dimanche 21 octobre 2018

JUSTE DE L'AUTRE COTE DE LA MER 
d'Ingrid Thobois












Résumé :

Lilia et Medhi, 15 ans, des jumeaux qui ont grandi dans l'Atlas marocain, se retrouvent livrés à eux-mêmes dans les rues de Tanger. De l'autre côté du détroit de Gibraltar, l'eldorado européen attire Mehdi comme un aimant. Mais pour Lilia, il est hors de question de risquer sa vie pour un miroir aux alouettes...


Avis :

Avec toute la poésie qui habite le récit, Ingrid Thobois décrit dans ce roman jeunesse, la difficile et rude escapade de Lilia et Mehdi, deux jumeaux, arrachés à leur mère sous des prétextes fallacieux, qui se retrouvent séquestrés dans un atelier clandestin avant d'être livrés à eux-mêmes.

Ce roman parle de la place des femmes dans un pays régi par les hommes : la mère des jumeaux qui se retrouve dépossédée de tout et contrainte de laisser ses enfants à son frère suite à une campagne calomnieuse à son encontre. Nous avons également le personnage de Mariam, femme qui n'a jamais eu son mot à dire dans sa vie et qui va reprendre son destin en main.
Et enfin, le personnage de Lilia, jeune fille qui garde la tête sur les épaules malgré les obstacles et qui fera tout pour redresser et aider son frère qui sombre peu à peu...

Le roman parle également des migrants avec sa dure réalité. Si beaucoup voient l'Europe comme un nouvel eldorado, peu arrivent vivants à destination et survivent sur place. Ayant pour beaucoup conscience de cet état de fait, de nombreuses personnes tentent l'aventure avec plus ou moins de réussite...

Juste de l'autre côté de la mer est un roman dur et poignant pour les jeunes à partir de 14 ans.
La fin ouverte du roman laisse beaucoup de questions en suspens et nous laisse un peu dans l'expectative... ce que je trouve difficile à appréhender dans un roman jeunesse.

Une bonne lecture poignante :)

Je remercie Babelio et les éditions Bayard Jeunesse pour leur confiance.

JUSTE DE L'AUTRE COTE DE LA MER
d'Ingrid Thobois
Sorti le 19 septembre 2018
chez Bayard Jeunesse
275 pages

vendredi 19 octobre 2018

PAR OMISSION 
d'Erin Kelly













Résumé :

Ne restez pas dans le noir
Au cours d’une éclipse totale de soleil, un jeune couple voit sa vie bouleversée : témoin d’un viol, Laura et Kit ont décidé de témoigner. Quitte à mentir par omission pour être sûrs que l’agresseur de Beth finira en prison. Mais Beth, rejetée par tous, s’est peu à peu immiscée dans leur existence. Et son agresseur, depuis quinze ans, crie vengeance.
Terrifiés, Laura et Kit ont déménagé, changé de nom. Aujourd’hui, Laura est enceinte de jumeaux. Quand Kit, en bon chasseur d’éclipse, s’absente pour les îles Féroé, elle sombre dans l’angoisse. Elle sait qu’elle a eu raison de témoigner au procès. Mais elle n’est pas la seule à avoir menti. Quelque chose lui a échappé. Une chose qu’elle n’aurait jamais pu deviner et qui, aujourd’hui, menace de tout faire s’effondrer.



Avis :

Erin Kelly s'est fait connaître en France avec la série Broadchurch, un bijou britannique de suspense.

Par omission est un thriller qui explore la thématique, jusqu'ici peu développée, des chasseurs d'éclipses. Pour ma part, c'était un sujet que je ne connaissais pas et dont je n'imaginais même pas l'existence et cet aspect du roman m'a beaucoup appris et fasciné.

Mais, Par omission est surtout un thriller psychologique où les deux personnages principaux, Laura et Kit, ont vécu un événement traumatisant en 1999 lors d'une éclipse, et se débattent toujours avec les conséquences en 2015.

Pourquoi?

