dimanche 5 août 2018

LES BOUTONS DE JÉRICHO 
d'Annick Boisset









Résumé :

Sam, mari et père modèle, fait le bonheur de sa femme Victoire, ingénue et égocentrée, et la fierté de sa sœur Laurène, artiste féministe en quête de reconnaissance. Quand les deux femmes apprennent que l’homme qu’elles adulent est un client régulier de la prostitution, elles en sont fortement déstabilisées. Victoire s’efforce de maintenir son couple à flot ; Laurène renie son frère et se replie auprès de sa compagne Nassima.
 
 

Avis :

Je vais vous avouer une chose étrange, je ne sais pas quoi penser de ce livre...

Le livre est plutôt bien écrit, c'est un roman choral et nous avons les différents points de vue des divers personnages à la suite d'un événement qui bouleverse l'équilibre de cette famille bien sous tout rapport en apparence...

Le livre se lit aisément et rapidement et détaille bon nombre de problèmes de société contemporains comme l'homosexualité, l'infidélité, l'islamophobie, le racisme ordinaire, le mariage pour tous, la prostitution...

Mais le souci que j'ai rencontré avec ce livre, c'est son intrigue. Que raconte-t-il vraiment au travers de tous ces thèmes abordés? Et la réponse qui me vient après sa lecture est : pas grand chose...
Le titre, évoqué à un moment du roman en quelques lignes, est énigmatique car il n'a pas de rapport avec le roman...

Nous avons des personnages plutôt antipathiques, prisonniers de leurs faiblesses et leurs forces.
Nous avons un personnage masculin, en apparence fort et accompli, qui n'est que faiblesses et cerné de quatre personnages féminins forts malgré leurs failles.

Les boutons de Jéricho est un roman contemporain qui vous sensibilisera sur de nombreux points mais dont l'intrigue, pour moi, manque de force et de consistance.

Je vous laisse bien sûr vous faire votre propre avis, ces propos n'engageant que moi.

Je remercie l'auteure pour sa confiance.

LES BOUTONS DE JÉRICHO
d'Annick Boisset
Sorti le 6 juin 2017
Aux Éditions de la Rémanence
188 pages


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire