédies, rien ne lui sera épargné.
A la fin de ce diptyque, c'est à un Rekk désabusé et encore plus taciturne que le lecteur aura affaire... pour commencer le diptyque des Épées de glace, saga initiale dont la main de l'empereur était la préquelle.

Olivier Gay insuffle une nouvelle fois une bouffée épique grâce à un rythme soutenu et même si quelques péripéties sont prévisibles, j'ai été bluffée jusqu'au bout par cette énergie que les personnages et l'histoire ont provoqué chez moi...

Un diptyque à découvrir pour tout amateur de fantasy ou ceux qui veulent commencer en "douceur"...

Je remercie Bragelonne pour sa confiance :)

LA MAIN DE L'EMPEREUR, tome 2
d'Olivier Gay
Sorti le 17 octobre 2018
chez Bragelonne
456 pages

samedi 8 décembre 2018

LA DISSONANTE MÉLODIE
 DES SOUVENIRS 
de Mélanie Taquet








Résumé :

Paris, le 24 Décembre.
Aurélien, golden boy à la Défense, rate son train qui devait l’amener fêter Noël avec ses proches. C’est alors que dans le hall de la gare de Lyon résonne une mélodie, un morceau qu’il sait avoir déjà entendu. Qui est cette mystérieuse femme qui joue ?
En acceptant de l’accompagner le temps d’un morceau, Aurélien est loin de se douter que cette rencontre va changer sa vie...


Avis :

Il fait froid, il fait moche et vous avez envie de douceur? Cette nouvelle est faite pour vous :)

En effet, dans cette nouvelle de moins de 60 pages, l'auteure, Mélanie Taquet, que j'avais découverte avec son roman Reste aussi longtemps que tu voudras, insuffle chez le lecteur une bouffée d'humanité et de fraîcheur.

Au début, je pensais lire une autre romance de Noël acidulée, mais pas du tout. L'auteure nous livre une histoire plus profonde pleine d'introspection et de remise en question sur les choix de vie que l'on a pu faire et le droit à la rédemption...

Le tout est enveloppé dans une multitude de sentiments que l'on ressent envers les deux personnages principaux du roman. Alors qu'il paraît évident que l'un peut offrir bien plus à l'autre, on se retrouve vite surpris par l'apprentissage que les deux protagonistes vivront cette nuit de Noël et que chacun a à offrir à autrui.

Une petite pépite qui se lit très vite, une bulle de douceur dans ses moments de tourment, une plume précise et fluide... un très agréable moment de lecture à découvrir en ce mois de décembre.

Je remercie Mélanie Taquet pour sa confiance :)

LA DISSONANTE MÉLODIE DES SOUVENIRS
de Mélanie Taquet
Sortie le 07 décembre 2018
chez Librinova
56 pages

mardi 4 décembre 2018

ESCAPE BOOK  : 
LE DIRIGEABLE DU PROFESSEUR 
de Frédéric Dorne








Résumé :
Vous êtes pris au piège !

Enfermé à l'intérieur d'un zeppelin transformé en laboratoire, vous n'avez aucun moyen de sortir et la salle de commandes est complètement bloquée. Le savant fou, à l'identité tenue secrète, ne cesse de tester votre logique et votre sang-froid. Vous allez devoir redoubler d'ingéniosité pour lui échapper, et espérer vous en sortir vivant !

Logique implacable, esprit d'analyse, sens de l'observation... aucun doute : vous allez devoir être meilleur que le Professeur pour espérer vous échapper.


Avis :
Les éditions 404 ont lancé une collection d'escape books bien diversifiée : de l"univers Minecraft, à celui des zombies, de Sir Conan Doyle, de Lovecraft, du space opera, ...
Ici, nous sommes dans un univers Steampunk, en 1889.
Ces escape Books sont inspirés des Escape Games, les jeux d'évasion grandeur nature qui font fureur.

Vous incarnez un narrateur qui se retrouve bloqué dans un lieu. Pour vous échapper, vous devez explorer les différentes salles, chercher des indices, résoudre des énigmes pour débloquer certaines situations et espérer sortir vivant ! Le carnet de notes vous servira à récolter vos indices, et vous donnera aussi des petits coups de main. Prenez garde, car il n'y a qu'une seule façon de s'en sortir, il faudra donc être plus malin que celui qui vous a enfermé ici...

Dans Le dirigeable du professeur, nous incarnons un agent spécial au service de Sa Majesté, la Reine Victoria.
Agent hors pair formé dans les domaines de l'espionnage, des technologies de pointe et de l'infiltration. Notre mission est d'infiltrer le Relempago: dirigeable de guerre redoutable aux mains du baron Nubar, capitaine espagnol qui refuse l'amnistie signée.

Une fois à bord, l'exploration commence et vous allez évoluer de pièce en pièce afin de trouver des indices pouvant vous aider à mener à bien votre mission. Faites les bons choix et réfléchissez bien car de mauvais choix peuvent très vite conduire à votre mort...

J'avais déjà lu/fait celui se passant dans l'univers zombie : Prisonnier des morts, du même auteur où j'avais survécu^^ Là, je n'en suis pas sortie indemne mais j'ai passé un super moment et ce concept de livre me permettra de relire le livre et de faire des choix différents pour survivre cette fois :)

Le côté narratif de l'histoire fait environ la moitié de l'ouvrage, le reste étant des annexes qui analysent les divers indices et actions qu'on est amené à mener...
D'où l'importance de bien se référer aux pages indiquées dans le récit et que l'auteur et la maison d'édition indiquent les bonnes pages. Dans cet escape book, j'ai noté une erreur de référence dès la page 9 (erreur de 2 pages, certes, mais comme cela fait partie du concept de base, la rigueur est de mise^^).

Une lecture ludique qui m'a fait passer un très bon moment :)

Je remercie les éditions 404 et Babelio Masse Critique pour leur confiance :)

ESCAPE BOOK : LE DIRIGEABLE DU PROFESSEUR
de Frédéric Dorne
Sorti le 06 septembre 2018
chez 404 Editions
272 pages

lundi 3 décembre 2018

PROMENONS-NOUS DANS CE BOIS
 de Nele Neuhaus 




Résumé :

Un camping-car prend feu en pleine nuit, au milieu de la forêt. À l'intérieur : un homme carbonisé. Le commissaire Bodenstein et sa collègue Pia Sander découvrent vite qu'il s'agit d'un meurtre, bientôt suivi par d'autres, dans la même petite ville. Des gens sans histoires, qui de toute manière n'avaient plus longtemps à vivre. Quel intérêt de les supprimer maintenant ? L'enquête ramène les deux inspecteurs quarante ans en arrière, à l'été 1972, lorsque le meilleur ami de Bodenstein, Artur, disparut sans laisser de traces. Un traumatisme d'enfance dont le commissaire ne s'est jamais remis, et une histoire que beaucoup auraient préféré oublier. Un lien semble exister entre les meurtres récents et la disparition de ce petit garçon, jamais élucidée. Visiblement, le meurtrier n'a pas fini de faire taire ceux qui pourraient parler. Pour l'arrêter, un seul moyen : découvrir ce qui s'est vraiment passé à l'époque, là-bas, dans ce bois?


Avis :

Ce roman policier est aussi un suspense psychologique.
Un roman puzzle aux intrigues denses et divergentes qui finissent par converger en un point commun.

Dans ce roman policier, nous retrouvons le commissaire Bodenstein et sa collègue Pia Sander, personnages récurrents de l'auteure dont les intrigues se passent dans une petite ville en Allemagne.

Quand ce roman commence, le commissaire Bodenstein est sur le point de prendre une année sabbatique lorsqu'un meurtre est perpétré. Un camping car a pris feu avec un homme à l'intérieur. S'ensuivent plusieurs meurtres ayant pour point commun de tous vivre dans le petit village de Ruppertshain et d'être plus ou moins des connaissances du commissaire.

Avec une plume sobre, Nele Neuhaus nous plonge dans un univers où la jalousie, l'adultère et les amitiés trahies vont côtoyer un contexte socio-économique difficile, la xénophobie et l'immigration.

Je suis assez mitigée pour cette lecture car j'ai aimé l'intrigue qui nous plonge dans un passé enfoui avec de nombreux secrets, les relations bien développés des personnages (principaux et secondaires), et les thèmes développés.
J'ai eu plus de mal avec le ton qui est assez froid, la façon de passer d'un paragraphe à un autre à des personnages et situations différents.
Et le rythme du roman me rappelant bien que Derrick est allemand, si vous voyez ce que je veux dire ...

Un roman agréable qui mérite de lui laisser un temps de lecture convenable (vous ne le lirez pas en deux jours...), dont l'intérêt grandit au fil du roman car l'intrigue s'étoffe de page en page.
Mon plus grand bémol restera le rythme qui a rendu cette lecture laborieuse en ce qui me concerne...

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.

PROMENONS-NOUS DANS CE BOIS
de Nele Neuhaus
Sorti le 10 octobre 2018
chez Calmann Levy Noir
544 pages