Parce que le doute s'est immiscé suite à la duplicité des personnages, qu'ils soient internes ou externes au couple. Les mensonges, qui pouvaient sembler anecdotiques, ont enchaîné des catastrophes en cascades.
Par une narration alternée des deux personnages principaux en 1999-2000 et en 2015, Erin Kelly permet au lecteur de voir les conséquences d'un événement qui petit à petit se dévoile pour se livrer au lecteur, qui va de surprise en surprise jusqu'à la fin...

Par omission est un excellent thriller qui manipule le lecteur grâce à des personnages savamment développés et intrigants et à des situations ambiguës pouvant semer le trouble.

Le seul hic pour moi a été le rythme. Autant, le livre se lit à une vitesse étonnante, autant j'ai peiné quelquefois face à la lenteur dans la progression du récit.
En ayant la globalité du roman, beaucoup de ces longueurs étaient nécessaires pour le dénouement, cependant, même si ma lecture se faisait rapidement, j'avais hâte qu'on entre dans le vif du sujet à plusieurs reprises.

Par omission est donc pour moi une très bonne lecture et si vous êtes comme moi, accrochez-vous à la lecture même si vous y voyez des longueurs car le jeu en vaut la chandelle ;)

Je remercie les éditions Bragelonne pour leur confiance :)

PAR OMISSION
d'Erin Kelly
Sorti le 12 septembre 2018
chez Bragelonne
480 pages

mercredi 17 octobre 2018

ALMA 
de Cizia Zykë








Résumé :

Une petite fille aux étranges pouvoirs vient au monde. Autour d'elle, c'est l'Espagne du Moyen Âge, barbare autant que raffinée, à la fois religieuse et brutale, où la reine Isabelle la Catholique s'apprête à chasser tous les Juifs du royaume.
La petite Alma, celle qui parle avec Dieu, deviendra-t-elle le guide dont son peuple a besoin, ou bien sera-t-elle comme tant d'autres balayée par le vent mauvais de l'Histoire ?
L'épouvante se mêle au comique, les destins s'enchevêtrent, aussi grandioses que pitoyables, dans un récit haletant, à la force d'une légende.



Avis :

Dernier roman de Cizia Zykë, Alma est comme son testament d'écrivain - décédé en 2011, nous livrant toute la richesse de son talent de conteur.
Précédé d'une préface écrite par Thierry Poncet qui fut un compagnon d'aventures de l'auteur, je vous invite à la lire avant le roman afin de découvrir les circonstances qui ont mené l'auteur à écrire ce conte et pour comprendre la personnalité de l'auteur qui sera le conteur d'Alma.

En effet, Alma est un conte, un conte cruel, certes, mais adouci par l'humour de l'auteur.

Nous suivons Alma, jeune fille juive, ayant miraculeusement échappé au massacre de sa famille dans la première année de sa vie et qui atterrit chez sa tante à Séville où elle évolue dans une communauté juive aimante.

Seulement, nous arrivons en 1492, année du décret de l'Alhambra, édit de l'expulsion des Juifs d'Espagne et le quotidien d'Alma et de ses proches va se retrouver totalement chamboulé, notamment avec l'arrivée du Grand Inquisiteur, Tomas de Torquemada.

Alma est une jeune fille avec d'étranges pouvoirs dont celui de parler avec Dieu et ce conte va nous raconter son parcours de sainte dans un monde d'horreurs et de violences.

Alma est un beau conte historique où l'horreur des faits se mêle à la légèreté du conteur. Une histoire bouleversante terriblement actuelle sur de nombreux points, narrée avec la plume talentueuse de l'auteur qui nous embarque dans un récit palpitant.

Une jolie découverte bien que glaçante que je vous invite à découvrir à votre tour :)

Je remercie la masse critique de Babelio et les éditions Taurnada pour l'envoi de ce roman :)

ALMA
de Cizia Zykë
Sorti le 6 septembre 2018
aux Editions Taurnada
210 pages

mardi 16 octobre 2018

PIRANHAS 
de Roberto Saviano








Résumé :

Naples, quartier de Forcella. Nicolas Fiorillo vient de donner une leçon à un jeune homme qui a osé liker des photos de sa copine sur les réseaux sociaux. Pour humilier son ennemi, Nicolas n'est pas venu seul, il s'est entouré de sa bande, sa paranza : ils ont entre dix et dix-huit ans, ils se déplacent à scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité et la violence. Leurs modèles sont les super-héros et les parrains de la camorra. Leurs valeurs, l'argent et le pouvoir. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, mais une vie ordinaire comme celle de leurs parents. Justes et injustes, bons et mauvais, peu importe. La seule distinction qui vaille est celle qui différencie les forts et les faibles. Pas question de se tromper de côté : il faut fréquenter les bons endroits, se lancer dans le trafic de drogue, occuper les places laissées vacantes par les anciens mafieux et conquérir la ville, quel qu'en soit le prix à payer.




