mardi 8 mai 2018

LA SAISON DES FEUX 
de Celeste Ng






Résumé :

À Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland, tout est soigneusement planifié pour le bonheur des résidents. Rien ne dépasse, rien ne déborde, à l'image de l'existence parfaitement réglée d'Elena Richardson, femme au foyer exemplaire.
Lorsque Mia Warren, une mère célibataire et bohème, vient s'installer dans cette bulle idyllique avec sa fille Pearl, les relations avec la famille Richardson sont d'abord chaleureuses. Mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l'entente qui règne entre les voisins. Et la tension monte dangereusement à Shaker Heights.



Avis :

Après un premier roman salué par la critique et le public (Tout ce qu'on ne s'est jamais dit), Céleste Ng nous livre son second roman, toujours très orienté sur les secrets de famille et les non-dits.

Ici, nous sommes plongés dans la petite banlieue chic de Shaker Heights, à Cleveland où tous les habitants sont en apparence exemplaires et où tout est réglé pour que les habitants vivent en harmonie.
Mia Warren et sa fille arrivent un jour et les Richardson, figures emblématiques de cette banlieue, leur louent un appartement. Si tout est au beau fixe au début entre les deux familles, des différences inconciliables vont semer le trouble dans la communauté et faire monter la tension...

Le roman traite de plusieurs thèmes : la maternité tout d'abord sous toutes ces coutures, l'adoption, les mères porteuses, l'avortement, la famille nombreuse, ... et de la liberté de la femme dans ses choix.
Un des autres thèmes abordés par le roman est la liberté de l'être. Qui de la "parfaite" Mme Richardson ou de la bohème Mia Warren est la plus libre des deux? Malgré leur antagonisme flagrant, leurs vies pourraient tout à fait être interchangeables tant elles aspirent l'une et l'autre à se libérer d'un joug pesant dans leur quotidien...
Enfin, l'adolescence est un thème largement abordé dans ce roman avec ses fantasmes, ses désillusions, son éveil à la vie, à l'amitié, à l'amour et à l'émancipation.

La saison des feux est une comédie de mœurs très bien écrite, où les femmes ont la part belle, avec de très bons personnages, et bien que je ne suis pas la lectrice cible de ce genre de romans, j'ai apprécié la moralité sous-jacente.

Le feu du titre quant à lui est omniprésent, dès les premières pages avec l'incendie d'une maison, dans la tension qui monte petit à petit entre les personnages, dans le désir ardent des adolescents dans leur éveil à la sexualité, dans la rage et la jalousie éprouvées par les personnages. Dans ce roman, le feu est aussi là pour faire table rase du passé et recommencer à zéro.

Pas du tout un thriller même si un suspense est distillé dans cette comédie de mœurs, La saison des feux vous réjouira si vous aimez les histoires d'apparences et de drames humains.

Je remercie NetGalley et les éditions Sonatine pour cette découverte.

LA SAISON DES FEUX
de Celeste Ng
Sorti le 05 avril 2018
aux Editions Sonatine
384 pages
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire