Membres

mercredi 19 février 2020

LES LECTURES "JEUNESSE" DE 
MES ÉVASIONS LIVRESQUES




Résumé :

Méfiez-vous des secrets qui dorment...

Dans une vieille malle du grenier, Emma trouve une drôle de poupée dans un coffret ouvragé. Que fait-elle là ? Et surtout, pourquoi lui ressemble-t-elle tant ? Intriguée, la jeune fille la rapporte dans sa chambre. Mais bientôt une voix sinistre s'insinue dans ses pensées et une ombre menaçante pèse sur ses proches... Convaincue d'avoir affaire à un jouet maléfique, Emma saura-t-elle se libérer de son emprise ?


Avis :

Après avoir abordé dans le premier tome de la Trouille Académie les fantômes et les créatures monstrueuses légendaires, Bernard Puard explore dans ce second tome les objets possédés, la malédiction et la magie vaudoue.

Les personnages sont totalement différents du premier tome ainsi que l'histoire. Le seul lien est la Trouille Académie où Emma se rendra après avoir épuisé tous les recours étant en sa possession.

J'ai bien aimé cette histoire, bien que je ne sois pas la cible de base, où je me suis posée beaucoup de questions sur le mystère entourant le roman. L'histoire est bien ficelée et les nombreux rebondissements créeront quelques frissons à vos enfants, comme vous avez pu trembler en lisant des R.L. Stine, enfants.

L'objet livre est toujours aussi beau avec une sublime couverture et des illustrations représentant parfaitement les situations du récit.

Une intrigue forte et intrigante, des accidents et disparitions inquiétantes pour les frissons et quelques thèmes légèrement abordés mais intéressants pour la jeunesse comme l'écologie avec la pollution de l'usine du père d'Emma, le dépassement de soi, les secrets de famille et la rébellion de l'adolescente face à sa famille, affirmant ses choix et sa personnalité.

Et une autre fiche en relation avec la peur en fin de livre.

Je remercie les éditions Poulpe Fictions pour leur confiance et pour cette belle découverte.
 

 
LA TROUILLE ACADEMIE : LA BOÎTE MALEFIQUE
de Bertrand Puard et Claudia Petrazzi
Sorti le 06 février 2020
chez Poulpe Fictions
168 pages
9.95€
4/5

mardi 18 février 2020

COUPABLE? 
de Laurent Loison








Résumé :


Scottsdale, Arizona.
A la suite d'un cambriolage qui a tourné au drame, le mari de Julia a succombé à ses blessures. Tandis que le meurtrier est rapidement appréhendé et incarcéré, la famille tente en vain de se remettre de cette perte. Désespérée, Julia est prête à tout pour voir le meurtrier de son mari condamné à mort... Le combat s'engage alors entre l'avocate commis d'office Kenza Longford et cette veuve déterminée à obtenir justice. Dans cette lutte, la jeune avocate devra faire face à ses propres démons.
Garges-Les-Gonesse, France.
Ivan est prêt à tout pour intégrer le gang des Frères de Sang. Le rite d'intronisation ? Faire un gros coup. Pour prouver sa valeur, Ivan n'hésite pas. Au prix de lourdes conséquences.
Quel est le lien entre ces deux affaires, entre ces deux destins brisés ? Les fils s'entrecroisent, entre coups bas, rage et désespoir.




Avis :

Laurent Loison nous revient avec ce quatrième roman, très en forme, après un détour par l'auto-édition pour Chimères, son troisième roman.

Ici, fini le thriller sanglant et glauque, l'enquête avec ses rebondissements, l'auteur s'attaque au thriller judiciaire en étudiant scrupuleusement les rouages de Dame Justice en détricotant tous les fils d'un procès : j'ai notamment beaucoup apprécié la façon dont les jurés sont choisis pour le procès par les avocats, suite au tirage au sort...

On passe de la France aux États-Unis où deux cambriolages se déroulent mal. Si le premier mène Ivan à une certaine rédemption, le second risque de mener Patrick au couloir de la mort. En effet, l'homme qu'il cambriolait est mort suite à une lutte entre le voleur et le propriétaire. Était-ce un accident en situation de légitime défense ou un meurtre prémédité? La veuve, Julia, folle de douleur, va tout faire pour mener le meurtrier de son mari à la mort, tandis que Kenza Longford, avocate commis d'office va s'efforcer à retracer le passé mystérieux de son client afin de lui éviter la peine de mort, même si pour cela, elle devra se confronter à son propre passé...

Coupable? est mon premier coup de cœur de l'année, qui évoque les thèmes des armes à feu, du système carcéral, de l'équité de la justice, de la peine de mort et de la rédemption.

L'auteur ne prend aucun parti pris sur ces thèmes et laisse aux lecteurs le soin de réfléchir sur ces sujets épineux.

En plus d'être un thriller judiciaire, Coupable? est un roman noir où de nombreux personnages glissent du côté des "méchants" selon les leviers actionnés. Un roman où un homme pourrait être mené à la mort pour quelques secrets à ne pas dévoiler...

Oppressant et d'une noirceur machiavélique, Coupable? est pour moi, le meilleur roman de Laurent Loison à ce jour. Une semaine que je l'ai fini et j'ai laissé mûrir pour savoir si c'était vraiment un coup de cœur car le personnage de Julia m'avait vraiment choqué. Après un long débat entre moi et moi-même, il s'avère que c'est bien un coup de cœur que je vous conseille vivement.

Je remercie les éditions Slatkine et Compagnie pour leur confiance.

COUPABLE?
de Laurent Loison
Sorti le 06 février 2020
chez Slatkine & Cie
349 pages
18€
Coup de 💜


vendredi 14 février 2020

LES LECTURES "JEUNESSE" DE 
MES ÉVASIONS LIVRESQUES

KING CHARLIE 
de Delphine Pessin et Églantine Ceulemans









Résumé :
 
Et si du jour au lendemain, vous deveniez... chien ?

Charlie est un enfant-roi. La preuve, il porte une couronne sur la tête. Couvé par ses parents, il fait la loi partout où il passe : il terrorise les chiens de son quartier, méprise ses camarades d'école... jusqu'au jour où une sorcière, pour le punir, le transforme en chien King Charles ! Aidé par une bande de cabots affectueux, il devra tout faire pour retrouver forme humaine, et même tenter de devenir plus gentil !
 
 
Avis :

King Charlie est un livre parfait pour les jeunes lecteurs. Plein d'humour, de jeux de mots et d'action permettront à vos enfants de passer un délicieux moment de lecture.
Les dessins d’Églantine Ceulemans sont jolis et illustrent drôlement le récit de Delphine Pessin.

Je l'ai lu d'une traite tant le roman m'amusait. Si au début, le personnage de Charles est tête à claque, il va apprendre, dans sa nouvelle condition, à apprendre des valeurs telles que l'amitié, la solidarité, le partage et la reconnaissance.
Un roman avec une légère touche de fantastique par la présence d'une sorcière qui va transformer Charles.

Personnellement, j'ai adoré les trois chiens qui aident Charles car ce sont des portraits hilarants de chiens et j'y ai souvent reconnu les miens dans leurs travers et leurs qualités, qui, ici, causent des scènes burlesques pour le plus grand bien de nos zygomatiques.

Par cette aventure, Charles va mûrir et changer de comportement en changeant de regard sur le monde qui l'entoure.

Ce livre est très drôle et dynamique avec de jolies valeurs.

Je remercie les éditions Poulpe Fictions pour leur confiance et les félicite pour ce beau travail d'édition une nouvelle fois.
Delphine Pessin  

Églantine Ceulemans
 
KING CHARLIE
de Delphine Pessin et Églantine Ceulemans
Sorti le 09 janvier 2020
chez Poulpe Fictions
168 pages
9.95€
4/5
 

 

jeudi 13 février 2020

LES LECTURES "JEUNESSE" DE 

MES ÉVASIONS LIVRESQUES


TROUILLE ACADEMIE : 
L'ECOLE DE TOUTES LES PEURS
 de Bertrand Puard et Claudia Petrazzi




Résumé :
Il y a un intrus sur la photo...

Il se passe des choses étranges au collège de Victor et Leïla : des voix dans les murs, des créatures terrifiantes qui rôdent dans les couloirs une fois la nuit tombée... Et ce n'est pas tout : un garçon que personne ne connaît est apparu sur leur photo de classe ! Décidés à découvrir ce qui se trame, les deux amis vont devoir affronter leurs plus grandes peurs !




Avis :
Bertrand Puard est un auteur connu pour ses romans jeunesse mais aussi pour ses polars pour adultes. Le suspense, ça le connaît.
Avec cette Trouille Académie, il inaugure une série à la R.L. Stine (Chair de Poule) pour les enfants et préados, accompagnée des sympathiques illustrations de Claudia Petrazzi.
La couverture est très jolie avec un lettrage en relief et un joli travail d'édition a été porté à cet ouvrage, de quoi commencer une superbe collection.
Ce premier tome se termine par une vraie fin. D'autres tomes viendront avec comme élément commun la Trouille Académie.

Dans ce premier épisode, nous suivons Victor et Leïla, deux amis collégiens, qui se retrouvent face à un mystère étonnant. Sur la photo de classe, un enfant inconnu apparaît sur la photo à la place d'un camarade. Le lendemain, ce camarade a disparu.
En voulant enquêter d'eux-mêmes sur cette affaire car ils ont peur que la police ne les croit pas, ils vont découvrir des choses encore plus terribles dans l'enceinte du collège...

Maniant le suspense à la perfection, l'auteur livre une enquête jeunesse pleine de mystère avec quelques aspects bien effrayants pour les enfants tout en traitant de thèmes comme la peur, l'amitié, le dépassement de soi, braver les interdits, le harcèlement scolaire et la transition de l'enfance à l'adolescence.

J'ai lu cette première aventure avec plaisir bien que je ne sois pas la cible. Je ne me suis pas ennuyée et ai lu très rapidement ce roman qui ne pourra que plaire aux enfants, en quête de quelques frissons et qui cherchent à surmonter leurs peurs.

Petit plus original : une fiche sur la peur en fin de roman.

Je remercie Poulpe Fictions pour leur confiance.


TROUILLE ACADÉMIE : L’ÉCOLE DE TOUTES LES PEURS
de Bertrand Puard et Claudia Petrazzi
Sorti le 06 février 2020
chez Poulpe Fictions
168 pages
9.95€
4/5
 

vendredi 7 février 2020

SHADOWSCENT, TOME 1 :
 LE PARFUM DE L'OMBRE
 de P.M. Freestone









Résumé :

Dans l'empire d'Aramtesh, les parfums, sacrés, sont l'objet de toutes les convoitises.

Avec son nez affûté et sa grande connaissance des senteurs, Rakel espérait devenir parfumeuse et gagner de quoi soigner son père malade. Mais le prince Nisaï est empoisonné et elle est accusée à tort...

Obligée de fuir, Rakel doit absolument découvrir l'antidote au poison qui a plongé le prince dans le coma. Ainsi, seulement, elle pourra laver son nom. Pour cela, elle devra s'allier avec Ash, le soldat envoyé sur ses traces.

Ensemble, ils découvriront d'anciens secrets enfouis aux confins de l'empire – et au plus profond d'eux-mêmes. Mais parviendront-ils à déjouer la machination qui menace la paix fragile d'Aramtesh ?



Avis :

Dans ce roman de fantasy Young Adult, nous suivons Rakel, qui souhaite devenir parfumeuse afin de pouvoir payer les soins pour son père qui dépérit.

L'univers de ce roman de fantasy est très original avec l'olfaction comme thème général.
Accusée à tort d'avoir empoisonné le prince Nisai, elle va devoir fuir pour trouver l'antidote et va faire équipe avec Ash, le garde du corps du prince, lancé à la poursuite de Rakel.

Dès lors, nous suivons un récit à deux voix où chaque chapitre alternera selon leur deux points de vue.

J'ai découvert ce livre grâce à une masse critique privilégiée de Babelio et ai ainsi pu découvrir cet univers qui m'a plongé dans un monde d'aventures, d'action et avec un peu de romance (rien de dégoulinant, rassurez-vous ;) ). L'auteure a dépeint un monde fort intéressant et unique qui m'a totalement dépaysé pour m'offrir une des plus belles évasions livresques de cette année.

La fin laisse présager d'un second tome mais a l'intelligence de ne pas laisser le lecteur frustré car beaucoup de questions trouvent dès ce tome des réponses.

Je reviendrai sans aucun doute sur ce second tome tant l'aventure m'a plu et me promet encore de belles heures de lecture dans cet univers palpitant.

Seul bémol : un manque de profondeur dans les personnages secondaires qui rendait leur sort quelconque.

Je remercie Babelio et La Martinière Jeunesse pour leur confiance.