Avis :

Gallimard a sorti ce roman en littérature blanche dans sa collection du monde entier. Pourtant, la couleur de ce roman est noire indéniablement...

Roberto Saviano, dix ans après avoir dénoncé sur la mafia dans Gomorra, revient avec une sorte de suite romancée. De son titre original, La parenza del bambini (la parenza est aussi bien un bateau de pêche qu'un groupe de personnes formant une famille loyale), le roman sort en France sous le titre Piranhas, ces petits poissons voraces attaquant en groupe.

Malgré son quotidien chamboulé depuis la sortie de Gomorra et d'Extra Pure (le romancier est menacé de mort et vit sous protection depuis et ne se déplace pas sans garde du corps), Roberto Saviano nous livre, certes, une fiction, mais basée sur des faits réels : les bandes d'enfants formant des gangs, avides de pouvoir et de reconnaissance.

En effet, dans Piranhas, nous suivons le périple de Nicolas et de sa parenza, formée d'enfants de dix à seize ans, qui profite que les anciens soient en prison pour prendre le contrôle du marché et former leur propre mafia.
Un récit terrifiant... Voir ses enfants, à peine sorti de l'enfance, se prendre pour des adultes criminels, étant sans pitié, même entre eux.
Des enfants qui veulent tout immédiatement, sans attendre, sans vision réelle de l'avenir car ils savent tous qu'ils peuvent mourir d'un jour à l'autre et le plus terrifiant est qu'ils n'ont pas peur de mourir... Ils vivent intensément chaque moment comme si c'était le dernier, s'impliquant dans des délits de plus en plus dangereux, peu importe le prix à payer tant que le délit rémunère...

Un récit glaçant et bouleversant qui ne nous épargne rien... Les premières pages sont à la limite du voyeurisme mais avec la globalité du roman, on se dit que ce n'était que le début d'une morbide escalade...

Les gangs d'enfants se généralisent malheureusement, même s'ils ne sont pas aussi organisés que dans ce roman, les faits divers regorgent de violences commises par des jeunes de plus en plus précoces.

Un roman qui fait peur et qui nous informe à la fois. On peut crier au voyeurisme, je n'y ai vu, personnellement, que fiction et information.

Une lecture dure et marquante, une belle incursion de Roberto Saviano dans la fiction, certes pas parfaite, mais instructive.

Je le conseille à un public averti ;)

 « -Pour devenir un enfant j'ai mis dix ans. Pour te mettre une balle dans la tronche je mettrai pas plus d'une seconde. »

PIRANHAS
de Roberto Saviano
Sorti le 04 octobre 2018
chez Gallimard
Collection : Du Monde Entier
368 pages 

dimanche 14 octobre 2018

LA MORT SELON TURNER 
de Tim Willocks








Résumé :

Lors d'un week-end arrosé au Cap, un jeune et riche Afrikaner renverse en voiture une jeune Noire sans logis qui erre dans la rue. Ni lui ni ses amis ne préviennent les secours alors que la victime agonise. La mère du chauffeur, Margot Le Roux, femme puissante qui règne sur les mines du Northern Cape, décide de couvrir son fils. Pourquoi compromettre une carrière qui s'annonce brillante à cause d'une pauvresse ? Dans un pays où la corruption règne à tous les étages, tout le monde s'en fout. Tout le monde, sauf Turner, un flic noir des Homicides. Lorsqu'il arrive sur le territoire des Le Roux, une région aride et désertique, la confrontation va être terrible, entre cet homme déterminé à faire la justice, à tout prix, et cette femme décidée à protéger son fils, à tout prix.



Avis :

Une très belle claque que ce thriller très noir se passant en Afrique du Sud.

Turner se pose en personnage intègre, droit dans ses bottes et totalement incorruptible.

Ce thriller utilise tous les codes du western :
L'étranger venant défendre une cause perdue dans une communauté totalement corvéable au "seigneur" du coin bien qu'ils ne soient pas forcément d'accord avec ses agissements.
De nombreux duels et des tours de force où les personnages se respectent quel que soit leur côté...

Chaque personnage a ses raisons d'agir comme il le fait et campe sur ses positions quoi qu'il arrive...

J'ai vraiment eu un coup de cœur pour le personnage de Turner, héros dont on sait peu de choses finalement mais dont la force de caractère impose le respect et l'empathie.

Très cinématographique, ce roman entraîne le lecteur du début à la fin dans une quête de justice éperdue dans un monde où l'injustice arrive toujours à ses fins.

La mort selon Turner est un roman très noir où les morts se succèdent au nom de l'entêtement des deux parties. Une sorte de combat entre le Bien et le Mal, même si le Mal, ici représenté, n'est pas manichéen mais cherche juste à défendre son intérêt.

Un roman haletant, prenant et rythmé qui vous entraînera par son souffle puissant. Un drame en trois actes, totalement hypnotique et épique.

Une lecture que je vous recommande vivement bien sûr :)

Je remercie les éditions Sonatine pour leur confiance :)


LA MORT SELON TURNER
de Tim Willocks
Sorti le 11 octobre 2018
chez Sonatine
380 pages

jeudi 11 octobre 2018

LE DERNIER FESTIN
 de Fabio M. Mitchelli








SORTIE NATIONALE AUJOURD'HUI
 DANS LES LIBRAIRIES

Résumé :

Clarisse est morte. Elle ouvre les yeux sur son corps mutilé, entouré par la police scientifique qui s’affaire sur la scène de crime de son propre meurtre, quelque part sur une route de montagne des Alpes françaises… Elle va se remémorer les heures qui ont précédé sa mort, afin de confondre son meurtrier. Des indices portent à croire qu’un tueur, recherché par la police depuis des années serait dans la région…

Trouver son meurtrier une fois mort, le seul moyen d’accéder au repos éternel…



Avis :

Le dernier festin regroupe « La trilogie des verticales » parue aux éditions Ex-æquo entre 2010 et 2012 : La verticale du fou, A la verticale des enfers et La verticale du mal-Le dernier festin.

Ce triptyque est original en prenant un parti pris non conventionnel, celui de la victime qui suit l'enquête pendant qu'il est en instance dans une sorte de purgatoire.

L'écriture est efficace et très poétique plongeant le lecteur dans une réalité froide et violente tout en le menant à une alternative onirique et poétique.

Cette trilogie nous emmène dans une enquête avec une multitude de victimes entre Lyon et Los Angeles, dont le lien va se rétrécir au fil des découvertes et rebondissements.

Une trilogie certes sanglante mais surtout psychologique, dans laquelle nous pénétrons dans les tréfonds des âmes de certains protagonistes.

Le dernier festin est une œuvre intrigante et angoissante dans laquelle les monstres sont plus ou moins visibles et dans laquelle la locution latine "Homo homini lupus est" (L'homme est un loup pour l'homme) prend tout son sens...

J'ai dévoré cette trilogie qui m'a passionnée avec l'incursion de deux personnages s'inspirant de deux serial killers célèbres. Une sorte de docufiction qui nous transporte dans une enquête déroutante, haletante et surprenante avec un final des plus inattendus.

Une jolie découverte que ces premiers écrits de Fabio M. Mitchelli, auteur depuis notamment de La compassion du diable, Une forêt obscure et Le tueur au miroir.

Je vous conseille donc cette immersion angoissante dans l'univers de l'auteur pour une frissonnante évasion livresque :)

Je remercie les éditions French Pulp pour leur confiance.

LE DERNIER FESTIN
de Fabio M. Mitchelli
Sorti le 11 octobre 2018
chez French Pulp Editions
Collection : Angoisse
382 pages
 

mardi 9 octobre 2018

POINT MANGAS



Bonjour :)

J'avais envie de vous parler des derniers mangas que j'avais lus. Un petit peu de tout dans cette sélection : de la romance, du thriller, du polar, de l'horreur et du fantastique ;)

Je vais vous donner le résumé de chacun et un bref avis dessus ;)

MOI QUAND JE ME REINCARNE EN SLIME , sorti chez Kurokawa le 09 novembre 2017 de Fuse, Taiki Kawakami et Mitz Vah
Résumé :
Satoru, employé de bureau lambda, se fait assassiner par un criminel en pleine rue. Son histoire aurait dû s'arrêter là, mais il se retrouve soudain réincarné dans un autre monde sous la forme d'un Slime, le monstre le plus faible du bestiaire fantastique. Le voilà équipé de deux compétences uniques : " Prédateur ", lui permettant de récupérer les aptitudes de ses adversaires, et " Grand Sage ", grâce à laquelle il acquiert une compréhension aiguë de son environnement. Mais même muni de ces armes, ses chances de survie semblent cependant limitées...

Avis bref :
Ce manga baigne dans le fantastique farfelu, on y croise le bestiaire du fantastique habituel : Gobelins, dragons, ... Beaucoup d'humour pour passer un bon moment :)



MONKEY PEAK, sorti le 08 février 2018 chez Komikku éditions de Koji Shinasaka et Akihiro Kumata
Résumé :
L'horreur est au bout du chemin !
Un suspense mortel et terrifiant dans un endroit isolé où personne ne vous entendra crier !!

Un suspense mortel et terrifiant dans un endroit isolé où personne ne vous entendra crier !!
Pour resserrer leurs liens, les employés d'une entreprise pharmaceutique participent à une randonnée en montagne. L'air rafraichissant et la nature magnifique accompagnent les marcheurs. Mais à la nuit tombée, une horrible tragédie vient les secouer : ils se font attaquer férocement par un singe géant armé d'une machette ! Quelle est la raison des assauts cruels et répétés de l'animal ? Est-ce la légendaire créature démoniaque du "Pic du Singe' ? Pour le moment une seule chose compte : SURVIVRE !!

Avis bref :
On est dans le survival pur et dur. Un groupe de personnes tente d'échapper à une créature qui les décime les uns après les autres... Mais le danger peut aussi venir de l'intérieur du groupe... à qui se fier?
Une bonne surprise pour un manga prenant qui arrive à vous ménager le suspense :)


LOVE HOTEL PRINCESS, sorti le 02 novembre 2017 chez Pika Éditions de Ema Toyama
Résumé :
Leila Watanuki est une élève brillante et admirée de tous qui cache un compromettant secret : elle vit dans un love hotel tenu par sa famille.
Un jour, elle tombe nez à nez dans une suite de l’établissement avec un de ses camarades de classe, Owaru Sangatsu ! Pour protéger son secret, la jeune fille va devoir obéir à ce véritable sadique qui lui impose un odieux chantage… Sa première condition : le laisser vivre au love hotel avec elle !
Mais pour Leila qui n’a aucune expérience avec les garçons, son quotidien avec Owaru, libéré et habitué des flirts, s’annonce des plus embarrassants…

Avis bref:
Ce manga est une comédie romantique, proche d'une chick-lit où une jeune fille tente de cacher par tous les moyens le milieu dans lequel elle vit pour sauver les apparences dans son lycée où elle a un statut de popularité très élevée. Beaucoup d'humour et d'amour aussi, un bon moment frais de détente ;)

MALÉDICTION FINALE, sorti le 14 juin 2018 chez Komikku Éditions de Jun Watanabe
Résumé :
Leurs destins sont liés... par la Mort !
Angoisse et Horreur dans la veine du film Destination Finale !

Sept étudiants qui viennent de finir l'université reviennent d'un voyage pour célébrer la fin des cours. Mais ils heurtent quelque chose d'étrange sur la route : une créature ayant le corps d'un bœuf, mais un visage humain !! Ils viennent en fait de tuer un "Kudan', une créature mythologique japonaise qui est censée faire le bien.
Peu après ce drame, un des étudiant voit la créature dans un rêve au cours duquel il apprend qu'il n'a plus qu'une semaine à vivre. Il n'y prête pas attention, mais 7 jours après, l'horloge d'un parc s'abat sur lui mystérieusement et le tue. Sa petite amie subit le même sort la semaine suivante. Les survivants comprennent alors qu'une terrible malédiction s'est enclenchée et que son issue leur sera fatale. Comment vont-ils y échapper ?