SHADOWSCENT, TOME 1 : LE PARFUM DE L'OMBRE
de P.M. Freestone
Sorti le 16/01/2020
chez La Martinière Jeunesse
464 pages
21 €
4/5


LA MÉTAMORPHOSE : 
LE MONDE SELON COBUS, LIVRE III
 de Pascal Martin









Résumé :

Cobus, ancien trader cousu d or clochardisé après un séjour à Fleury-Mérogis, est sur le point de sortir de la galère après avoir transformé le squat dans lequel il vit en une entreprise de fast-food haut de gamme, Le Monde de Juju, cuisine labellisée tradition française. Afin d être à l abri de la convoitise d un groupe de promoteurs véreux qui s est acheté les services d un caïd sanguinaire, d un fasciste patenté et d'un flic ripou, Cobus souhaite que la mairie préempte le bâtiment qui abrite son petit business. Mais un soir, le squat est ravagé par un incendie criminel dans lequel la vieille cuisinière qui était à la fois l âme et la cheville ouvrière du Monde de Juju trouve la mort. Cobus, écœuré, est sur le point de renoncer lorsque Madu, son jeune associé malien de quinze ans, est à son tour victime d une violente agression. Alors que rien ne le prédisposait à ce genre d exploit, Cobus va, en une seule nuit, bouleverser la donne et combattre le mal par le mal ... Mais va-t-il pour autant gagner la partie ?


Avis :

Ce roman est le troisième tome du Monde selon Cobus, après Du danger de perdre patience en faisant son plein d'essence et Bienvenue dans le Bronx, mais se suit aisément de façon indépendante grâce aux rappels de la quatrième de couverture et des rappels qui jalonnent le roman. Aucun souci de ce côté là donc sauf une envie de lire les précédents pour avoir plus de Cobus, un personnage bien caractérisé et qui fait plaisir à suivre...

Suite à un incendie dans le squat où il a son business, Cobus perd non seulement son gagne-pain, mais aussi sa cuisinière et amie et un habitant du squat, artiste.
Cherchant à rétablir le business, son associé va se retrouver violemment agressé à son tour et pousser Cobus dans ses derniers retranchements...

J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Pascal Martin que j'avais découvert avec L'affaire Perceval (ici), résolument moderne, fluide avec un côté corrosif, qui n'est pas pour me déplaire.
Pas de déception, ici, Cobus, est un personnage avec ses travers, son grain de folie, ses règles.
Les gangsters ne sont pas ici les plus à craindre mais les ripoux qui les couvrent.

J'ai aimé le personnage de Cobus, qui de trader sans âme, se démène pour les personnes oubliées, celles qu'on ne préfère pas voir, qui vivent dans des squats.
Cette "famille" qu'il s'est formé et à laquelle il est totalement dévoué. Bien que Cobus ne soit pas irréprochable, ces personnes peuvent compter sur lui en toute occasion.
Il ira jusqu'au bout, quitte à se perdre lui-même...

Magouilles, trahisons, violence et action vont vite devenir le quotidien inéluctable de Cobus et de sa clique.

Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants, notamment Madu et Elvis.

Je remercie les éditions Jigal pour cette découverte et leur confiance.

LA MÉTAMORPHOSE : LE MONDE SELON COBUS, LIVRE III
de Pascal Martin
Sorti le 17 septembre 2019
chez Jigal
216 pages
18€
4/5


samedi 1 février 2020

BILAN LIVRESQUE 
DE JANVIER 2020








Un mois de lecture plutôt rachitique mais qui fut jalonné de bonnes lectures en général.
Ce mois fut aussi le premier mois des lectures communes du blog inauguré avec le premier roman de Niko Tackian, Quelque Part Avant l'Enfer. Ayant lu son dernier roman en date le même mois, ça m'a permis de voir la très belle évolution de l'auteur de son premier roman à maintenant...

La lecture commune fut une expérience riche avec les échanges chaleureux avec les lecteurs abonnés aux blogs et j'ai déjà hâte de commencer la lecture commune de février qui sera Un merci de trop de Carène Ponte...

- A la vie de l'Homme Étoilé 💥💥💥💥💥 (roman graphique)
- Celle qui pleurait sous l'eau de Niko Tackian 💥💥💥💥
- Malfosse (série audio, collectif d'auteurs) 💥💥💥,5
- On n'enterre jamais le passé de Nicolas Duplessier 💥💥💥💥
- L'année du gel d'Agathe Portail 💥💥💥💥,5 
- L'art du meurtre de Crystel Duchamp 💥💥💥💥,5
- Gangster, l'envers du décor de Shifrinne 💥💥💥💥
- Quelque part avant l'enfer de Niko Tackian 💥💥💥💥
- Seule la haine de David Ruiz Martin 💥💥,5 (chronique à venir, le livre sort en février...)