Avis bref :
De l'horreur dans ce manga avec une mystérieuse malédiction décimant une par une les personnes ayant croisé le Kudan. Au-delà de cette mystérieuse créature mythologique à laquelle ils vont tenter d'échapper, certains vont découvrir des liens avec leur passé.
Je n'ai lu que le tome 1 pour le moment mais il m'a beaucoup intrigué :)


TALENTLESS, sorti le 06 juin 2018 chez Doki Doki de Looseboy et Iori Fururya
Résumé :
Dans une école bâtie sur une île perdue au beau milieu de l'océan... De jeunes gens doués de super-pouvoirs, les Prodiges, suivent un entraînement intensif qui doit les aider à affronter une terrible menace appelée "les ennemis de l'humanité". Une nouvelle élève débarque parmi eux, Nana, et se prétend capable de lire dans les pensées des gens. Un jour, elle reçoit un SMS : pour épargner des millions de vies, elle doit assassiner un de ses camarades... Derrière cette jeune fille a priori inoffensive se cacherait-il une redoutable meurtrière de super-héros ?

Avis bref:
Très intrigant ce premier tome où des aspirants super héros se forment afin de vaincre les "ennemis de l'humanité". L'arrivée d'une nouvelle élève va chambouler cet équilibre, surtout quand elle assassine un de ses camarades de classe. Qui est-elle? Que veut-elle?
Un suspense teinté de fantastique :)

CHIMÈRES, sorti le 07 mars 2018 chez Doki Doki de Kaili Sorano
Résumé :
À la recherche d'un ami disparu, Luca est bien loin d'imaginer ce qui l'attend dans les bas-quartiers de la mégalopole. Sa meilleure piste l'amène la nuit devant un cabaret, où il est roué de coups. Grâce à l'aide de la belle Yue et de l'intrigant Long Chen, deux artistes marginaux, Luca retrouve la trace de son ami, prostré dans un appartement, ivre de rage et couvert d'écailles de lézard : il est une des nombreuses victimes de la maladie de la Chimère... Un mal que connaît bien Long Chen, qui cache en lui un terrible secret. Ensemble, ils décident de braver les dangers de la nuit pour retrouver l'origine du mal et essayer de trouver un remède...

Avis bref:
Une aventure trépidante sur une mystérieuse épidémie touchant la population des bas quartiers. Luca va décider avec l'aide de deux personnes intrigantes de trouver l'origine de cette maladie et de trouver un remède pour sauver son ami, touché par la maladie.
Très bien rythmé et énigmatique, on a envie de poursuivre pour le charisme des personnages et avoir le fin mot de cet étrange mal ne touchant que les bas quartiers...


DOUBLE ME, sorti le 16 juin 2017 chez Ankama Éditions de Miki Makasu

Résumé :
Aiko et sa meilleure amie Eri passent tout leur temps à tchater sur le réseau social Double.Me. Elles parlent de tout mais surtout de Dosan, un beau lycéen dont les deux amies sont amoureuses. Hélas, Eri meurt. Aiko, profondément touchée par la disparition de son amie, voit la nouvelle application de Double.Me s'activer : une I.A imite Eri. Aiko se laisse alors emporter par ses dialogues virtuels, mais jusqu'à quel point... ?

Avis bref:
Un thriller mâtiné d'anticipation sur une IA remplaçant les personnes décédées pour aider les survivants à faire leur deuil en douceur...
A cela s'ajoute le mystère du meurtre d'Eri où les apparences peuvent être bien trompeuses...
N'ayant lu que le premier tome, j'ai du mal à me faire un avis concret mais je suis assez intriguée pour lire le 2e tome :)


WONDERLAND, sorti le 10 janvier 2018 chez Panini Manga de Yuo Ishikawa

Résumé :
Yukko, une étudiante sans histoire, se réveille un matin pas plus grande qu'un pouce. Lorsque ses parents se font dévorer par leur chat, elle comprend avec horreur que tous les gens de son quartier ont subit le même sort, devenant ainsi la proie des animaux bien plus grands queux. Avec son chien Poko, Yukko décide de partir chercher de laide. Au cours de son périple, elle rencontre Alice, une mystérieuse guerrière qui parle une langue étrange. Ensemble, elles vont tenter de survivre dans ce monde hostile et de découvrir la raison de leur état.

Avis bref :
Charmée par la couverture, j'avoue ne pas avoir lu le résumé avant de craquer ^^
Une aventure fantastique au suspense grandissant avec des dessins magnifiques et un univers original, j'adhère totalement :)


FAIRY TALE, BATTLE ROYALE, sorti le 04 juillet 2018 chez Doki Doki de Soraho Ina

Résumé :
Régulièrement harcelée par ses camarades, Aoba découvre par hasard un étrange contrat : ce dernier stipule qu’un de ses vœux se réalisera si elle accepte un pacte, ce qu’elle fait sans tarder pour mettre un terme à ses soucis. Mais la jeune fille se retrouve alors propulsée dans un monde étrange et lugubre. Horrifiée, elle est accostée par un zombie évoquant la célèbre Alice des contes de fées, qui lui annonce que son monde est désormais le sien avant de tomber en poussières ! Peu après, un autre zombie se lance à l’attaque...
Aoba parviendra-t-elle à survivre dans ce monde où les morts-vivants peuplent les contes de fées ?

Avis bref :
Le titre m'a d'abord intriguée, un mix de deux franchises très connues. La couverture est magnifique aussi, et hop le voilà rejoindre ma PAL.
Encore un suspense teinté de fantastique et de mystères avec de très beaux dessins et une histoire captivante, je me suis régalée :)


SILENCER, sorti le 26 avril 2018 chez Komikku Éditions de Shô Fumimura

Résumé :
Shizuka est une jeune policière aussi intelligente que douée avec un revolver. Son prénom qui signifie "silence' en japonais et son habilité à manier les silencieux lui ont valu le surnom de "Silencer'. En stage dans la police de New York pendant deux ans, Shizuka est en mission de couverture en tant que prostituée pour neutraliser un chef de la pègre, ce qu'elle réussit brillamment.

De retour au Japon, elle est mise de côté par sa hiérarchie qui voit en elle un élément gênant. Elle est transférée au "Bureau de la sureté', un placard ou elle a pour coéquipier Iba, un homme bourru et sexiste qui a plein de contacts dans le milieu criminel. Leurs missions se limitent aux personnes âgées atteintes de démence et aux chats coincés dans les arbres.

Devant un tel ennui, Shizuka et Iba cherchent de vrais cas et ils se retrouvent à enquêter sur un cas de traite de jeunes filles par les nord-coréens qui les enlèvent et en font des esclaves sexuelles avant de les tuer. Les deux policiers parviennent à sauver un groupe de jeunes filles mais on apprend que Shizuka elle-même a un passé trouble avec cette dictature et que celui-ci semble la poursuivre encore aujourd'hui...


Avis bref:
Du pur polar avec une héroïne badass qui ne recule devant rien pour parvenir à ses fins. Une critique sociétale et politique en toile de fond pour des aventures policières musclées non teintées d'humour :)


IGAI, THE PLAY DEAD/ALIVE, sorti le 06 juillet 2016 chez Glénat de Tsukasa Saimura

Résumé :
Et si la zombification, tout comme la rage, vous rongeait peu à peu par crises répétées ? Pourriez-vous tuer un zombie, sachant qu'il pourrait redevenir votre petite amie dans quelques minutes ? Que feriez-vous, si votre meilleur ami vous poursuivait avec une batte à la main, en vous traitant de zombie ?

Avis bref :
Avec ce manga, on plonge dans le pur survival-horreur avec un rythme très dynamique. L'originalité de ce manga est le fait que les infectés reviennent à leur état normal par alternance sans aucun souvenir de ce qu'ils ont pu faire quand ils sont zombifiés. Dur dans ces cas là d'anéantir les infectés. Les survivants vont donc se diviser en deux clans : ceux qui veulent exterminer les infectés "à mi-temps" pour assurer leur survie et ceux qui vont chercher un remède pour sauver leurs amis.